Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Man Lion's City 43 le Sam 8 Oct 2011 - 18:12



Transports en Isère : du nouveau sur les lignes


Certaines lignes de la Tag sont renforcées. À l’image de la ligne 32 qui devrait multiplier les fréquences de passage en période scolaire. Photo DL / Christophe AGOSTINIS

Multiplication des fréquences et correspondances, horaires plus adaptés à la vie des usagers, lignes nouvelles ou renforcées… Sur le réseau Tag de l’agglomération grenobloise, et dans le sillage des actions engagées sur l’année (notamment la fusion des lignes 1 et 3), la rentrée rime aussi avec nouveautés. Tour d’horizon.

1 - La commune de Venon et Ami’bus
Depuis le 29 août, la commune de Venon est desservie par la ligne Ami’bus Venon (exit donc Proxi’Tag Venon) – avec des horaires plus souples et des conditions de voyage plus confortables – en correspondance avec la gare SNCF de Gières, la ligne B du tram et le collège “Le Chamandier” de Gières. La desserte du lycée Pablo-Neruda de Saint-Martin-d’Hères, à destination des lycéens, est également assurée. La ligne, à raison de treize départs chaque jour, fonctionne du lundi au vendredi en période scolaire, de même que le samedi et pendant les vacances mais, dans ce cas, uniquement sur réservation. Il est d’ailleurs à noter que la circulation de la ligne sans principe de réservation débute le mardi 6 septembre.

2 - Une ligne sur Veurey-Actipole
La demande, nous dit-on à la Tag, était très forte du côté du parc d’activités Actipole de Veurey-Voroize… Depuis le 29 août, une nouvelle ligne – Proxi’Tag Veurey-Actipole – relie la gare SNCF de Voreppe au parc Actipole. Attention, elle ne circule que du lundi au vendredi et sur réservation obligatoire au plus tard la veille au 04 76 20 48 33.

3 - Parcours modifié pour la navette Le Rabot
La navette Le Rabot, connue des étudiants, modifie son itinéraire pour effectuer son terminus à l’arrêt Trois Dauphins, en centre-ville de Grenoble. Deux nouveaux arrêts sont desservis : le Musée Dauphinois et Place Cymaise. En revanche, les “stations” Maurice-Gignoux et Victor-Hugo ne font plus partie de l’itinéraire.

4 - Des fréquences améliorées
La ligne 11 (Échirolles/Comboire – Gières/Universités) verra ses fréquences de passage augmentées tous les dimanches de 7h à 13h et ce « en raison notamment de la brocante de Comboire », nous explique-t-on. Ainsi, le passage devrait se faire toutes les 22 minutes en moyenne contre 45 minutes actuellement. D’autres lignes devraient multiplier les fréquences de passage, notamment en période scolaire. C’est le cas des lignes 32 (Eybens/Maisons neuves – Grenoble/Verdun/Grand Sablon) et 17 (Le Gua/Les Saillants – Grenoble/Trois Dauphins).

par la rédaction du DL le 03/09/2011


Dernière édition par Man Lion's City 43 le Mer 12 Oct 2011 - 23:03, édité 5 fois

_________________


Jean-Baptiste DESCHAMPS-BONHEUR
43000 Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire, France
avatar
Man Lion's City 43
Membre

Masculin Gémeaux Chien
Nombre de messages : 642
Age : 59
Localisation : Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire (43000)
Emploi : Retraité Courly (Grand Lyon)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par GX 117 le Lun 10 Oct 2011 - 17:33

Ah enfin des frequences renforcees 31
avatar
GX 117
Membre

Nombre de messages : 86

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Billy le Ven 3 Fév 2012 - 20:00

Merci Agoradu38 pour le lien 16



Transports en commun : la ligne Chrono renforcée
Actualité - vendredi 03 février 2012



Lancée le 16 janvier, la nouvelle ligne de bus Chrono qui relie le centre-ville de Grenoble à Meylan a su conquérir les usagers du réseau de transports en commun avec 5000 voyages par jour. Deux bus supplémentaires sont donc mis en place par le SMTC afin de satisfaire cette demande.

C'est l'annonce faite par Michel Issindou, président du SMTC lors du dernier comité syndical.

Depuis mardi 31 janvier, deux bus supplémentaires viennent donc enrichir la fiche horaire de la ligne Chrono au départ de Chavant et en direction de Maupertuis à 8h18 et 8h25.

Cette nouvelle ligne structurante directe rapide, mise en place dans le cadre de la restructuration du réseau bus au nord-est de l'agglomération (Corenc, Meylan, La Tronche et l'accès nord-est à Grenoble), offre une desserte au centre-ville en moins de 20 minutes avec une amplitude de fonctionnement jusqu'à 22h tous les soirs de la semaine.

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 26
Localisation : Île-de-France
Emploi : Master Exploitation et Développement des Réseaux de Transports Publics

Voir le profil de l'utilisateur http://www.t-u-f.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Billy le Ven 3 Fév 2012 - 20:04



Tram E : suivez son avancement en direct
Actualité - lundi 30 janvier 2012

Les travaux de la ligne E vont bon train. Pour suivre leur avancement, le partenaire de la Métro, le SMTC* avait organisé en décembre une visite des chantiers (vidéo). Et pour connaître l'actualité du projet, visitez le site web du SMTC et écoutez tous les jours France Bleu Isère.

Déviation des réseaux, travaux préparatoires du pont de la Porte de France, alternats de circulation…
Suivez toute l'actualité des la ligne E :

• En vous connectant sur www.smtc-grenoble.org

• En écoutant tous les jours France Bleu Isère à 7h13 et 18h10 (98.2 et 102.8 Mhz)

---

Ligne E : chiffres-clés

La ligne E, 5e ligne de tramway de l'agglomération grenobloise, sera mise en service fin 2014. Projet mené par le SMTC, cette ligne desservira les communes du Fontanil-Cornillon, Saint-Égrève, Saint-Martin-le-Vinoux et Grenoble.

• 11,5 km
• 18 stations
• 4 parkings de rabattement
• Échanges avec les autres lignes : Tram A & B au niveau de l'avenue Alsace Lorraine, Tram C au niveau des boulevards Vallier & Foch, Bus lignes 1, 17, 32, 26, 30 et 33
• Nombre de voyageurs attendus : entre 30 000 et 45 000 par jour
• Mise en service prévisionnelle : automne 2014
Fichiers joints
Ligne-E-Brochure-de-presentation.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(1.5 Mo) Téléchargé 5 fois

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 26
Localisation : Île-de-France
Emploi : Master Exploitation et Développement des Réseaux de Transports Publics

Voir le profil de l'utilisateur http://www.t-u-f.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Billy le Sam 11 Fév 2012 - 19:38



Accessibilité : Grenoble toujours 2e au classement national
Actualité - vendredi 10 février 2012



L'association des paralysés de France vient de publier son baromètre 2011 des villes les plus accessibles aux handicapés. Grenoble, déjà 2e lors du classement précédent, conforte sa deuxième place avec une note de 17,1 sur 20 contre 16,9 l'an dernier.

C'est la 3e année que l'Association des paralysés de France (APF) publie avec le magazine l'Express ce baromètre des villes les plus accessibles.

Objectif : évaluer l'avancement des efforts faits par les collectivités d'ici 2015, horizon fixé par la loi handicap de 2005 pour une accessibilité totale des bâtiments publics et des transports collectifs.

Classée 4e la première année, puis 2e pour 2010, Grenoble conforte donc encore sa place avec ce classement 2001 en obtenant une note globale de 17,1, fruit de la moyenne des points attribués sur trois critères : un cadre de vie adapté, des équipements municipaux accessibles et une politique locale volontariste.*

La région grenobloise a une longue tradition en matière d'accessibilité. Ce classement illustre donc les politiques ambitieuses menées, toujours en concertation avec les associations, sur son territoire par les différentes collectivités locales.

La Communauté d'agglomération Grenoble-Alpes Métropole s'est toujours impliquée dans ce domaine, dans le cadre de ses missions, qu'il s'agisse de logement, de transport ou d'aménagement de grands équipements.

Outre le Stade des Alpes et la patinoire Polesud que la Métro avait souhaité accessibles dès leur création, l'agglomération travaille, sous la houlette de sa conseillère déléguée Alberte Bonnin-Dessarts à la mise en accessibilité de tous ses bâtiments, dont son siège, le Forum, où de nombreux travaux ont déjà été réalisés.

Citons encore, dans la cadre de sa compétence déplacements confiée au SMTC, les efforts portés depuis plus de vingt ans sur le réseau de transports en commun :

Dès 1987, Grenoble inaugurait en effet le premier tramway totalement accessible au monde.

Depuis juin 2011, l'ensemble du réseau bus de lignes régulières est également 100% accessible ainsi que près de 90 % des arrêts voyageurs (environ 800).

Objectif : une mise en accessibilité totale du réseau en 2012.

* Enquête réalisée auprès des 96 préfectures de France suivant une méthodologie qui associe les réponses des délégations départementales APF et de leurs adhérents aux réponses des mairies. L'évaluation de l'accessibilité du cadre de vie de la ville revient aux délégations, l'évaluation des niveaux d'accessibilité des équipements municipaux et la mesure de la politique municipale d'accessibilité reviennent aux chefs-lieux départementaux (résultats ensuite contrôlés par l'APF)

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 26
Localisation : Île-de-France
Emploi : Master Exploitation et Développement des Réseaux de Transports Publics

Voir le profil de l'utilisateur http://www.t-u-f.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Agoradu38 le Sam 11 Fév 2012 - 19:43

Pas mal du tout , il me semble que c'est la ville de Nantes qui est 1er.
avatar
Agoradu38
Membre

Masculin Scorpion Rat
Nombre de messages : 257
Age : 21
Localisation : smh
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Billy le Sam 11 Fév 2012 - 19:45

En effet, Nantes est en tête !

NouvelObs a écrit:Avec une moyenne de 17,4/20 en 2011, Nantes (Loire-Atlantique) reste en tête, avec la même note qu'en 2010.

"La plupart des villes progressent", note l'APF : Grenoble est deuxième avec une moyenne de 17,1/20 contre 16,9/20 l’année précédente et Caen prend la troisième place grâce à une nette progression : de 14,5/20, la ville passe à 16,7.

Source

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 26
Localisation : Île-de-France
Emploi : Master Exploitation et Développement des Réseaux de Transports Publics

Voir le profil de l'utilisateur http://www.t-u-f.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Billy le Sam 11 Fév 2012 - 20:16

Merci Agoradu38


le 09/02/2012 à 09:43

De Berriat à Porte de France: les arbres vont être coupés...



...“mais ils seront remplacés” ! On parle là de tous les arbres qui bordent le cours Jean-Jaurès, entre la Porte de France et le cours Berriat. “Ils sont vieux, abîmés, ils n’ont pas toujours été bien protégés. Alors les travaux du tram E vont être l’occasion de les remplacer”, explique l’adjoint grenoblois chargé de l’Embellissement de la Ville, Jacques Chiron. Une fosse de développement de 2 mètres par 2 sera créée pour les arbres replantés.

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 26
Localisation : Île-de-France
Emploi : Master Exploitation et Développement des Réseaux de Transports Publics

Voir le profil de l'utilisateur http://www.t-u-f.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Agoradu38 le Dim 12 Fév 2012 - 17:21

Par contre on est pas premier pour le réseau de nuit :



Grenoble souffre de son réseau « couche-tôt »
Créé le 08/02/2012 à 03h48

« On est premier partout, en fréquence, en accessibilité, pour la modernité du matériel, mais certainement pas pour la desserte en soirée ! » Grande utilisatrice de transports en commun, Nathalie Teppe, de l'ADTC aimerait voir l'horaire tardif de la nouvelle ligne « Chrono » étendu à toute la ville. Le 1er janvier 2012, le réseau grenoblois découvrait en effet ces nouveaux bus reliant le centre-ville à Meylan-Inovallée. Outre sa liaison directe, la ligne Chrono s'est vite fait apprécier pour sa fermeture à 22 h tous les jours de la semaine… Un événement à Grenoble où « certains bus comme celui qui dessert le campus, s'arrêtent à 20 h, poursuit Nathalie Teppe. Si les 3 lignes de tram terminent, elles, leur service à 1 h 30 du matin, elles ne sillonnent pas pour autant toute la ville. Grenoble, qui se veut une ville internationale, a un déficit d'image et un déficit commercial à cause de cela… »
Certes, il y a une dizaine d'années, les lignes Noctibus, N1 (Victor-Hugo-Claix Pont Rouge), N3 (Victor-Hugo-Saint-Egrève Rochepleine), et N4 (Victor-Hugo-Eybens Le Verderet), ont fait leur apparition les jeudi, vendredi et samedi, avec des bus toutes les demi-heures de 21 h à minuit. « Et la navette Grésivaudan dessert en fin de semaine également, les communes de La Tronche, Meylan et Corenc », souligne-t-on au SMTC.
Mais l'ADTC en demande davantage. « Appliquer la fermeture à 22 h à des lignes fortes comme la 1 ou la 11 permettrait de dynamiser le commerce et l'emploi ». Le SMTC n'y est pas opposé mais pas avant 2014.

C. F.
avatar
Agoradu38
Membre

Masculin Scorpion Rat
Nombre de messages : 257
Age : 21
Localisation : smh
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Billy le Dim 12 Fév 2012 - 17:22

Je vois que Nat' s'est fait plaisir

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 26
Localisation : Île-de-France
Emploi : Master Exploitation et Développement des Réseaux de Transports Publics

Voir le profil de l'utilisateur http://www.t-u-f.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Billy le Dim 12 Fév 2012 - 17:44



Des gros porteurs sur les voies
Publié le 24 janvier 2012.


Les rames « gros porteurs » offriront entre 150 et 200 places de plus que les rames actuelles. F. Roux / Pleins Titres / 20 Minutes

TER La SNCF a présenté hier des solutions pour désengorger les lignes régionales saturées
Des trains de plus grande capacité pour désengorger les lignes TER saturées. La SNCF a indiqué hier que 40 rames « gros-porteurs » seraient mises progressivement en circulation en 2014 sur les axes Lyon-Grenoble et Lyon-Saint-Etienne, les plus fréquentés en Rhône-Alpes avec plus de 18 000 voyageurs quotidiens.
Commandés par la région Rhône-Alpes pour un montant de 375 millions d'euros, ces trains à deux niveaux, dont la mise en service s'échelonnera jusqu'en 2015, offriront entre 150 et 200 places de plus qu'aujourd'hui. « Ils permettront de transporter un tiers de passagers supplémentaires », a précisé hier la directrice régionale de la SNCF Josiane Beaud.

Plus de liaisons en car?

Mais ces nouveaux matériels ne suffiront pas à désengorger ces deux lignes, saturées en heure de pointe, tout comme le nœud lyonnais, emprunté aujourd'hui par 815 trains contre 650 l'an passé. « Nous n'avons plus de réserves de matériels, plus de nouveaux sillons, explique Josiane Beaud. La seule solution est d'augmenter les capacités de transport ». La directrice plaide ainsi pour « la complémentarité » et notamment le développement des voyages en cars « pas plus polluants qu'un train ». Sur des trajets très ciblés, comme les liaisons déjà proposées le week-end pour relier les fonds de vallée aux campus rhônalpins, ou en remplacement de trains peu fréquentés. Ou encore en complément de rames surchargées.

Un AUDIT DÉVOILÉ VENDREDI
Le directeur général de la SNCF Guillaume Pépy présentera, vendredi à Lyon, au comité des partenaires le résultat des audits réalisés en 2011 sur les trois lignes « malades » de la région, touchées par de multiples retards et annulations : Lyon-Grenoble, Lyon-Ambérieu et Lyon-Dijon.

ELISA FRISULLO

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 26
Localisation : Île-de-France
Emploi : Master Exploitation et Développement des Réseaux de Transports Publics

Voir le profil de l'utilisateur http://www.t-u-f.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Agoradu38 le Ven 17 Fév 2012 - 19:43


par la rédaction de GreNews
le 16/02/2012
à 09:35


La future agence Tag n'arrivera pas avant 2013




L'agence Gares fermera. Une autre ouvrira à quelques mètres : à proximité du croisement des trois lignes A, B et bientôt E.




















La Semitag cherche, on le sait, à déplacer son agence
“Gares” pour un endroit plus central, au croisement des lignes A , B et
bientôt E. C’est pour cela que le Syndicat mixte des transports en
commun a acheté, il y a quelques mois, un bail commercial avenue
Alsace-Lorraine. Il s’agit des locaux situés en face de GreNews (vous le
voyez sur la photo) : l’ancien restaurant Altitude 4810 (puis Tutti
Quanti). La future agence Tag “Alsace-Lorraine” sera prête “début
2013”, nous signale-t-on.
avatar
Agoradu38
Membre

Masculin Scorpion Rat
Nombre de messages : 257
Age : 21
Localisation : smh
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Billy le Lun 5 Mar 2012 - 10:42



VFD travaille son e.réputation
Article rédigé par Marie-Camille Mathieu le 05/03/2012 10:00:00 dans la rubrique Technologie



Bus-et-clic.com est un petit bijou au service de la société VFD qui permet de réserver en ligne des billets de bus entre Grenoble/Genève et Grenoble/stations de ski avec les compagnies Aerocar, Transaltitude, Skiligne et LER 35.

VFD, entreprise de transport régulier de voyageurs en Isère, possède de multiples lignes dans le transport départemental, régional, scolaire, périscolaire et navettes aéroports. Pour répondre à l’essor des lignes Transaltitude, qui desservent une kyrielle de stations de ski iséroises, VFD utilise désormais un outil de vente et de réservation en ligne original, baptisé Bus&Clic. Décliné en application Smartphone, Bus&clic permet au conducteur de jouer les contrôleurs de billets auprès de chaque voyageur qui embarque.

Mode d’emploi

Etape n°1, le voyageur réserve son billet en ligne sur transaltitude.fr . Il imprime son billet électronique dont le flash code comprend toutes les infos du voyage. Etape n°2, sur place, le voyageur présente son billet au conducteur équipé d’un smartphone (iPhone 4) avec l’application Bus&clic. Le conducteur scanne le flash code avec son appareil et vérifie en temps réel la validité du billet.


Avantages ?

Le voyageur évite les files d’attente en gare routière. Sur place, il est prioritaire avec son billet électronique et donc certain d’avoir une place assise. Le conducteur, lui, peut vérifier en temps réel le nombre de places réservées ou libres, le trafic de montée/descente de chaque utilisateur. Ce système limite aussi la fraude car, à tout moment, le chauffeur peut vérifier si un billet a déjà été validé, par qui et à quelle heure. "C'est plus rapide et plus sûr. On maîtrise le taux de charge des véhicules. La prise en charge des voyageurs est plus rapide. Les clients sont très étonnés de nous voir valider les billets avec notre téléphone ! Ils sont même impressionnés", s’enthousiasment les conducteurs VFD, après 1h30 de formation (en moyenne) à la prise en main de l'iPhone 4 et à la découverte des fonctionnalités de l’application Bus & Clic. 22 000 billets auraient été contrôlés par smartphones depuis début février.

Pour en savoir plus :
http://www.vfd.fr/

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 26
Localisation : Île-de-France
Emploi : Master Exploitation et Développement des Réseaux de Transports Publics

Voir le profil de l'utilisateur http://www.t-u-f.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Billy le Mar 20 Mar 2012 - 2:41



Grenoble se lance dans le téléphérique
Article rédigé par Shahinez Benabed le 19/03/2012 17:40:00 dans la rubrique Réseau urbain



L’agglomération grenobloise a annoncé sa volonté de mettre en service un téléphérique vers le plateau du Vercors en 2014. Le but : permettre à au moins 1 million d’usagers de se rendre chaque année au travail sans prendre leur voiture.

Un téléphérique pour se rendre au travail en laissant sa voiture au garage. Tel est le nouveau projet de la communauté d’agglomération de Grenoble-Alpes Métropole. Ce moyen de transport atypique effectuerait un trajet de 10 kilomètres de long et relierait Lans-en-Vercors en Isère, à la ville de Fontaine, au sein de l’agglomération grenobloise. Le tout en 29 minutes. « Plus de 40% de la population active descend chaque jour travailler dans l'agglomération. Vice-versa, les week-ends, le Vercors est une terre d'accueil pour de nombreux grenoblois », a souligné Pierre Buisson, président de la communauté de communes du Vercors, lors d’une conférence de presse.

Cette liaison pour le moins originale devrait permettre de transporter 2 400 passagers par heure à une vitesse de 20km/h. La mise en service, quant à elle, est prévue pour 2014.

Un moyen de réduire le trafic automobile

Un des buts mis en avant est de réduire le trafic automobile sur cet itinéraire, estimé à 9000 véhicules par jour. « Ce projet vient à point nommé pour combattre le tout-voiture », a affirmé Pierre Buisson, président de la communauté de communes du Vercors.


Autre objectif affiché : transporter un maximum de voyageurs. Des téléphériques à but touristique existent déjà en France, notamment à Grenoble depuis 1934. Cependant, le nombre de passagers transportés (325 000 par an pour la ville Iséroise) reste limité. En revanche, avec le nouveau projet, l’agglomération grenobloise vise le transport d’au moins un million de passagers.

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 26
Localisation : Île-de-France
Emploi : Master Exploitation et Développement des Réseaux de Transports Publics

Voir le profil de l'utilisateur http://www.t-u-f.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Agoradu38 le Sam 5 Mai 2012 - 10:57



Piétons, vélos, bus, camions : gardons nos distances !

Actualité - vendredi 04 mai 2012

Au printemps, vous êtes nombreux à ressortir votre vélo. C'est le
moment de se remettre en tête quelques conseils de sécurité et notamment
de prêter attention à un risque parfois sous-estimé : la cohabitation
avec les camions et les bus.

La Métro et l'ADTC* lancent donc, pour la deuxième fois, une
grande campagne de sensibilisation sur la cohabitation avec les camions,
cars et bus, qui nécessitent une vigilance particulière, du fait de
leurs angles morts importants.




Disons-le : il y a peu d’accidents
graves en agglomération urbaine, car les collisions se produisent
généralement à faible vitesse. Pourtant, même au ralenti, un accident
entre un piéton ou cycliste, et un poids lourd, peut facilement être
mortel.
Ces accidents dramatiques sont évitables : les cyclistes et piétons peuvent visualiser l’étendue des angles morts.
Attention donc lorsque vous dépassez un long véhicule ou à l'approche d'un carrefour.
• Ce que vous devez faire :
- A l’avant, restez à distance de la cabine du chauffeur
- A l’arrière tenez systématiquement une distance de 1m
- Gardez toujours le contact visuel avec le chauffeur dans les rétroviseurs
• Ce que vous ne devez PAS faire :
- Ne dépassez jamais un véhicule grand gabarit en manoeuvre
- Ne dépassez jamais un véhicule grand gabarit par la droite
- Ne jamais s’arrêter sous les rétroviseurs, zones invisibles pour le chauffeur
*Association pour le Développement des Transports en Commun des Voies Cyclables et Piétonnes dans la région grenobloise.


[Source: lametro.fr]
avatar
Agoradu38
Membre

Masculin Scorpion Rat
Nombre de messages : 257
Age : 21
Localisation : smh
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Agoradu38 le Dim 13 Mai 2012 - 18:53


par S.L.
le 09/05/2012
à 09:27


Justine, étudiante grenobloise qui a passé un mois
en fauteuil roulant (voir article par ailleurs), fait remonter le
problème. L'ancien et le nouveau président de la Sémitag lui répondent,
via GreNews.



C’est l’une des conclusions de Justine: le réseau de trams est très accessible mais… impossible d’acheter un
billet à l’automate.Trop haut, mal incliné. “C’est effectivement un
point qui a été abordé”, réagit Yannick Bel, président de la Semitag et
président de la commission accessibilité au SMTC.“Nous étudions un
nouveau système qui sera mis en place sur la future ligne E”. Avec un
écran abaissé et “un renfoncement pour que le fauteuil puisse bien
avancer”, basé sur un modèle utilisé à Saint-Etienne.“Comme nous avons
été très en avance, auparavant, on accuse à présent un certain retard”,
constate Jacques Chiron, adjoint au Déplacements et ancien président de
la Semitag.

[Source : GreNews]
avatar
Agoradu38
Membre

Masculin Scorpion Rat
Nombre de messages : 257
Age : 21
Localisation : smh
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Agoradu38 le Dim 13 Mai 2012 - 19:15


par Vanessa LAIME

le 13/05/2012
à 17:42

Inquiétudes autour d'une grue flottante près du pont de la Porte de France




La montée des eaux de l'Isère a suscité des inquiétudes, ce dimanche
en fin de matinée, quant à la grue flottante installée à proximité du
pont de la porte de France à Grenoble dans le cadre du chantier de
construction de la future ligne de tramway. La barge sur laquelle la
grue repose commençait en effet à être submergée et tanguait
dangereusement. Sur place, les sapeurs-pompiers ont surtout redouté que
des bidons de fioul, également présents sur l'embarcation, ne basculent
dans l'eau et ne polluent la rivière. Des mesures ont été prises par le
chef de chantier pour consolider l'amarrage.



[Source: ledauphine]
avatar
Agoradu38
Membre

Masculin Scorpion Rat
Nombre de messages : 257
Age : 21
Localisation : smh
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Agoradu38 le Sam 19 Mai 2012 - 12:28


par La rédaction de GreNews
le 30/03/2012
à 17:29

De nouvelles pistes cyclables en prévision dans l'agglo





Ce qui est bien, avec ce genre de délibérations, c'est
qu'on en profite pour faire largement le tour de la question. Les pistes
cyclables dans l'agglomération, donc. c'est 36 millions d'euros
d'investissements et 60 kilomètres d'aménagements réalisés par la Métro
depuis que cette dernière a récupéré la compétence "itinéraires
cyclables d'intérêt d'agglomération". Soit, si vous voulez d'autres
chiffres, 10 euros par habitant quand la moyenne en France est de 5,7
euros. On versera également au dossier le pourcentage: + 43% de
déplacements à vélo entre 2002 et 2010.
Les chiffres augmenteront forcément d'ici quelques années, puisque le
vice-président de la Métro en charge des Transports, Michel Issindou, a
annoncé la réalisation de huit nouvelles opérations dites "majeures", à
échéance 2013/2015.
- Une voie verte pour la desserte de la Zac-Centre de Saint-Martin-d'Hères depuis la gare de Gières.
- Une piste bidirectionnelle dans la continuité de la piste de la rue
des Jeux olympiques pour desservir la future gare de Grenoble.
- Quatre tronçons en piste bidirectionnelle sur l'itinéraire
Polygone-Campus, en rive droite de l'Isère, desservant le futur quartier
de l'Esplanade et le CHU.
- Une voie verte sur le chemin Ferrini à La Tronche.
- Une voie verte, passage Ricou, au parc de l'île d'Amour.


[Source: GreNews]
avatar
Agoradu38
Membre

Masculin Scorpion Rat
Nombre de messages : 257
Age : 21
Localisation : smh
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Agoradu38 le Mar 22 Mai 2012 - 17:14


Actualité - lundi 21 mai 2012



Événement : 3000 Métrovélos dans l'agglo !




Elle s'appelle Sihem, elle est étudiante en langues et elle vient
de recevoir le 3 000è exemplaire des Métrovélos des mains du président
de la Métro Marc Baïetto, et du président du SMTC Michel Issindou, à
l'occasion d'une cérémonie spéciale se déroulant sur le campus de
Saint-Martin-d'Hères.



3000 Métrovélos ! Ca y est, le cap est franchi. Pour l'occasion,
une édition spéciale de Métrovélos a été mise en circulation ce lundi 14
mai. Estampillée «3000», cette série limitée de 25 vélos joue
l’élégance du noir.

Les Métrovélos
ont conquis le cœur des habitats de l'agglomération grenobloise. Le
parc des bicyclettes jaunes n’excédait pas les 250 exemplaires il y a
sept ans. La flotte comprend aujourd’hui 3 000 montures. 4000 demain ?
Ce n’est pas impossible. Rien que pour l’année 2012, la Métro a du
acheter 900 pièces.

Le public s’est petit à petit laissé séduire
par ce service de location, à contre-courant de ce qui se pratique dans
les grandes villes de France, le "VLS (vélo en libre service), comme
les Vélib parisiens et les Vélo’V lyonnais.

La location en
agence telle qu’elle a été choisie par la Métro est gage de service de
qualité, proposée par du personnel qualifié. Les vélos ont une durée de
vie bien plus longue que leurs homologues proposés en libre service : 60
Métrovélos seulement ont du être renouvelés l’an dernier sur l’ensemble
du parc provenant du constructeur Arcade basé à la Roche-sur-Yon.
Les bicyclettes jaunes sont devenues familières en ville. D’après Marc Baietto, "ils
contribuent à militer pour les modes doux de déplacement ainsi qu’à une
meilleure pratique de la ville pour tout type de public, actif ou
étudiant".


A l’heure de remettre le premier de cette série limitée, Michel Issindou a souligné l’ambition de l’autorité organisatrice des transports collectifs de l’agglomération de "mettre
le paquet sur le vélo, une pratique en progression importante de
l’ordre de 26 % depuis 2008 et qui a de belles perspectives de
développement en ville où il représente le mode idéal de déplacement."

Photo : Marc Baïetto et Michel Issindou remettent le 3000e Métrovélo à Sihem.

Photo : la robe de la série limité "3000"



[Source: lametro.fr]
Bonus, la vidéo sur ce 3000 Métrovélo: http://www.lametro.fr/TPL_CODE/TPL_ACTUALITE/PAR_TPL_IDENTIFIANT/697/8-actualite-grenoble-evenement-3000-metrovelos-dans-l-agglo-.htm
avatar
Agoradu38
Membre

Masculin Scorpion Rat
Nombre de messages : 257
Age : 21
Localisation : smh
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Agoradu38 le Mar 22 Mai 2012 - 17:21


Actualité - mardi 22 mai 2012
Déplacements : la Tag présente son nouveau site www.tag.fr



Depuis ce matin, www.reseau-tag.com a cédé sa place à www.tag.fr.
un site web plus ergonomique et convivial, qui s'accompagne de quelques
nouveautés, dont un site mobile m.tag.fr




Une nouvelle version lancée officlellement par le président de la
Tag Yannick Belle lundi 21 mai et accessible depuis sur le net.
Nouveau,
la cartographie interactive, pour tout savoir du réseau, composer son
itinéraire, connaître les éventuelles perturbations… ;
Nouveau aussi, la description audio des lignes de tram pour les malvoyants ;
Nouveau encore, un accès par profil d'usager (jeune, étudiant, nouvel arrivant, senior…) ;
Nouveau toujours, ce site mobile m.tag.fr très adpaté à la navigation sur smartphone.
Et cette liste n'est pas exhaustive. À vous de découvrir tout le reste sur www.tag.fr


[Source: lametro.fr]
avatar
Agoradu38
Membre

Masculin Scorpion Rat
Nombre de messages : 257
Age : 21
Localisation : smh
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Agoradu38 le Ven 25 Mai 2012 - 16:43


par Vincent PAULUS

le 22/05/2012
à 07:48

Le tracé du tram devient un véritable "boulevard de l'habitat"



Saint-Martin-le-Vinoux a débuté l’urbanisation de son axe central
(avenue du Général-Leclerc) voilà plusieurs années. Ici, on voit au
premier plan le chantier des “Terrasses du Néron”, qui vient de débuter :
une réalisation Résidence Bernard Teillaud (44 logements dont 29 sont
déjà vendus, avec des prix allant de 3 200 € à 4 100 € le mètre carré,
pour une moyenne de 3 500 €/m²). À l’arrière-plan, une autre immeuble
Bernard Teillaud : “Les Terrasses de Chartreuse”, 51 logements livrés
voilà quelques semaines, avec au rez-de-chaussée un Lidl qui a ouvertil y
a dix jours. Photo DL/Christophe AGOSTINIS

L’énorme chantier du tram E génère des dizaines
d’autres chantiers : près de 2 000 nouveaux logements verront ainsi le
jour entre 2010 et 2015 à proximité immédiate du tracé du futur tram.

Quand on construit une grosse infrastructure de transports en
commun qui, s’agissant de la ligne de tram E, coûte 300 millions d’euros
(M€), financés pour l’essentiel _ car la participation de l’État se
limite à 9 % _ par les contribuables locaux et les entreprises (via le
“versement transports”), mieux vaut s’assurer que ledit tram est
pertinent, qu’il sera utilisé par le maximum de gens. Car une fois que
ce tram est construit, il faut encore le faire fonctionner, et pour une
ligne de ce type (11,5 km entre Grenoble/Louise-Michel et Le Fontanil,
pour un fonctionnement, grosso modo, de 5 h 30 du matin à 1 h du matin, 7
jours sur 7), cela coûte au bas mot 10 M€ par an, de nouveau payés pour
l’essentiel par le contribuable et, un peu, par l’usager (17 % du
prix).

Mention particulière pour Saint-Martin-le-Vinoux

Construire un tram qui dessert le maximum de logements présents… ou à venir
rapidement : c’est donc l’impératif que s’est fixé le Syndicat mixte des
transports en commun de l’agglomération (SMTC), maître d’ouvrage du
tram E. En concluant notamment avec les quatre communes concernées un
“contrat d’axe” ou chacune s’engage à réaliser un certain nombre de
logements le long du tram, en contrepartie de quoi le SMTC financera une
partie des travaux d’aménagement des voiries liés à l’arrivée du tram.
Ce qui représente un engagement global de 1 980 nouveaux logements en
cinq ans à proximité du tram E, et une aide du SMTC de 11,5 M€.Alors,
si les travaux du tram E font désormais partie du paysage quotidien des
habitants de l’agglo depuis près d’un an, les chantiers immobiliers
poussent également comme des champignons. Avec une mention particulière
pour Saint-Martin-le-Vinoux, qui a intégré très en amont l’arrivée du
tram en lançant ses premiers projets bien avant la validation de la
ligne de tram E. Sur cette petite commune, on peut vraiment décrire la
RD 1075 comme un “boulevard de l’habitat”. La remarque sera
prochainement valable pour Saint-Égrève, et il faudra attendre encore un
peu pour Le Fontanil.
La transformation sera sans doute moins frappante pour Grenoble, déjà fortement urbanisée. Et, s’agissant des
deux gros chantiers, en cours pour Jean-Macé et à venir pour
l’Esplanade, « on les aurait faits même sans le tram, car on a besoin de
logements, mais c’est vrai que la présence du tram ne fait que
renforcer la cohérence du projet de l’Esplanade », note Philippe de
Longevialle, adjoint au maire de Grenoble chargé de l’urbanisme. Une
remarque qu’auraient sans doute pu faire à l’identique les maires des
trois autres villes.

[Source: ledauphine]
avatar
Agoradu38
Membre

Masculin Scorpion Rat
Nombre de messages : 257
Age : 21
Localisation : smh
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Agoradu38 le Ven 1 Juin 2012 - 16:11


par Emmanuel Gallant
le 30/05/2012
à 09:32

Tram E:
Le “machin moche” de Jean-Jaurès est en train de disparaître


“Je n’ai pas de nom, je suis grand, blanc, je
suis plutôt moche et mon utilité sur le cours Jean-Jaurès en 2012 n’est
pas évidente non plus. Je suis ? je suis ?” …en cours de démontage.



Le cours Jean-Jaurès est long. Si on ajoute sa déclinaison en
“Libération” puis en “Saint-André”, la ligne droite est la plus longue
artère d’Europe. Mieux vaut donc avoir quelques points de repères
dessus…
Ceux-ci risquent de manquer, et bientôt il faudra s’en remettre aux
enseignes commerciales. Exit l’autopont au croisement Vallier (il a fait
boom pour les besoins de la ligne C). Exit les arbres, qui
participaient aussi à la construction du paysage. Exit, enfin, la
structure métallique du croisement avec l’avenue Alsace-Lorraine. Le
démontage de celle-ci est en cours à l’heure où nous écrivons ces
lignes. Tant mieux, ou tant pis. Elle faisait partie des meubles et
c’est seulement au moment où on l’enlève que l’on se rend compte qu’il
manque un nom pour la décrire. Arche ? Structure ? Pylônes ? Qu’importe.

Ce qui est certain, c’est qu’elle ne manquera pas à l’adjoint grenoblois
en charge des Déplacements et de l’Embellissement de la ville, Jacques
Chiron, qui arrive à mettre les mots “machin” et “moche” dans la même
phrase pour en parler. La question de son sort le fait sourire : “Oui,
on la démonte. Cette structure métallique avait été faite pour lier les
câbles de la ligne A au moment de sa construction. Je crois même savoir
qu’elle avait été dessinée par quelqu’un de la Ville, à l’époque. On
profite des aménagements de la ligne E pour l’enlever, car aujourd’hui
on sait lier les câbles sans ça”. “L’arche” était donc un élément de
décor. Elle faisait l’objet d’une surveillance antitags aiguë et servait
aussi de support pour caméras, qui ne manquent pas à ce carrefour. Rien
d’inoubliable. “Vous la trouvez belle, vous ?” interroge le sénateur.
La question est rhétorique. “Ce que vous devez dire à vos lecteurs”,
poursuit-il “c’est que demain, l’élément structurant du cours
Jean-Jaurès sera… le tramway”. Le fait est que sans la structure, sans
les arbres et sans (pour l’instant) tramway, cette partie du cours va
faire un peu vide. Heureusement, les travaux – et les aléas de
circulation qu’ils créent – occupent l’espace.

[Source: Grenews]
avatar
Agoradu38
Membre

Masculin Scorpion Rat
Nombre de messages : 257
Age : 21
Localisation : smh
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Nico38320 le Sam 23 Juin 2012 - 23:08



Les contre-allées du cours Jean-Jaurès ressembleront à ça !


Les futures contre-allées du cours Jean-Jaurès seront agréables pour les piétons et les vélos. Et un peu moins pour l’automobiliste qui veut se garer. Mais vu qu’il prendra le tram…




Alors, aujourd’hui, on se focalise surtout sur les travaux. “Mais imaginez un peu, ce à quoi cela ressemblera dans deux ans”. Michel Destot, maire de Grenoble, revisite l’exemple si souvent donné par son adjoint aux Déplacements Jacques Chiron sur Vallier-Foch et le tram C. Les travaux d’abord, les gens contents ensuite. Puis, diront les mauvaises langues, des trottoirs mal façonnés qui partent en vrille…
Cela n’arrivera pas sur les futurs trottoirs et contre-allées de Jaurès et Libération. La pierre utilisée sera “made in France”. Du calcaire de Comblanchien comme seule la Bourgogne sait en produire…. “On a veillé à ça !”, promet Jacques Chiron. L’aménagement des extérieurs de Jean-Jaurès est en effet un sujet qui va intéresser de près les Grenoblois. On savait que le tram passerait au milieu, que les voitures circuleraient de part et d’autre des rails sur une voie, que les places de parking (en long, pas en épi) seront drastiquement économisées (220 places supprimées sur 400). Sur Jean-Jaurès, la voie de circulation sera aussi bordée d’une ligne de platanes (2,30 m), vers laquelle sera poussée la chaussée (3,50 m). Une bande de stationnement ou jardin (1,80 m), puis un trottoir (2,30 m) et un espace seuil (1,90 m) compléteront un dessin qui veut donner une très grande place à la végétalisation. Les devants de l’école Jean-Jaurès (sans commerce) seront aménagés différemment afin de créer un “espace de vie” à l’entrée de l’établissement. La partie du cours s’étendant entre Alsace-Lorraine et Berriat sera elle repensée comme “une place”, sans contre-allées.
“Nous avons souhaité, explique encore Michel Destot, que cette unité entre les déplacements et l’urbanisme réponde à trois objectifs qui sont l’embellissement, un meilleur partage des espaces publics et une réintégration de la nature en ville”. Le projet (6,57 millions d’euros HT) est présenté en conseil municipal lundi 25 juin. Livraison, si tout va bien, fin 2014.

par E.G. le 18/06/2012 à 17:27
[Source:GreNews]


Dernière édition par Nico38320 le Sam 23 Juin 2012 - 23:16, édité 1 fois
avatar
Nico38320
Membre

Masculin Bélier Cochon
Nombre de messages : 384
Age : 22
Localisation : Grenoble - Eybens
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Nico38320 le Sam 23 Juin 2012 - 23:16



Grenoble : pas de trams en centre-ville du 16 juillet au 24 août


Entre ces deux dates, les trams ne circuleront pas entre Victor-Hugo et Cité internationale (ligne B) ou Fontaine-La Poya (A). La réalisation de la ligne E de tramway en est la cause.



Afin d’effectuer les travaux de connexion entre les lignes A et B et la future ligne E de tramway, des travaux sont programmés durant l’été 2012, période de plus faible fréquentation du réseau, annonce en effet la Semitag. Une interruption de l’exploitation des lignes A et B est cependant nécessaire, qui permettra également de construire la plateforme et les voiries pour la future ligne E sur le cours Jean-Jaurès dans ce secteur.

Du 16 juillet au 24 août du lundi au dimanche (journée et soirée), les tramways ne circuleront donc pas de Victor-Hugo à Fontaine-La Poya (A) et de Victor-Hugo à Cité Internationale (B) . Des navettes bus accessibles aux PMR remplacent les trams entre Victor-Hugo et Fontaine La Poya.
Celles-ci ne passent pas par la gare de Grenoble.
Stations non desservies : Gares, Alsace-Lorraine, Palais de Justice et Cité Internationale.

Les trams circulent en revanche normalement de Denis-Papin à Victor-Hugo (A) et de Gières Plaine des Sports à Victor-Hugo (B).

08 20 48 6000 ou www.tag.fr

par la rédaction de GreNews le 19/06/2012 à 17:29
[Source:GreNews]
avatar
Nico38320
Membre

Masculin Bélier Cochon
Nombre de messages : 384
Age : 22
Localisation : Grenoble - Eybens
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Nico38320 le Dim 1 Juil 2012 - 22:45



Réseau Tag : 77 millions de voyages en 2011

Le bilan 2011 est tombé, et la fréquentation en hausse. Mais cela s'explique surtout par une mauvaise année 2010...




Avec 77 millions de voyages en 2011 sur le réseau Tag, la Semitag compte 4 millions de voyages supplémentaires par rapport en 2010. C'est une progression de 5,5% de l'activité.
"L'essentiel de cette progression est dû au rattrapage des voyages perdus en 2010", précise le SMTC. Plus précisement, "le mouvement social à la Semitag, les manifestations nationales contre la réforme des retraites, la coupure de la ligne A consécutive aux événements de la Villeneuve et les épisodes neigeux importants de décembre 2010" expliquent l'essentiel des voyages perdus en 2010 et ainsi regagnés en 2011.


Publié le 27/06/2012 à 09:20 par la rédaction de GreNews.
[Source:GreNews]
avatar
Nico38320
Membre

Masculin Bélier Cochon
Nombre de messages : 384
Age : 22
Localisation : Grenoble - Eybens
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Nico38320 le Mar 10 Juil 2012 - 13:50



Actualité - lundi 09 juillet 2012

Du 16 juillet au 24 août, aucun tramway ne circulera entre Victor Hugo et Fontaine La Poya (ligne A) et entre Victor Hugo et Cité Internationale (ligne B). Des navettes bus accessibles aux personnes à mobilité réduite sont mises en place entre Victor Hugo et Fontaine La Poya.

Afin d'effectuer les travaux de connexion entre les lignes A et B et la future ligne E de tramway, des travaux sont programmés durant l'été 2012, période de plus faible fréquentation du réseau. Une interruption de l'exploitation des lignes A et B est cependant nécessaire, qui permettra également de construire la plateforme et les voiries pour la future ligne E sur le Cours Jean Jaurès dans ce secteur.

A partir du lundi 16 juillet tous les tramways s'arrêteront à l'arrêt Victor Hugo. Les navettes bus permettront de rejoindre Fontaine La Poya. Attention, ces navettes ne desservent pas les stations Alsace-Lorraine, Gares, Palais de Justice et Cité Internationale. Pour rejoindre la gare, utilisez la ligne 34 (renforcée pendant l'été) ou la navette de substitution qui dessert l'arrêt Saint-Bruno situé à 500m de la gare.

À consulter

Travaux tramway été 2012 - Dépliant Tag


[Souce:Lametro.fr]
avatar
Nico38320
Membre

Masculin Bélier Cochon
Nombre de messages : 384
Age : 22
Localisation : Grenoble - Eybens
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Nico38320 le Lun 16 Juil 2012 - 13:52



Semitag : au 1er septembre, les tarifs des tickets augmenteront + 3,30%



La délibération a été voté au SMTC la semaine dernière : les tarifs des titres de transport de la Tag augmenteront de 3,30% en moyenne au 1er septembre prochain. Hors le ticket "Un voyage", qui reste à 1,50€, tous les tarifs augmenteront : la carte 10 voyage passe de 12,30€ à 12,90€, le Visitag 3 jours passe de 9,90€ à 10,40€ et l'abonnement annuel, qui coûtait jusqu'alors 46,60€, se vendra à 48 20€.

Comment s'explique cette hausse? "La délégation de service public prévoit une augmentation annuelle des tarifs, qui prend en compte l'inflation, et certains coûts comme celui du carburant et de l'électricité. A cela s'ajoute la hausse de la TVA mise en place par le gouvernement Fillon au 1er janvier 2012, que le SMTC avait choisi de ne pas répercuter immédiatement. Cette augmentation de la TVA est prise en charge par le SMTC et par les usagers. Mais si on avait répercuté totalement cette hausse sur les titres de transports, les prix auraient augmenté de plus de 5%", détaille Yannick Belle, le président de la Sémitag, qui siège également au SMTC.

Le ticket unitaire, lui, restera au prix de 1,50€. "C'est aussi pour la question du rendu de la monnaie, qui serait très compliquée pour les chauffeurs et qui ferait perdre du temps si on passait à 1,52 € ou quelque chose comme ça", ajoute-t-il encore, "mais il faut garder en tête que celui qui achète un titre de transport à Grenoble aujourd'hui ne paye que 17% du coût réel de son trajet".

par La rédaction de GreNews le 14/07/2012 à 09:00
[Source:GreNews]
avatar
Nico38320
Membre

Masculin Bélier Cochon
Nombre de messages : 384
Age : 22
Localisation : Grenoble - Eybens
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Nico38320 le Lun 16 Juil 2012 - 13:56



Coupure du tram : "l'accessibilité n'est pas oubliée" (Y. Belle)


La coupure des lignes A et B rendra plus difficile l'accès à la gare pour les personnes à mobilité réduite. Mais Yannick Belle, le président de la Semitag, assure que la question a été étudiée.



Du 16 juillet au 24 août, nous l'avions déjà annoncé, les trams ne circuleront pas de l'arrêt Victor-Hugo à celui de La Poya (pour la ligne A) et de Victor-Hugo à la Cité Internationale (pour la ligne B), pour les besoins des travaux de la future ligne E. Du coup, des navettes bus seront prévues pour assurer les connexions... Sauf que celles-ci ne s'arrêteront pas à la gare. Et c'est un point sur lequel l'ADTC, l'association pour le développement des transports en commun de la région grenobloise, s'est arrêtée. "L'arrêt Saint-Bruno, qui sera desservi par la navette bus, n'est pas une alternative à la desserte de la gare, car il est situé à 500 mètres de la gare. Est-ce raisonnable d'imposer cette marche forcée aux handicapés, aux personnes âgées?", déplore l'association dans un communiqué.

Pourquoi, alors, la navette ne passe-t-elle pas par la gare? Yannick Belle, le président de la Semitag, avance une explication technique : "La navette remontera tout le cours Berriat et ne pourra pas faire un crochet par la gare, qui sera au coeur d'une zone en travaux, et repasser sous le pont. Ca ferait perdre du temps à tout le monde". Cependant, "une commission accessibilité a eu lieu la semaine dernière sur ces questions, et vraiment, comme Grenoble se veut d'être exemplaire dans ce domaine, l'accessibilité ne sera pas oubliée", annonce Yannick Belle. Il rappelle aussi que, "parallèlement, il y aura un renforcement de la ligne 34 qui dessert Chavant, Victor-Hugo et la gare. Un arrêt accessible provisoire sera d'ailleurs installé à la gare. D'autre part, la navette remplaçant les lignes coupées auront une fréquence plus importante que le tram à cette période-là de l'été".

Plus d'infos : www.tag.fr et www.adtc-grenoble.fr

par La rédaction de GreNews le 13/07/2012 à 17:00
avatar
Nico38320
Membre

Masculin Bélier Cochon
Nombre de messages : 384
Age : 22
Localisation : Grenoble - Eybens
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Nico38320 le Mer 18 Juil 2012 - 11:17

Handicap : des automates "plus accessibles" pour la ligne E



La ligne E du tram grenoblois devrait être dotée d'automates à billets plus accessibles aux personnes à mobilité réduite. C'est ce que nous a annoncé Yannick Belle, le président de la Sémitag, la semaine dernière. Il y a deux mois, après avoir rencontré Justine - une étudiante qui a testé l'accessibilité de Grenoble en passant un mois dans un fauteuil roulant - nous lui avions demandé si la Sémitag et le SMTC prévoyaient de revoir l'accessibilité de leurs distributeurs de titres de transports, jugés peu accessibles par les personnes à mobilité réduite. "Nous nous sommes rendus à St-Etienne pour observer leur système. Et c'est bon, nous allons installer des automates de ce type sur la ligne E. Ils sont plus bas, plus pratiques, mieux orientés", annonce le président de la Semitag. C'est Justine qui va être contente...

par La rédaction de GreNews le 16/07/2012 à 10:23
[Source:GreNews]
avatar
Nico38320
Membre

Masculin Bélier Cochon
Nombre de messages : 384
Age : 22
Localisation : Grenoble - Eybens
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Nico38320 le Mar 24 Juil 2012 - 18:02

DL 18-07 "Le réseau TAG en travaux tout l'été"

Fichiers joints
DOC_PATH_7334_1342614897.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(492 Ko) Téléchargé 2 fois
avatar
Nico38320
Membre

Masculin Bélier Cochon
Nombre de messages : 384
Age : 22
Localisation : Grenoble - Eybens
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Nico38320 le Mer 1 Aoû 2012 - 20:49



Pendant l’été, les travaux du tram E prennent de l'avance

Depuis plusieurs mois, l’entrée de Grenoble et le cours Jean-Jaurès se transforment pour accueillir la ligne E du tram.



Ne vous fiez pas aux apparences, aux trous et aux barrières qui jonchent tout le tracé du Fontanil au cours de la Libération, la future ligne E est sur la bonne voie pour tenir les délais… Car “LE” chantier de Grenoble et de l’agglomération, lui, ne prend pas de vacances. Explications avec Philippe Billard, du SMTC (Syndicat mixte des transports en commun de l’agglo), maître d’ouvrage du projet.

1. Le chantier du tram E est-il dans les temps ?
« Globalement, nous sommes dans les temps. Il y a même des secteurs où le chantier avance plus vite que prévu, comme sur le cours Jean-Jaurès par exemple.

Forcément, on profite de la période d’été et de l’absence d’intempéries. Quand, du fait des congés d’été, il y a moins de circulation, moins de cyclistes et moins de piétons, le rendement des entreprises est meilleur. En même temps, il faut être très prudent, ce qui est gagné un jour ne l’est pas obligatoirement pour toujours. Notre objectif est en tout cas la bonne tenue du calendrier ».

2. Parmi les différents travaux engagés, quel est le plus spectaculaire?
« Ceux du pont de la Porte de France (lire aussi en page 3) qui enjambe l’Isère. Il s’agit là du plus gros ouvrage de la ligne E. D’ailleurs, c’est le chantier de construction le plus long mené par la même entreprise puisqu’il a démarré en décembre 2011 et devrait normalement s’achever avec la pose des rails au printemps 2013. Enfin, si tout se passe bien… »

3. Et du côté de l’avenue des Martyrs et du prolongement de la ligne B, est-ce qu’il se passe vraiment quelque chose ?
« Il est vrai que cela fait longtemps que le chantier dure dans ce secteur mais il ne se passe pas rien ! C’est une opération de longue haleine. Beaucoup de choses, jusqu’à présent, se sont déroulées en souterrain. Il y a eu de gros travaux de déviation et de confortement des réseaux qui vont accueillir le développement de la Presqu’île scientifique et l’urbanisation de cette zone. On commence maintenant à voir l’espace urbain s’organiser : en face du CEA, des bordures sont sorties de terre.

Nous avons aussi travaillé sur le remblaiement de l’avenue des Martyrs pour élever l’espace public et donc le tram, en prévision de la construction d’un pont qui relierait l’avenue des Martyrs à la rue Emile-Gueymard ».

4. Les lignes A et B aussi subissent un lifting…
« Effectivement, à côté de l’installation de l’échangeur des lignes A, B et E à l’angle de l’avenue Alsace-Lorraine et du cours Jean-Jaurès, l’autre gros chantier de l’été qui nécessite la coupure des trams A et B (lire également en page 3), nous procédons au renouvellement des rails les plus fatigués. C’est le cas, pour la ligne B, de la courbe derrière le Palais de justice et de celle devant l’école Anthoard, dans le quartier Berriat. Quant à la ligne A, elle subit elle aussi quelques changements : un aiguillage au niveau de Louis-Maisonnat à Fontaine et des rails neufs avenue Alsace-Lorraine ».

Des travaux qui seront tous terminés pour le 25 août, date à laquelle les trams A et B circuleront à nouveau comme avant. Mais pas les voitures qui devront, elles, encore “slalomer” entre les travaux du tram pendant deux ans, jusqu’à la mise en service de la ligne E prévue pour fin 2014.

[Source:ledauphine.com )
avatar
Nico38320
Membre

Masculin Bélier Cochon
Nombre de messages : 384
Age : 22
Localisation : Grenoble - Eybens
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Agoradu38 le Dim 19 Aoû 2012 - 20:04


Publié le 10 juillet 2012

Changement de voie en 2013





Le chantier durera de début
janvier à fin juin 2013 et sera
réalisé par un train-usine de
700 m de long. RFF

TRANSPORTS - La SNCF et RFF renouvellent entièrement la ligne «sensible» Lyon-Grenoble...

«On
sait que cela ne va pas être drôle et que les perturbations seront
importantes, mais il n'est pas possible de reculer.» Josiane Beaud,
directrice régionale de la SNCF,
ne cache pas son inquiétude en commentant l'annonce, par son directeur
national, Guillaume Pépy, d'un important chantier de maintenance de la
ligne Lyon-Grenoble de janvier à fin juin 2013.

«Cela ne va pas tout résoudre»


Les travaux de renouvellement de cette ligne, créée en 1857 – l'une
des plus anciennes –, sont, dit-elle, « indispensables parce que le
ballast, les rails, les traverses ont besoin d'être changés. » Cela
permettra-t-il d'éliminer les retards dont souffrent les passagers de
l'axe qu'elle qualifie pudiquement de « sensible » ? « Non, répond la
directrice régionale, cela ne va pas tout résoudre. Un suicide
ou un arbre tombé sur la voie, comme ce fut le cas jeudi dernier,
entraîneront toujours sur cette ligne saturée un retard d'au moins deux
heures. Mais nous n'aurons plus de problèmes dus à une rupture de rail
par exemple. »

«Les trains devront rouler à 60 km/h»


Si le plan de transport durant les six mois que durera le chantier
n'est pas encore arrêté – il le sera au plus tard le 30 septembre – la SNCF
sait d'ores et déjà que les 30000 passagers qui empruntent chaque jour
la ligne Lyon-Grenoble seront pénalisés .« Les travaux auront lieu la
nuit mais, en journée, les trains devront rouler à 60 km/h au lieu des
120 habituellement. Ainsi, il n‘en passera plus que 6 par heure au lieu
de 9. On travaille sur les 3 autres», poursuit la directrice régionale.
Et de préciser qu'un « horairiste » va passer son été sur ce problème.
D'ores et déjà, Josiane Beaud élimine le recours à la substitution
routière : « Cette ligne est tellement chargée, lance-t-elle que c'est
inconcevable de faire ce qui est prévu sur le sillon alpin ! Imaginez la
noria de cars qui serait lancée sur les routes ! »

Rabattement sur d'autres gares


Pour les TER, la solution passerait plutôt selon la directrice
régionale par des cars de rabattement sur d'autres gares, par exemple
celle de La Verpillère. Vendredi, lors d'une rencontre avec les élus et
les acteurs économiques, d'autres idées ont été émises comme le
remplacement du TGV
Grenoble-Saint-Exupéry par un car de substitution. Pourquoi pas ? lance
Josiane Beaud qui promet d'informer au plus vite les usagers.



Chantal Féminier

Source: 20minutes.fr
avatar
Agoradu38
Membre

Masculin Scorpion Rat
Nombre de messages : 257
Age : 21
Localisation : smh
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Nico38320 le Lun 20 Aoû 2012 - 12:15

DL 17-08 "Transports - Un après-midi avec les contrôleurs de la Sémitag : "nous ne sommes pas des cow-boys"
Fichiers joints
DOC_PATH_7398_1345196014.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(802 Ko) Téléchargé 4 fois
avatar
Nico38320
Membre

Masculin Bélier Cochon
Nombre de messages : 384
Age : 22
Localisation : Grenoble - Eybens
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Agoradu38 le Mar 21 Aoû 2012 - 12:32





Le SMTC vent en poupe


En 2011, les investissements ont repris. V. VIGNE-LEPAGE / PLEINS TITRES / 20 MINUTES

Le SMTC (Syndicat mixte des transports en commun) semble plutôt
satisfait du compte administratif 2011 qu'il vient de publier. En effet,
le « versement transport » des entreprises, calculé au prorata de leurs
effectifs, a progressé de 3,8 %, soit plus qu'avant la crise. Une
tendance qui devrait se poursuivre, puisque son taux a par ailleurs été
augmenté. Du côté des usagers, la situation est plus fragile :
l'augmentation de fréquentation enregistrée (+ 5,5 %) n'est en fait
qu'un rattrapage d'une année 2010 pleine d'aléas (manifestations
sociales, événements de la Villeneuve, épisodes neigeux).
Cela n'a pas empêché 2011 d'être, pour le syndicat, « une année de
reprise des investissements » : extension du tram B et création de la
ligne E, renouvellement de bus, mise en accessibilité des quais,
amélioration de services…
L'ADTC veille, malgré cela, à ce que « la suppression de lignes peu
fréquentées dans un souci de maîtrise des charges ne crée pas un service
à deux vitesses », affirme Monique Giroud, présidente. Et, face à la
perspective d'un nouveau recours à l'emprunt - alors que le SMTC est en
voie de désendettement -, elle promeut à nouveau le projet de création
d'un péage urbain. « On peut étudier une solution non discriminante »,
assure la présidente qui sent les élus devenir « un peu réceptifs » à
cette idée.

Véronique Vigne-Lepage


[Source: 20minutes.fr]
avatar
Agoradu38
Membre

Masculin Scorpion Rat
Nombre de messages : 257
Age : 21
Localisation : smh
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Agoradu38 le Ven 24 Aoû 2012 - 19:01


Tram A et B : retour à la normale dès samedi 25 août




Actualité - jeudi 23 août 2012
Les lignes de tramway A et B circuleront à nouveau normalement de
Victor Hugo à Fontaine La Poya (ligne A) et de Victor Hugo à Cité
Internationale (ligne B) à partir du samedi 25 août matin.
Après plusieurs semaines de travaux destinés à assurer la connexion entre les lignes de tramway A et B et la future ligne E, le réseau revient à un fonctionnement normal.




Attention
: vendredi 24 août, des rames circuleront en essai sur les tronçons
concernés par les travaux, mais elles ne prendront pas de voyageurs.
Suivre les infos du le réseau TAG :
>Allô TAG de 8h à 18h au 0 820 48 60 00
> Infotrafic, serveur vocal interactif 7j/7, 24h/24 au 0 805 409 509
Source : lametro.fr
avatar
Agoradu38
Membre

Masculin Scorpion Rat
Nombre de messages : 257
Age : 21
Localisation : smh
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Nico38320 le Mer 29 Aoû 2012 - 18:07



TRAVAUX
Cours Jean-Jaurès : et les rails du tram E sont apparus...


Histoire de se rassurer et de donner, aussi, quelques nouvelles du chantier : les travaux de l'été n'ont pas été vains car au croisement Jaurès-Alsace-Lorraine, les rails du futur tram E croisent désormais ceux des trams A et B. La preuve sur cette photo.



Les rails du tram E croisent ceux de la ligne A et B.


Source : Grenews


Dernière édition par Nico38320 le Mer 29 Aoû 2012 - 18:16, édité 1 fois
avatar
Nico38320
Membre

Masculin Bélier Cochon
Nombre de messages : 384
Age : 22
Localisation : Grenoble - Eybens
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Nico38320 le Mer 29 Aoû 2012 - 18:12


Grenoble : le pont Durand-Savoyat a été démonté

Le chantier sur la Presqu'île s'accélère avec la démolition du pont Durand-Savoyat, construit en 1966. Comme l'a dit Jacques Chiron, adjoint au maire de Grenoble en charge de l'Embellissement de la ville, " c'est un symbole fort que d'abattre un pont automobile".

Vidéo ici : http://zulu.prsmedia.fr/webm/128/20120827153155_acd64be56755770b176b815e9366988f.webm

Source : Grenews
avatar
Nico38320
Membre

Masculin Bélier Cochon
Nombre de messages : 384
Age : 22
Localisation : Grenoble - Eybens
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Agoradu38 le Ven 31 Aoû 2012 - 20:09



Téléphérique agglo/Vercors : Grenoble veut prendre exemple sur Bolzano


Le téléphérique reliant Bolzano au plateau du Renon s’inscrit dans une politique des transports publics très performante : les voitures sont quasiment exclues du centre-ville. Photos DL/V.P



Certes, Bolzano (105 000 habitants) n’est pas l’agglomération grenobloise (404 000 habitants). Et comparaison n’est pas raison. Mais les similitudes sont telles entre cette ville de l’extrême nord de l’Italie, dans le Tyrol du sud, enserrée dans les montagnes et reliée au plateau du Renon par un tout nouveau téléphérique (montant donc de
273 m à 1 221 m d’altitude), et l’agglomération grenobloise qui rêve d’un transport par câble reliant Fontaine à Lans-en-Vercors (de 202 m à 1012 m d’altitude), que les élus isérois sont revenus gonflés à bloc de leur périple italien.Disons-le tout net : tout opposant au projet de transport par câble Grenoble-Vercors (lire ci-dessus) ne pourrait qu’y devenir favorable après avoir vu comment fonctionne celui de Bolzano. En 2009, la province du Haut-Adige a mis en service ce nouveau téléphérique, très performant, confortable et silencieux, pour remplacer une vieille télécabine monocâble en fin de vie. La fréquentation de l’ancien téléphérique plafonnait alors à 300 000
voyages par an.

La fréquentation multipliée par trois

Les responsables politiques de Bolzano tablaient, avec la nouvelle infrastructure, sur une hausse de fréquentation allant jusqu’à 500 000 voyages par an. Or, trois ans après sa mise en service, le téléphérique de Bolzano dépasse les 900 000 voyages par an, et le succès est tel, notamment vis-à-vis des touristes, qu’on vient de passer le prix de l’aller-retour de 6,50 € à 10 € pour contenir cet afflux de touriste, afin que la population du plateau du Renon (7 000 habitants et une forte activité touristico-économique, avec 3 000 lits touristiques et deux zones artisanales) ne soit pas “dépossédée” de cet exceptionnel outil d’aménagement du territoire (les habitants de Renon et Bolzano ont des abonnements à prix réduits, en particuliers les étudiants et les seniors). Entre 2009 et 2012, le secteur touristique a vu son activité augmenter de 30 % sur le plateau du Renon, grâce au nouveau
téléphérique. Les habitants du plateau comme ceux de la ville sont ravis, les touristes aussi. En bas, les cabines passent à ras des immeubles, devant les balcons, sans que quiconque y trouver matière à faire la révolution. En haut, la station d’arrivée est entourée d’hôtels, de restaurants et d’habitations. Et dès qu’on débarque de la
cabine, on peut sauter dans un petit train qui parcourt le plateau. Inutilede préciser que les élus isérois, et en particulier ceux du Vercors, sont revenus de Bolzano avec des rêves pleins la tête…




A lire aussi


  • Les grandes lignes du projet de liaison par câble


par Vincent PAULUS le 31/08/2012 à 06:01

Source : ledauphine
avatar
Agoradu38
Membre

Masculin Scorpion Rat
Nombre de messages : 257
Age : 21
Localisation : smh
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Agoradu38 le Ven 31 Aoû 2012 - 20:19



Sur les rails du tram, la nuit, ça fait des étincelles !


Il y a les travaux que l'on voit, ceux qui passent chaque jour par le cours Jean-Jaurès savent de quoi on parle. Et puis, au coeur des nuits d'été, sur le réseau Sémitag ici ou là (pendant deux mois), il y a... la meuleuse de rames. Sur la ligne C par exemple, entre1h et 5h du matin. On a entendu du bruit, on a vu des étincelles, on a filmé.

La vidéo ici -> http://zulu.prsmedia.fr/webm/128/20120830134917_3af92d72c1c6fe906bf5d7518c565249.webm

par St.E.le 30/08/2012 à 13:54

Source : Grenews
avatar
Agoradu38
Membre

Masculin Scorpion Rat
Nombre de messages : 257
Age : 21
Localisation : smh
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Agoradu38 le Ven 7 Sep 2012 - 19:20


SAINT-EGREVE (ISERE SUD)


Une personne meurt percutée par un train en gare SNCF



Capture d'écran Google Street View.


Une personne est morte ce vendredi matin après avoir été percutée par un train ce matin vers 9h40 en gare SNCF de Saint-Egrève. La circulation des trains est suspendue.


par la rédaction du DL le 07/09/2012 à 12:06


Source : ledauphine
avatar
Agoradu38
Membre

Masculin Scorpion Rat
Nombre de messages : 257
Age : 21
Localisation : smh
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Agoradu38 le Ven 7 Sep 2012 - 19:38



Passagers debout en quête de rames supplémentaires




L'Adut réclame deux rames
de plus. M. PAVARD /
PLEINS TITRES / 20 MINUTES




Les usagers de la ligne Grenoble-Lyon sont excédés

Ils savaient que les travaux sur la ligne Grenoble-Lyon étaient nécessaires. Ils étaient même demandeurs. Ils savaient aussi que la circulation serait ralentie, et que la SNCF et RFF mettraient un plan de sécurisation et des cars de substitution. Mais les usagers sont tout de même excédés.


Les Corail supprimés

« L'été s'est même plutôt bien déroulé, reconnaît Patrice Belvègue, le président de l'Adut (Association dauphinoise
des usagers du train), mais depuis la fin août, les conditions de transport se sont considérablement dégradées. Aux heures de pointe, de nombreux passagers sont obligés de faire le trajet debout. » Le retour des usagers quotidiens après leurs congés a, selon l'Adut, « mis en exergue le manque de capacité des trains ». Patrice Belvègue, dit en effet avoir appris durant l'été que les trains Corail, non adaptés aux nouvelles conditions de circulation, avaient été supprimés. « La SNCF les a remplacés par des rames de TER à deux étages, en supprimant sur certains horaires une rame TER sur deux ! » Le président de l'Adut a relayé la colère des usagers dans un courrier à Pascal Delaitre, directeur TER à la SNCF Rhône-Alpes. Et il considère qu'il y aurgence : « Il faut rajouter au minimum une rame sur le train qui arrive à Lyon-Part-Dieu à 7 h 50 et une sur celui qui en part à
17 h 44. » S'il pense avoir été entendu, la SNCF, contactée par 20
Minutes, refuse de confirmer l'information, préférant « réserver à
l'Adut sa réponse écrite ».


Chantal Féminier


CHIFFRES
La ligne Grenoble-Lyon est la première de Rhône-Alpes en termes de fréquentation avec
3 000 allers-retours par jour. Selon l'Adut, une seule rame TER2N de 330
places ne peut remplacer un train Corail de 480 à 600 places.


Source : 20minutes
avatar
Agoradu38
Membre

Masculin Scorpion Rat
Nombre de messages : 257
Age : 21
Localisation : smh
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Agoradu38 le Sam 8 Sep 2012 - 18:41


VOREPPE (ISÈRE SUD)


Les malfaiteurs repartent avec le coffre-fort


Les gendarmes de la compagnie de Voreppe étaient sur place hier pour procéder aux premières constatations. Le DL. Christophe AGOSTINIS


Les gendarmes de la brigade de Voreppe enquêtent depuis hier sur le cambriolage du dépôt Transisère situé dans la zone d’activités Centr’Alp. Les faits ont eu lieu entre 1 et 2 heures du matin et lorsqu’une patrouille de gendarmerie s’est rendue sur les lieux, les malfaiteurs avaient déjà quitté les lieux.

Les malfaiteurs ont fait un trou dans le grillage pour accéder à l’entreprise et emporter le coffre-fort


Les enquêteurs ont pu constater qu’un grillage avait été découpé à l’arrière du dépôt sur près de trois mètres et qu’un coffre-fort de plusieurs centaines de kilos avait été dérobé. Il contenait semble-t-il des numéraires, mais le préjudice n’avait pas encore été établi précisément hier. Les gendarmes de la brigade de Voreppe sont chargés de l’enquête. Des constatations ont été effectuées hier sur les lieux. Il y a deux semaines, une autre entreprise de la zone d’activités, la société Dallmayr située à quelques centaines de mètres seulement du dépôt Transisère, avait été la cible d’une tentative de cambriolage. Les malfaiteurs avaient défoncé un portail avec un véhicule volé avant de prendre la fuite.


le 08/09/2012 à 06:01 Vu 1735 fois

Source : ledauphine
avatar
Agoradu38
Membre

Masculin Scorpion Rat
Nombre de messages : 257
Age : 21
Localisation : smh
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Agoradu38 le Mar 25 Sep 2012 - 18:58



Le SMTC s'interroge sur l'avenir... de la Sémitag




La chambre régionale des comptes d'Auvergne Rhône-Alpes
(CRC) a remis au SMTC son "rapport d'observations définitives" sur la
Sémitag, l'exploitant du réseau de transports en commun de
l'agglomération grenobloise. On va dire pudiquement que le rapport est
sévère et qu'il a provoqué un (petit) débat, lundi après-midi lors de la
séance du comité syndical au stade des Alpes.
"Peut mieux faire",
sur tous les points. Le rapport, 72 pages dures à lire assortie de six
recommandations (lire ci-dessous), n'a pas lieu d'être synthétisé ici.
Il parle de "performances contrastées" et détaille la situation
financière, la performance du réseau et les différentes perspectives
d'avenir pour la Sémitag. Il fait des remarques appuyées sur certaines
mises en concurrences améliorables (attribution de marchés
d'affrètement, prestations techniques du groupe Transdev), sur le rôle
des différents actionnaires et sur les marges de manoeuvre à trouver
pour l'avenir. Enfin, et c'était le noyau du débat, il pose la question
du sens de cette délégation de service public particulière (confiée à
une société d'économie mixte et non à un privé) à l'heure où
l'extension du périmètre de transports urbains (PTU) est discutée.

"Une gestion de services publics"
"Ce rapport arrive à un moment stratégique car nous sommes en plein
renouvellement de DSP", a d'ailleurs commencé l'écologiste Olivier
Bertrand. "Il pose deux questions de fond : celle de la nécessité d'une
DSP et celle de la recommandation numéro 4" relative à l'extension du
PTU. Un deuxième point qui intéressait vivement l'UMP Jean-Claude Peyrin
: "Les remarques de la chambre ne sont d'ailleurs pas transférables à
un périmètre élargi. La donne change !" Le conseiller général du canton
de Meylan s'interrogeait ensuite sur les "marges de manoeuvre" et les
"gisements d'économies". Comment, autrement dit, faire gagner des sous à
une Sémitag qui se serre déjà la ceinture. Jacques Chiron, qui
officiait en lieu et place du président Michel Issindou, répondait sur
ce point-là : "Les marges de manoeuvre ? Il faut savoir que la
renégociation de l'avenant avec la Sémitag s'est faite au bénéfice du
SMTC. Or l'entreprise a réussi à stabiliser les déficits. Si on n'avait
pas fait cet avenant, le résultat de la Sémitag aurait sans doute été
meilleur, mais cela se serait répercuté sur le SMTC. Les deux sont des
vases communicants et nous avons choisi pour la Sémitag d'être au plus
près des coûts. C'est une gestion de service public..."
"Si en cours de DSP, on agrandit le PTU, on se met en difficulté".
"Ce
rapport pose la question du statut", insistait (lui aussi) le
communiste José Arias. Il demandait : "aujourd'hui, sommes-nous capable
de créer une nouvelle AOTU (autorité organisatrice de transports
urbains) rapidement ?" Didier Rambaud, vice-présidence du conseil
général de l'Isère en charge des transports et déplacements, avait un
début de réponse : "C'est un secret de polichinelle, vous savez tous que
le président du conseil général a récemment réuni les responsables des
différentes AOTU concernées. Le processus est lancé. L'instance de
préfiguration est en place et une nouvelle gestion des transports pour
l'agglomération peut être espérée d'ici 2015". Olivier Bertrand en
tirait une conclusion : "Et donc, si en cours de DSP, on agrandit le
PTU, on se met en difficulté. Le partenaire privé peut se retrouver avec
une évolution de marché non prévue".
"La chambre donne un avis. On n'est pas obligé de le suivre..."
Tout cela inspirait à Yannik Ollivier, maire de Saint-Martin-le-Vinoux,
un sentiment plutôt tranché sur le rapport de la CRC. "La chambre donne
un avis. On n'est pas obligé de le suivre...La bonne question est
surtout de savoir où l'on va". "Demain, qui va d'ailleurs porter les
questions de transports ?" complétait Pierre Ribaud, conseiller général
du canton de Saint-Egrève. Yannick Belle, président de la Sémitag et
finalement premier concerné par tous ces échanges, aurait eu beaucoup de
choses à répondre. Dommage (ou pratique...) qu'un appel d'offres soit
en cours : "Vous savez qu'on est actuellement dans le cadre d'une
procédure pour le renouvellement de la DSP. Il se trouve que la plupart
des réponses que l'on peut vous donner fait partie du dossier". Il
aurait pu s'en tenir à ça, mais il précisait cependant : ""Concernant le
rôle de notre actionnaire privé, Transdev, sachez que le cahier des
charges lui demande de prendre un risque plus important. Sur la question
des marges de manoeuvre, nous travaillerons à rapports sociaux
constants".
Les six recommandations de la CRC
1) Contractualiser à l'avenir la responsabilisation respective des
différents actionnaires dans l'hypothèse d'une recapitalisation destinée
à respecter les conditions de garanties professionnelles.
2) Créer avec l'appui de l'autorité organisatrice les conditions
nécessaires au renforcement de l'intensité de la concurrence dans
l'attibution des marchés d'affrètement.
3) Mettre en place un groupe de travail commun avec l'autorité délégante
pour optimiser l'achat et la maintenance du matériel roulant.
4) Considérer, en concertation avec l'autorité délégante, les
opportunités offertes par la vraisemblable extension du périmètre de
transports urbains (PTU) en vue d'une mutualisation des infrastructures
et des services avec les autres exploitants intervenant sur ce périmètre
élargi.
5) Reconsidérer sérieusement le périmètre des prestations techniques
apportées par le groupe Transdev qui ne font pas l'objet d'une mise en
concurrence.
6 et 6bis) Reprendre les négociations sociales relatives au plan senior
pour améliorer les mesures préventives applicables au personnel dont la
santé ou l'équilibre sont fragilisées.
Formaliser progressivement dans le cadre du comité local de sécurité des
transports en commun (CLSTC) et en concertation avec les institutions
représentatives du personnel, les mesures conservatoires applicables
dans le cadre d'un protocole de gestion de crise.


par Emmanuel Gallant
le 24/09/2012
à 17:51


Source : Grenews
avatar
Agoradu38
Membre

Masculin Scorpion Rat
Nombre de messages : 257
Age : 21
Localisation : smh
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Agoradu38 le Sam 29 Sep 2012 - 10:58



TER : le Gap-Grenoble a heurté un gros rocher

Et il a donc déraillé. Aucun des six passagers n'a été blessé mais la voie
est endommagée.




Le TER parti à 5 h 50 de Veynes a heurté un gros bloc de rocher ce matin à la sortie de la gare d’Aspres et il a déraillé. Les six passagers n’ont pas été blessés, mais la voie est endommagée et devra être réparée. La SNCF a remplacé les trains par des cars entre Clelles-Mens et Gap et ne prévoit un rétablissement de la circulation
que samedi matin.

par la rédaction de GreNews le 27/09/2012 à 17:57

Source : Grenews
avatar
Agoradu38
Membre

Masculin Scorpion Rat
Nombre de messages : 257
Age : 21
Localisation : smh
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

tag

Message par MOUTI le Dim 28 Oct 2012 - 14:30

Le Dauphiné Libéré

Agglomération grenobloise : grosse incertitude quant à l’avenir du tram E



Les travaux ont débuté mais le chantier du tram E pourrait bien être retardé, voire annulé !

Photo Archives Le DL/Christophe AGOSTINIS


Le projet de tram E reliant Grenoble au Fontanil-Cornillon via Saint-Martin-le-Vinoux et Saint-Egrève pourrait
ne jamais voir le jour, ou être retardé.

En effet, le tribunal administratif de Grenoble examine ce mardi cinq recours visant à annuler ce projet. Et le
rapporteur public a estimé que l’étude d’impact contenue dans le dossier d’enquête publique présentait deux
grandes insuffisances, l’une liée aux nuisances sonores qui auraient été sous-estimées, l’autre relative à la
qualité de l’air, et notamment à l’impact du chantier du celle-ci.

« Ces deux insuffisances ont été de nature à nuire à l’information complète de la population, ont vicié la procédure
d’enquête publique. L’arrêté préfectoral du 26 août 2011 déclarant ce projet de tram E d’utilité publique est donc
entaché d’illégalité », a estimé le rapporteur public. Le tribunal rendra son jugement le 6 novembre prochain.
avatar
MOUTI
Membre

Masculin Sagittaire Buffle
Nombre de messages : 102
Age : 56
Localisation : .
Emploi : Conforme à mes rêves de jeunesse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TAG (38 Grenoble) dans la presse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum