Le réseau CITURA (51 Reims) dans la presse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le réseau CITURA (51 Reims) dans la presse

Message par Man Lion's City 43 le Sam 8 Oct 2011 - 18:36



Tsunami chez Transdev (bus et tram): la direction annonce un déficit de 6 millions d'euros
Publié le jeudi 22 septembre 2011


REIMS (Marne). Grosse surprise et grande colère des salariés de Transdev, la société qui gère les bus et le tram de l'agglomération rémoise. Après un accrochage verbal aujourd'hui avec des délégués CGT en ouverture de séance, le directeur Alain Bourion a annoncé pour la fin de l'année un déficit de 6 millions d'euros. Une délégation de salariés conduite par la CGT a demandé et obtenu aussitôt un rendez-vous en mairie pour rencontrer un responsable de l'agglomération.

Dans un tel contexte, la grève prévue lundi dans les transports en commun risque d'être effective.


Dernière édition par Man Lion's City 43 le Mer 12 Oct 2011 - 23:05, édité 5 fois

_________________


Jean-Baptiste DESCHAMPS-BONHEUR
43000 Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire, France
avatar
Man Lion's City 43
Membre

Masculin Gémeaux Chien
Nombre de messages : 642
Age : 59
Localisation : Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire (43000)
Emploi : Retraité Courly (Grand Lyon)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau CITURA (51 Reims) dans la presse

Message par Man Lion's City 43 le Sam 8 Oct 2011 - 18:44



La direction de Transdev annonce un déficit de 6 millions d'euros
Partager 44 contributions
Publié le jeudi 22 septembre 2011



Lundi, les bus pourraient être assez rares dans l'agglomération.
Remi WAFFLART


REIMS (Marne). Grosse surprise et grande colère des salariés de Transdev, la société qui gère les bus et le tram de l'agglomération rémoise. Après un accrochage verbal aujourd'hui avec des délégués CGT en ouverture de séance, le directeur Alain Bourion a annoncé pour la fin de l'année un déficit de 6 millions d'euros. Une délégation de salariés conduite par la CGT a demandé et obtenu aussitôt un rendez-vous en mairie pour rencontrer un responsable de l'agglomération.

Dans un tel contexte, la grève prévue lundi dans les transports en commun risque d'être effective.

_________________


Jean-Baptiste DESCHAMPS-BONHEUR
43000 Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire, France
avatar
Man Lion's City 43
Membre

Masculin Gémeaux Chien
Nombre de messages : 642
Age : 59
Localisation : Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire (43000)
Emploi : Retraité Courly (Grand Lyon)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau CITURA (51 Reims) dans la presse

Message par Man Lion's City 43 le Sam 8 Oct 2011 - 18:50



Pas de bus ni de tram lundi
Publié le samedi 24 septembre 2011






REIMS (Marne). Informés sans plus d'autres détails que leur entreprise va accuser un déficit de 6 M€ cette année, des salariés de Transdev ont décidé qu'aucun bus ni aucun tram ne circulera lundi.

DERNIERE MINUTE. Suite au mouvement de grève lancé à l'appel du syndicat CGT de Transdev pour obtenir plus d'informations à propos d'un déficit annoncé de 6MEUR pour 2011, aucun tram ne circulera lundi confirme la direction de l'entreprise. Seuls circuleront en journée uniquement les bus qui font les lignes 13, 14, 16 et 17 (assurées par une autre société que Transdev, NDR).

Pour en savoir plus: tél. 0.800.003.038.

RÉUNIS autour de leurs responsables syndicaux (la CGT est majoritaire à 90 %, NDLR) les salariés de Transdev, société qui gère les bus et tram rémois, ont décidé hier matin qu'il n'y aurait finalement ni bus, ni tram sur le réseau toute la journée du lundi 26 septembre.

Pas de service minimum

Lundi dès 4 h 30, en effet, ils occuperont le dépôt de tram de Bezannes et à 5 heures celui de Colbert afin d'exiger de leur direction un peu plus d'explications et les chiffres précis qui ont fait dire jeudi au directeur de leur entreprise Alain Bourion qu'à la fin de l'année leur société présenterait un déficit de 6 M€ (lire l'union d'hier).
« On sait que les jours de grève, on embête les usagers qui sont obligés de marcher », a expliqué Jérôme Briot, « mais on doit marquer le coup pour exiger qu'enfin on nous donne les résultats des expertises économiques de l'entreprise pour 2011. La direction a fait de graves erreurs, elle a même menti sur la situation réelle de l'entreprise. » Conscients qu'ils risquent de se mettre à la faute par rapport à la loi sur le service minimum, pas question de parler de blocage lundi pour les salariés qui voudraient travailler, mais à l'appel du syndicat tout sera mis en œuvre pour que le service des transports en commun ne fonctionne pas lundi. « Tous les agents de maîtrise : les animateurs et les régulateurs sans lesquels une sécurité maximale ne peut être assurée ont déjà donné leur préavis et nous sommes persuadés que les autres salariés qui s'étaient engagés pour des grèves les jours suivants comprendront la situation. Mardi, nous demanderons aux salariés de reprendre le travail, sauf s'ils en décident autrement. »
Comment Transdev est-il passé de 300 000 € de déficit prévisionnel à 6 M€ alors qu'elle se vantait encore lundi de bons résultats ?

Des erreurs et des propositions

« Outre les problèmes récurrents de billettique qui dissuadent la clientèle, le coût de l'entretien du réseau a été sous-évalué (il coûterait 1,5 M€ au lieu de 150 000 €) », a expliqué un responsable syndical. « Il y a de plus en plus bus qui vont dans la pampa (Bétheny et Saint-Brice-Courcelles) alors qu'il y en a moins au centre-ville. Pour financer le coût des abri de bus (9,4 M€) qui n'avait pas été budgété, Transdev a commencé par puiser dans la réserve prévue pour l'achat des bus alors qu'on commence à avoir un cimetière de bus. »
Plusieurs propositions ont été formulées hier de façon informelle par les salariés qui craignent que « la fusion Veolia envrionnement-Transdev n'ait pour conséquence la mise en place d'un plan social et la suppression des avantages acquis pour mieux rémunérer les actionnaires » : la mise en place d'un nouveau plan de déplacement des bus qui tient compte des déplacements de la population, la création de nouvelles voies de bus, la renégociation du contrat de concession signé entre Reims métropole et Mars, le groupement dont Transdev fait partie.

Alain MOYAT

_________________


Jean-Baptiste DESCHAMPS-BONHEUR
43000 Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire, France
avatar
Man Lion's City 43
Membre

Masculin Gémeaux Chien
Nombre de messages : 642
Age : 59
Localisation : Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire (43000)
Emploi : Retraité Courly (Grand Lyon)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau CITURA (51 Reims) dans la presse

Message par Man Lion's City 43 le Sam 8 Oct 2011 - 18:53



Grève des bus et des trams mardi 11 octobre
Publié le mardi 04 octobre 2011


REIMS (Marne). Réunis en assemblée générale à l'initiative de la CGT et l'Ugict les salariés de Transdev qui assurent les transports en commun (bus et tram)de l'agglomération ont déposé un préavis de grève pour la journée du mardi 11 octobre. La CGT des Tur réclame notamment une analyse économique sur le déficit annoncé de l'entreprise (6 M euros), une amélioration du réseau au service des usagers, la réorganisation des roulements et services et la sécurité des salariés.

A.M.

_________________


Jean-Baptiste DESCHAMPS-BONHEUR
43000 Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire, France
avatar
Man Lion's City 43
Membre

Masculin Gémeaux Chien
Nombre de messages : 642
Age : 59
Localisation : Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire (43000)
Emploi : Retraité Courly (Grand Lyon)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau CITURA (51 Reims) dans la presse

Message par Man Lion's City 43 le Ven 14 Oct 2011 - 23:35



Tram / Deux lignes de plus à terme ?

Publié le vendredi 15 avril 2011


Deux débranchements ont été réalisés (ici place du Théâtre en direction de la place Royale) : premières amorces d'un vrai réseau à plusieurs lignes ?

Reims (Marne) Sur le papier, les projets d'extension existent ; mais de là à les concrétiser, il y a une petite marge...

AUJOURD'HUI une ligne (ou une ligne et demi si l'on veut) ; combien à l'avenir ? Une de plus, deux de plus ?Pour l'instant, aucune décision d'extension n'est prise officiellement ; quand on pose la question aux responsables de Reims Métropole sur la création de lignes supplémentaires de tramway, la réponse est invariablement du genre : prenons d'abord le temps de digérer la première, on verra ensuite comment faire évoluer le réseau.
Certes, la réflexion sur le sujet est déjà engagée : deux des trois urbanistes invités à réfléchir à l'avenir de l'agglomération dans le cadre de la prospective Reims 2020 suggèrent notamment de porter le réseau rémois à trois lignes. L'équipe Devillers joint même un schéma des extensions préconisées, une vers la route de Witry, une autre vers Cormontreuil, une vers Clairmarais, et une vers le campus du Moulin de la Housse (lire par ailleurs).
Ce que l'on peut dire toutefois aujourd'hui, c'est que des précautions techniques ont été prises pour pouvoir procéder à des extensions futures sans perturber la ligne actuelle : deux débranchements (on pourrait traduire en langage courant par des aiguillages) existent sur le tracé : un sur la place du Théâtre (alors que, venant de la rue de Vesle, la ligne tourne à gauche vers le cours Langlet, un petit moignon de rails continue tout droit vers la place Royale), qui pourrait être l'amorce d'une ligne vers Jean-Jaurès et la route de Witry. Un deuxième au bas du pont de Vesle en direction de Tinqueux, alors que la ligne, elle, tourne à gauche en direction de l'avenue du Général-De-Gaulle.


Considérations financières

Reste que les considérations financières pourront influencer les décisions finales ; s'il est question de futures lignes de TCSP (Transports en commun en site propre), ce terme n'est pas forcément synonyme de tram. Il peut s'agir de métro, ce qui est improbable dans le cas rémois en raison de son coût encore plus élevé, il peut aussi s'agir de trolleys, voire de bus améliorés (on les appelle alors des BHNS, à haut niveau de service), qui eux, du coup, sont plus économiques que le tramway (rapport de l'ordre du simple au double entre BHNS et tram en matière d'investissement*). C'est ce dernier choix qu'a fait Nantes par exemple pour sa quatrième ligne.
Antoine PARDESSUS
* Estimations du Gart (Groupement des autorités responsables du transport) : BHNS : entre 5 et 15 millions/km. Tramway : entre 20 et 40 millions/km. Métro : entre 80 et 110 millions/km.






_________________


Jean-Baptiste DESCHAMPS-BONHEUR
43000 Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire, France
avatar
Man Lion's City 43
Membre

Masculin Gémeaux Chien
Nombre de messages : 642
Age : 59
Localisation : Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire (43000)
Emploi : Retraité Courly (Grand Lyon)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau CITURA (51 Reims) dans la presse

Message par Man Lion's City 43 le Mer 19 Oct 2011 - 3:15



Tramway / Les usagers « ne pourraient plus s'en passer
Publié le mardi 18 octobre 2011



REIMS (Marne). Plus pratique, plus direct, plus confortable et de moins en moins souvent en panne… Le tramway est plutôt bien vu par les voyageurs.

LE 16 avril dernier, les Rémois mettaient enfin les pieds dans les rames multicolores. Depuis, ils ont été tellement nombreux à demander leur carte que Transdev a vite été en rupture de stock. Globalement, et 6 mois après leur premier trajet, les voyageurs sont attachés à leur tram.

Valérie : « Je ne pourrais plus m'en passer »

« Je ne pourrais plus me passer du tram. Pour aller chercher ma petite-fille à Jean-Macé, pour aller faire des papiers, pour aller en courses, je le prends tout le temps. Il va vite, il passe souvent et il est climatisé. Dans les bus, on avait toujours trop chaud ou trop froid. J'espère juste qu'il y aura un peu moins de grèves ».

Jérôme : « Pas une révolution »


« Je prends le tram tous les jours pour aller travailler. J'apprécie le petit confort en plus et la fréquence mais je n'y vois pas une révolution. J'ai comparé la durée de mon trajet en bus avant les travaux et en tram après les travaux, la différence n'est pas énorme. De plus, je trouve dommage que les familles ne puissent plus acheter un carnet de tickets à distribuer à leurs enfants. Maintenant, ils sont obligés d'acheter un ticket rechargeable à chacun facturé 30 centimes de plus ».

Virginie : « Pratique pour la poussette »


« Je suis une novice des transports en commun. En déménageant, je me suis retrouvée près du tram et je le prends maintenant régulièrement. Comme je n'empruntais pas le bus avant, je ne peux pas comparer, sauf que le tram a l'air plus simple. De plus, j'apprécie de pouvoir embarquer facilement ma poussette ».

Violette : « Bien, sauf quand il tombe en panne »


« Le tramway est très bien, sauf quand il tombe en panne. C'est moins fréquent maintenant, mais cela arrive encore. À part cela, je l'apprécie. Il y a davantage d'espace et on est moins cahoté que dans le bus. En 20 minutes, je vais d'Orgeval à Croix-Rouge alors qu'en bus, il me fallait une petite heure. En parlant des bus, ils font maintenant des détours incroyables. Je note aussi que mon abonnement mensuel a pris 50 centimes. Ça commence à faire cher. Je travaille au service des personnes âgées, je ne gagne pas des mille et des cents ».

Alfredo : « Plus tranquille que la voiture »

« Quand je devais véhiculer ma famille, je prenais la voiture. Aujourd'hui que je suis tout seul, je prends le tram. C'est beaucoup plus tranquille que de conduire. Je le prends très souvent. Je trouve toujours quelque chose à aller acheter, ça me fait des buts de sortie. J'ai travaillé à la Pum, j'ai été chaudronnier puis surveillant. Maintenant que je suis à la retraite, j'ai le temps de me promener en tram. Aujourd'hui, il roule bien mais au début, on a eu beaucoup de ratés. Je trouve que le bus est bien aussi, les deux se complètent ».

Marine : « Idéal pour aller à la fac »

« Le tram est plus direct, plus rapide et avec de meilleures fréquences. Il est idéal pour aller à la fac de médecine ».

Jacques : « Le bus était plus près »


« Le tramway est impeccable pour aller chez le dentiste, chez l'ophtalmo ou au supermarché. C'est très pratique. Je fais recharger mon ticket de dix voyages au bureau de presse et me voilà parti. Avant, je prenais le bus A et je revenais avec le C, c'était bien aussi. J'appréciais d'avoir des arrêts situés plus près de chez moi ».

Arménia : « Une nouvelle liberté pour moi »

Arménia circule en fauteuil roulant. La dame a pris le tram pour la deuxième fois avec son mari et sa petite-fille. Elle est ravie : « J'ai fait une carte pour le prendre plus souvent ». Le bus lui était inaccessible. En tram, elle a trouvé une nouvelle liberté : « Je peux aller à Courlancy et aussi en ville ».

C.F.

_________________


Jean-Baptiste DESCHAMPS-BONHEUR
43000 Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire, France
avatar
Man Lion's City 43
Membre

Masculin Gémeaux Chien
Nombre de messages : 642
Age : 59
Localisation : Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire (43000)
Emploi : Retraité Courly (Grand Lyon)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau CITURA (51 Reims) dans la presse

Message par Billy le Mer 19 Oct 2011 - 3:16

Sublime photo :)

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 26
Localisation : Île-de-France
Emploi : Master Exploitation et Développement des Réseaux de Transports Publics

Voir le profil de l'utilisateur http://www.t-u-f.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau CITURA (51 Reims) dans la presse

Message par Man Lion's City 43 le Sam 29 Oct 2011 - 18:02



Collision entre le tram et un bus
Publié le samedi 29 octobre 2011



L'accident a eu lieu au carrefour entre la rue de Thiers et la rue Tellier.
Tiper: Mélanie Ledru


Ce samedi peu après 11 h, une collision s'est produite entre un tram et un bus de la Tur à Reims, au carrefour de la rue Thiers et des rues de Talleyrand et des Telliers, provoquant de nombreux éclats de verres. D'importants moyens de secours sont envoyés sur place. On dénombre deux blessés légers.

Vers 12h30, des agents s'efforcaient d'enclencher une marche arrière avec la rame du tram accidenté afin de le remettre sur les rails. La circulation des trams est interrompue ainsi que celle des bus sur la ligne n°9.

_________________


Jean-Baptiste DESCHAMPS-BONHEUR
43000 Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire, France
avatar
Man Lion's City 43
Membre

Masculin Gémeaux Chien
Nombre de messages : 642
Age : 59
Localisation : Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire (43000)
Emploi : Retraité Courly (Grand Lyon)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau CITURA (51 Reims) dans la presse

Message par MOUTI le Lun 7 Nov 2011 - 9:21

L'Union du samedi 5 novembre a écrit:Le centre-ville asphyxié par les bus



REIMS (Marne). Les habitants du centre ne veulent plus vivre dans l'odeur
et le bruit permanents des bus. À quoi bon avoir fait un tramway ?


ILS signent tous. La pétition qui circule dans les rues de Vesle, Chabaud, Libergier
et Delacroix noircit à vue d'œil. Que la Ville se le dise : les riverains qui habitent
ou/et qui travaillent dans ces rues sont déterminés à en chasser les bus. Ils en ont
assez de respirer et de vivre au son des centaines d'autobus qui transitent sur leurs
voies étroites. Quatre lignes et 243 bus par jour, rien que pour la petite rue Chabaud.
« Ça fait un bruit d'enfer et on tremble pour les enfants qui vont à l'école à pied.
Comme les chauffeurs n'ont pas beaucoup de place pour manœuvrer, il est très
fréquent que leurs roues empiètent sur le trottoir aux virages. Sans parler de ceux
qui roulent trop vite », dénonce une maman du quartier.

Dupée, la rue de Vesle

La rue Libergier n'est pas mieux lotie. Autrefois artère connue pour sa perspective
unique sur la cathédrale, elle est devenue, depuis la mise en service du tramway,
un gros couloir de bus. « Les touristes qui logent à l'hôtel ont vue sur un trafic
incessant d'autobus », déplore un riverain. Quant au bas de la rue de Vesle, il a
été dupé. Il y a de cela trois ans, Christian Messelyn, le président de Mars, vendait
son futur tramway en ces termes : « Le bas de la rue de Vesle va connaître un
renouveau. Les bus n'y passeront plus, elle n'aura plus que le tram. Les piétons
prendront possession du territoire au profit des commerces. La place Stalingrad
deviendra une entrée de ville agréable et surtout apaisée ».

Qui a changé d'avis ? Quand a-t-il changé d'avis ? Le fameux Reims 2020, si cher
à la municipalité, est-il en cause ? Ce grand projet à multiples facettes prévoit
notamment l'éventuel démontage du pont de Gaulle. Dans cette perspective, la
Ville s'est-elle dit qu'il valait mieux prendre les devants et faire rouler les bus
ailleurs, dès le départ ? L'imposer plus tard aux riverains aurait été trop délicat.
Opération discrètement noyée dans les travaux du tramway. « Il est incroyable
que l'on puisse nuire du jour au lendemain, sans concertation, au cadre de vie
d'une population », s'étonne Philippe Bouvy, initiateur de la pétition. Il est sain
de s'étonner encore.

L'hypothèse du pont ne répond pas à la question principale. Pourquoi maintenir
autant de bus au centre-ville en plus du tramway ? Où est le gain écologique du
tram ? Fallait-il faire plaisir aux maires des communes de l'agglomération qui
tenaient à ce que leur ligne continue à passer par le théâtre (devenu opéra) ?
Ces communes ont payé pour le tram, normal qu'elles obtiennent quelque chose.
Pour Alain Bourion, président débarqué de Transdev, l'explication était autre :
« Pour que le tram serve de relais aux bus dans le centre-ville, il nous aurait fallu
quatre rames de plus. Étant donné le prix de la rame à l'unité, ils ont choisi les
bus ». Dommage pour les riverains.
avatar
MOUTI
Membre

Masculin Sagittaire Buffle
Nombre de messages : 102
Age : 56
Localisation : .
Emploi : Conforme à mes rêves de jeunesse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau CITURA (51 Reims) dans la presse

Message par Man Lion's City 43 le Jeu 10 Nov 2011 - 17:37



Collision d'un tram et d'un bus : le feu était rouge
Publié le jeudi 10 novembre 2011




La Direction de Transdev Reims a reçu les conclusions de l’analyse des données concernant la collision entre un bus et un tramway qui s’est déroulée le samedi 29 octobre 2011.

Les éléments de l’enquête interne révèlent que lors du passage du tramway, la signalisation lumineuse était verte.
Au même moment, il est confirmé que le feu de la rue de Talleyrand était rouge pour le bus.

_________________


Jean-Baptiste DESCHAMPS-BONHEUR
43000 Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire, France
avatar
Man Lion's City 43
Membre

Masculin Gémeaux Chien
Nombre de messages : 642
Age : 59
Localisation : Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire (43000)
Emploi : Retraité Courly (Grand Lyon)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau CITURA (51 Reims) dans la presse

Message par Man Lion's City 43 le Mer 11 Jan 2012 - 12:49



Le tram percute une voiture cours Langlet
Publié le mercredi 11 janvier 2012



La conductrice de la voiture est indemne et un enfant est en observation.
Tiper Val 51420


Le tramway de Reims a percuté ce matin vers 10h45 une voiture à hauteur du cours Langlet en centre ville. La voiture faisait demi-tour pour retourner vers l'hyper-centre. Elle a redemarré au stop alors que le tram arrivait. La conductrice du véhicule est sortie indemne et son enfant est en observation dans l'ambulance des pompiers par précaution. La trentaine de voyageurs présente est descendue et a reprit une autre rame. Le tramway tamponneur est quant à lui parti se garer à hauteur de la gare.

La circulation a été très peu perturbée et le trafic a repris normalement.

Merci au tiper val51420 qui nous a fait parvenir ces photos impressionnantes.

_________________


Jean-Baptiste DESCHAMPS-BONHEUR
43000 Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire, France
avatar
Man Lion's City 43
Membre

Masculin Gémeaux Chien
Nombre de messages : 642
Age : 59
Localisation : Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire (43000)
Emploi : Retraité Courly (Grand Lyon)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau CITURA (51 Reims) dans la presse

Message par Billy le Mer 11 Jan 2012 - 16:48

"Le tramway tamponneur" ... C'est la faute au tramway, ben voyons !

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 26
Localisation : Île-de-France
Emploi : Master Exploitation et Développement des Réseaux de Transports Publics

Voir le profil de l'utilisateur http://www.t-u-f.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau CITURA (51 Reims) dans la presse

Message par passionTUL le Mer 11 Jan 2012 - 21:16

Sache que L'Union, le journal local, est anti-tram ! Et c'est désolant !
avatar
passionTUL
Membre

Masculin Balance Chien
Nombre de messages : 683
Age : 23
Localisation : Laon / Reims
Emploi : Etudiant en Lettres modernes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau CITURA (51 Reims) dans la presse

Message par Billy le Ven 20 Jan 2012 - 2:08


Samedi 14 janvier 2012

Le tram est gelé !

Une bonne gelée matinale suffit à générer de lourdes perturbations sur le réseau du tram rémois au point que Citura est obligé de mettre en place des bus de substitution en ce début de matinée. En raison du givre, les transformateurs disjonctent. Un tram d'essai parcourt peur avant 9 heures la ligne pour réchauffer les dispositif d'alimentation électrique... Un dysfonctionnement qui ne fait pas rire les usagers. L'un d'eux déclarait devant l'arrêt Opéra peu avant 9 heures ce samedi: "Mais qu'est-ce que ce sera le jour où il y aura de la neige? A mon avis, le tram restera au dépôt. C'est incroyable un si bel outil qui s'arrête à la moindre petite perturbation météo".

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 26
Localisation : Île-de-France
Emploi : Master Exploitation et Développement des Réseaux de Transports Publics

Voir le profil de l'utilisateur http://www.t-u-f.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau CITURA (51 Reims) dans la presse

Message par Billy le Dim 18 Mar 2012 - 16:53



Nouveaux horaires sur le réseau Citura
Publié le lundi 12 mars 2012 à 07H52

A partir de ce lundi 12 mars prochain, les horaires du réseau Citura seront modifiés :

Ce sont les horaires des lignes 9, 10, 11 et 13 qui seront modulés. La ligne 13 aura quant à elle une offre améliorée le samedi puisqu’elle passe de 25 minutes à 20 minutes.

Les nouveaux horaires sont d’ores et déjà disponibles sur le site www.citura.fr et à la Boutique CITURA, rues Chanzy et Libergier ou au numéro vert 0 800 003 038.

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 26
Localisation : Île-de-France
Emploi : Master Exploitation et Développement des Réseaux de Transports Publics

Voir le profil de l'utilisateur http://www.t-u-f.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau CITURA (51 Reims) dans la presse

Message par passionTUL le Ven 7 Juin 2013 - 13:14

l'union.fr du 07 juin 2013 (http://www.lunion.presse.fr/article/region/lado-de-13-ans-donne-un-coup-de-tete-au-chauffeur) a écrit:L'ado de 13 ans donne un coup de tête au chauffeur



REIMS (Marne). Deux collégiens de 13 ans, auteurs d'une agression dans un bus, sont convoqués en justice. Le premier a frappé le chauffeur, le second a cassé trois vitres avec un marteau.

ILS n'ont même pas 14 ans et se comportent déjà comme des petits caïds. Recherchés depuis une agression perpétrée dans un bus, deux collégiens de Reims ont été placés en garde à vue mardi matin. Les faits remontent au 28 mai. Vers 13 h 30, une vingtaine d'adolescents prennent le bus pour se rendre au collège Paul-Fort.

Le groupe est très excité. Il cause du chahut, à tel point que le chauffeur doit stopper entre deux stations, rue de Louvois aux Châtillons, pour exiger le retour au calme. L'un des garçons n'apprécie pas la remarque. Il s'approche de lui et le pousse violemment contre une barre métallique tout en lui assénant un coup de tête au niveau de la bouche : 21 jours d'incapacité totale de travail !

Pour « se venger »

La bande détale ensuite à toutes jambes, mais un autre des trublions prend le temps de sortir un marteau de son sac à dos (avec lequel il se rendait au collège…) pour casser trois vitres du bus. Coût des dégradations : 3 200 €.

Identifiés au terme de l'enquête menée par la sûreté départementale de Reims, les deux mineurs ont fini par reconnaître les faits, non sans difficulté pour l'ado au marteau. Il soutenait que l'outil ne lui appartenait pas, et qu'il n'en avait donc jamais fait usage, quand bien même il fut retrouvé dans ses affaires.

Sa version s'est écroulée avec l'audition de la mère. Quand les policiers lui ont montré le marteau, sans lui dire d'où ils le tenaient, elle a reconnu le sien qu'elle cherchait vainement depuis trois semaines : le fiston l'avait chipé à son insu. D'après ses déclarations, il a brisé les trois vitres car le chauffeur lui avait « mal parlé ».

Il est convoqué devant le juge des enfants, de même que son acolyte auteur des coups sur le conducteur qu'il a frappé pour « se venger » de sa façon de conduire, a-t-il expliqué. Motif : l'arrêt du bus entre les deux stations l'avait déséquilibré, et il s'était fait mal…

Et le pire, c'est :
[...] Motif : l'arrêt du bus entre les deux stations l'avait déséquilibré, et il s'était fait mal…
Put*** mais où va-t-on ! Il n'avait qu'à s'accrocher aux barres et ne pas faire le c*n, point final ! 14 14 14

Bref, 21 jours d'ITT, le CR a dû prendre très cher pour avoir tant d'arrêt maladie. C'est pourquoi je lui souhaite tout mon courage.
avatar
passionTUL
Membre

Masculin Balance Chien
Nombre de messages : 683
Age : 23
Localisation : Laon / Reims
Emploi : Etudiant en Lettres modernes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau CITURA (51 Reims) dans la presse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum