Bus GNV brulé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bus GNV brulé

Message par Agoradu38 le Lun 27 Juin 2011 - 21:04

voir le bus GNV cramé en image :


On a frôlé la catastrophe hier soir sur l'A 480, dans le sens Varces-Grenoble, lorsqu'un autobus au gaz naturel s'est embrasé à la hauteur du mur anti-bruit de la cité Mistral. Le véhicule, un autobus de taille ordinaire (12 mètres), circulait à vide : son conducteur venait d'achever son service sur la ligne 34 et, peu avant 20 heures, il se dirigeait vers le dépôt de Sassenage. « Il roulait normalement lorsqu'il a ressenti une secousse inhabituelle », raconte Philippe Gonnard, cadre d'astreinte de la Semitag qui est intervenu hier. « Il a alors aperçu une fumée, provenant probablement du bloc-moteur situé à l'arrière du bus et il s'est rangé comme il pouvait sur côté droit de l'autoroute. »

À cet endroit précis, le mur anti-bruit longeant le quartier Mistral ne laisse pas de place à une bande d'arrêt d'urgence : le conducteur a immobilisé son bus à cheval sur la voie de droite de l'A 480 et il est descendu, non sans avoir, en vertu de la procédure de sécurité, contacté le central de la Semitag pour signaler qu'il était en difficulté et demander du secours en urgence. « Le temps qu'il se rende à l'arrière, le feu s'était propagé », explique Philippe Gonnard.

Derrière le bus, l'encombrement se forme, tandis que dans le sens opposé, les automobilistes ralentissent brutalement et provoquent un bouchon. Alors que les sapeurs-pompiers sont en route, le conducteur tente de faire signe aux automobilistes circulant dans le même sens que lui de stopper et de ne pas dépasser le bus. Car lui sait que sur le toit de son véhicule sont fixées deux bombonnes cylindriques renfermant du gaz... Mais, en dépit des avertissements du conducteur, rejoint ensuite par une équipe d'intervention de la Semitag, les usagers continuent de passer à quelques centimètres du véhicule...

La police instaure
un périmètre de sécurité
Quelques minutes plus tard, les sapeurs-pompiers parviennent sur place : ils débutent l'extinction du sinistre qui embrase maintenant la quasi-totalité du véhicule. Pendant ce temps, la police coupe la circulation dans les deux sens afin d'instaurer un périmètre de sécurité. Et par bonheur, les deux bombonnes, dont on constatera ensuite qu'elles ont été noircies par le sinistre, n'explosent pas. « Si cela avait été le cas, le souffle de l'explosion aurait été renvoyé par le mur anti-bruit et la conclusion aurait pu être absolument dramatique », explique un technicien. En fait, le dispositif de sécurité des réservoirs à gaz vient de remplir sa fonction : « Le double système redondant de soupapes a libéré le gaz lorsqu'il y a eu surpression », indique Philippe Gonnard. Un système qui a déjà fait ses preuves sur ce type de véhicule : en février 2007 par exemple, les soupapes d'un bus roulant au GNV (gaz naturel véhicules) incendié par un adolescent au Mans avaient également parfaitement fonctionné.

Sur l' A 480, dans les minutes qui suivent l'arrivée sur place des sapeurs-pompiers, le feu est maîtrisé, notamment grâce à l'intervention d'un Fourgon mousse grande puissance (FMOGP). Pendant ce temps, les services de police vont maintenir la coupure totale de l'autoroute dans les deux sens. Dans le sens nord-sud, ils dévient le flux par la sortie Seyssinet, tandis que les véhicules arrivant par le sud sont dirigés sur la bretelle de sortie Bachelard (le sinistre s'étant produit entre l'entrée Bachelard et la sortie Joseph-Vallier/Catane). La sécurisation du véhicule, son évacuation et le nettoyage de la chaussée ayant pris un certain temps, ce n'est que peu après 22 heures que l'autoroute sera complètement rouverte. Entre-temps, des milliers d'automobilistes auront dû patienter dans les encombrements.


par La Rédaction du DL le 25/03/2010 à 07:15

ça c'était en 2010.


et puis en 2011


Rocade sud : début d'incendie sur le moteur d'un bus
Un début d'incendie s'est déclaré sur le moteur d'un bus de la Semitag qui roulait sur la Rocade sud dans le sens Meylan - Grenoble, ce mercredi soir, vers 20h30, à hauteur de la commune d'Echirolles.

Le conducteur, qui se trouvait seul dans le véhicule, a eu le temps de s'arrêter sur la bande d'arrêt d'urgence. Les sapeurs pompiers sont rapidement intervenus pour maîtriser le sinistre, qui n'a fait aucun blessé ni occasioné de pollution, le car roulant au gaz naturel.

L'incident a néanmoins provoqué des embouteillages.

le 01/06/2011 à 22:35
avatar
Agoradu38
Membre

Masculin Scorpion Rat
Nombre de messages : 257
Age : 21
Localisation : smh
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bus GNV brulé

Message par Billy le Lun 27 Juin 2011 - 21:05

Mon dieu, la photo est très impressionnante !

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 26
Localisation : Île-de-France
Emploi : Master Exploitation et Développement des Réseaux de Transports Publics

Voir le profil de l'utilisateur http://www.t-u-f.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum