Le réseau TISSEO (31 Toulouse) dans la presse

Aller en bas

Lancement mouvementé du Tramway de Toulouse

Message par MOUTI le Ven 3 Déc 2010 - 17:21

Tramway : les grévistes campent sur leur position

La sortie du tramway n'est pas encore pour aujourd'hui. La situation « est au point
mort » lançait hier soir Franck Delperrier, leader de Sud Tisséo. Les « wattmen »
(conducteurs de tramway) attaquent leur 7e jour de grève consécutive. Le syndicat
Sud, majoritaire à Tisséo, et la CGT ont décidé de poursuivre le mouvement, rejetant
les principales propositions de Gérard André, président de l'Epic (établissement public
industriel et commercial) de Tisséo et de Joël Carreiras, président de la Smat (société
de mobilité de l'agglomération toulousaine), à savoir l'octroi de deux jours de repos
supplémentaires et des aménagements horaires.

Les grévistes réclament toujours la même chose : une prime équivalente à celle qui a
été accordée aux agents de maîtrise. Depuis hier matin les syndicalistes campent à
Garossos, tout au bout de la ligne de tram à Beauzelle où se trouve le dépôt des rames.
« On a monté des parpaings, des tables et des bancs et on se relaie sur place de 4 heures
du matin à 21 heures. On est dans une espèce de no man's land dans le froid.

On a l'impression que les gens comprennent mieux pourquoi on n'accepte pas que nos
chefs aient eu une prime et pas nous. C'est discriminatoire ». Les syndicats réclament
une rallonge salariale de 86 € brut par mois pour les 70 conducteurs formés au pilotage
du tram. Contactée hier, la direction de Tisséo dit maintenir ses propositions. Le tram
aurait dû transporter près de 210 000 passagers depuis une semaine.



La Dépêche
avatar
MOUTI
Membre

Masculin Sagittaire Buffle
Nombre de messages : 102
Age : 56
Localisation : .
Emploi : Conforme à mes rêves de jeunesse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TISSEO (31 Toulouse) dans la presse

Message par Jad le Sam 4 Déc 2010 - 9:57

Délirant... Même pas inauguré déjà en grève ça promet quand même..
avatar
Jad
Membre

Masculin Capricorne Chien
Nombre de messages : 1761
Age : 23
Localisation : Bezons, futur terminus du T2 !
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TISSEO (31 Toulouse) dans la presse

Message par MOUTI le Ven 10 Déc 2010 - 10:48

Tramway : Les élus toulousains lancent un ultimatum aux grévistes

Malgré une nouvelle avancée dans les propositions faites aux conducteurs de
tramway, les élus et la direction de la régie de transports Tisséo se sont vus
opposer un nouveau refus de la part des grévistes. Ils ont donc lancé un ultimatum
en fixant une échéance d’application de l’accord proposé : ce vendredi à 14 heures.

Le conflit social qui perturbe le lancement du tramway toulousain depuis bientôt quinze
jours est entré dans une phase décisive. Ce jeudi 9 décembre, les syndicats rencontraient
une nouvelle fois les élus et la direction de la régie de transports Tisséo.

Une réunion organisée dans la matinée, et qui a abouti à de nouvelles propositions. Si les
revendications concernant une revalorisation salariale - pour compenser la polyvalence des
wattmen qui conduisent aussi les bus n’ont toujours pas trouvé d’écho, la direction a
consenti à étendre encore les concessions dans les conditions de travail.



Touléco
avatar
MOUTI
Membre

Masculin Sagittaire Buffle
Nombre de messages : 102
Age : 56
Localisation : .
Emploi : Conforme à mes rêves de jeunesse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TISSEO (31 Toulouse) dans la presse

Message par Billy le Sam 11 Déc 2010 - 22:59

Ca devient hard!

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 26
Localisation : Île-de-France
Emploi : Master Exploitation et Développement des Réseaux de Transports Publics

Voir le profil de l'utilisateur http://www.t-u-f.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TISSEO (31 Toulouse) dans la presse

Message par Pépé R-100 le Sam 11 Déc 2010 - 23:16

Ca y est, il roule !

Voici deux images envoyés par Mr François DROISY (de l’association ASPTUIT)





Crédit photo et remerciements à François DROISY

avatar
Pépé R-100
Membre

Masculin Verseau Cheval
Nombre de messages : 297
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TISSEO (31 Toulouse) dans la presse

Message par Billy le Dim 12 Déc 2010 - 10:13

Alléluia !

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 26
Localisation : Île-de-France
Emploi : Master Exploitation et Développement des Réseaux de Transports Publics

Voir le profil de l'utilisateur http://www.t-u-f.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TISSEO (31 Toulouse) dans la presse

Message par Jad le Dim 12 Déc 2010 - 11:41

C'est pas trop tôt !
avatar
Jad
Membre

Masculin Capricorne Chien
Nombre de messages : 1761
Age : 23
Localisation : Bezons, futur terminus du T2 !
Emploi : Lycéen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TISSEO (31 Toulouse) dans la presse

Message par Nico38 le Dim 12 Déc 2010 - 14:54

En tout cas magnifiques rames pour Toulouse, mais je préfère le 402 ^^
avatar
Nico38
Membre

Masculin Bélier Cheval
Nombre de messages : 68
Age : 28
Localisation : Grenoble
Emploi : Etudiant

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TISSEO (31 Toulouse) dans la presse

Message par Iristom le Dim 12 Déc 2010 - 16:30

Des photos from Toulouse seront en ligne dans deux semaines. :)
avatar
Iristom
Membre

Masculin Vierge Singe
Nombre de messages : 4310
Age : 25
Localisation : Lyon
Emploi : Nanti ou fainénant, au choix ;-)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TISSEO (31 Toulouse) dans la presse

Message par MFbzh le Dim 13 Mar 2011 - 17:49

@Nico38 a écrit:En tout cas magnifiques rames pour Toulouse, mais je préfère le 402 ^^
Ce n'est que la taille qui change. J'ai donc un peu de mal à comprendre pourquoi la préférer :D
avatar
MFbzh
Membre

Masculin Verseau Cochon
Nombre de messages : 1085
Age : 107
Localisation : Paris
Emploi : Observateur de mehnirs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TISSEO (31 Toulouse) dans la presse

Message par Citelis3838 le Lun 14 Mar 2011 - 8:23

Le prochaine fois que j'irais a Toulouse, je ferais des photos du Tram ^^

D'ailleurs, il semblerait que ce tram soit un échec.
En effet, il arrive à la moitié de la fréquentation estimée :s
avatar
Citelis3838
Membre

Masculin Gémeaux Singe
Nombre de messages : 482
Age : 25
Localisation : Sainte Foy Les Lyon (69110)
Emploi : Etudiant

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TISSEO (31 Toulouse) dans la presse

Message par Iristom le Lun 14 Mar 2011 - 16:22

Il est vrai qu'en terme de fréquentation, c'est pas terrible, un busway aurait suffit.
avatar
Iristom
Membre

Masculin Vierge Singe
Nombre de messages : 4310
Age : 25
Localisation : Lyon
Emploi : Nanti ou fainénant, au choix ;-)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TISSEO (31 Toulouse) dans la presse

Message par Citelis3838 le Lun 14 Mar 2011 - 20:12

Même remplacer le tram par des trolley, ou de l'articulé aurait suffit je pense.
avatar
Citelis3838
Membre

Masculin Gémeaux Singe
Nombre de messages : 482
Age : 25
Localisation : Sainte Foy Les Lyon (69110)
Emploi : Etudiant

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TISSEO (31 Toulouse) dans la presse

Message par Iristom le Lun 14 Mar 2011 - 20:14

@Citelis3838 a écrit:l'articulé aurait suffit je pense.
En version BHNS, ce serait du BusWay. :)
avatar
Iristom
Membre

Masculin Vierge Singe
Nombre de messages : 4310
Age : 25
Localisation : Lyon
Emploi : Nanti ou fainénant, au choix ;-)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TISSEO (31 Toulouse) dans la presse

Message par Agora Line 41 TCL le Mar 15 Mar 2011 - 9:25

Citeyosh a écrit:Il est vrai qu'en terme de fréquentation, c'est pas terrible, un busway aurait suffit.

Vivement les prolongements "Envol" et "Garonne" ...
avatar
Agora Line 41 TCL
Membre

Masculin Vierge Rat
Nombre de messages : 2023
Age : 21
Localisation : Caluire-et-Cuire
Emploi : Étudiant

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le réseau TISSEO (31 Toulouse) dans la presse

Message par Man Lion's City 43 le Lun 10 Oct 2011 - 19:27



PUBLIÉ LE 03/10/2011 | LA DÉPÊCHE DU MIDI


Tram : on saura aujourd'hui si la ligne Garonne redémarre


Le tram franchira-t-il la Garonne? /P hoto DDM archives

Les juges du Conseil d'état doivent se prononcer aujourd'hui sur le jugement du tribunal administratif de Toulouse qui avait suspendu, le 1er juin dernier, l'extension de la ligne T1 de tramway des Arènes au palais de justice. Joël Carreiras, président de la Smat (Société pour la mobilité de l'agglomération toulousaine), averti par les avocats de SMTC-Tisséo, l'a annoncé aux élus du Grand Toulouse jeudi dernier. L'organe suprême de la justice administrative de France, n'attendra pas le délai habituel de trois semaines à un mois après l'audience de lundi dernier, qui avait vu le rapporteur public demander l'annulation de la décision du juge administratif toulousain. Les juges du conseil d'état suivront-ils leur rapporteur public ou bien confirmeront-ils la décision du juge administratif toulousain? Le tramway pourra-t-il franchir la Garonne pour elier le terminus des Arènes à celui de Palais de Justice? De la réponse à cette question dépend la reprise des travaux suspendu sur le chantier préparatoire, avenues Déodat et de Muret et allées Paul-Feuga. Si la réponse était favorable au tram, l'association Apat quio s'oppose au tracé rappelle qu'elle a aussi engagé une procédure au fond.


Dernière édition par Man Lion's City 43 le Mer 12 Oct 2011 - 22:57, édité 3 fois

_________________


Jean-Baptiste DESCHAMPS-BONHEUR
43000 Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire, France
avatar
Man Lion's City 43
Membre

Masculin Gémeaux Chien
Nombre de messages : 642
Age : 59
Localisation : Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire (43000)
Emploi : Retraité Courly (Grand Lyon)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TISSEO (31 Toulouse) dans la presse

Message par Man Lion's City 43 le Lun 10 Oct 2011 - 19:32



PUBLIÉ LE 05/10/2011 | T. BL.


Travaux du tramway : quatre mois de plus





Sur le tracé du tramway Garonne, entre les Arènes et le palais de justice, à Toulouse, les travaux de déviation des réseaux se poursuivent. Ceux du tram proprement dit commenceront fin décembre, avec quatre mois de retard.

Quatre mois de retard : voilà, sur le terrain, la traduction des péripéties judiciaires du tramway Garonne, finalement autorisé par le Conseil d'État lundi (notre édition d'hier). En suspens depuis le 1er juin, date du croche-pied osé par le tribunal administratif, le tram verra le jour avec un délai somme toute minime. Aux Arènes, avenue Déodat-de-Séverac, avenue de Muret, au Fer-à-Cheval… les riverains et les automobilistes devront malgré tout patienter d'autant.

Pour l'heure, rien n'a changé pour eux. Les travaux commencés en avril portent sur les déviations des réseaux d'eau, d'électricité, etc., qui n'étaient pas interdits par le tribunal. Certains réseaux, anciens, avaient d'ailleurs besoin d'être changés. Et ce chantier-là, qui ne s'est jamais arrêté, se poursuit. Les travaux du tramway devraient, eux, débuter fin décembre. Les élus de Tisséo-SMTC se réunissent le 24 octobre. Ils attribueront alors les marchés de maîtrise d'œuvre du tram. Les entreprises avaient été choisies mais pas encore désignées officiellement. Cette réunion marquera donc le coup d'envoi du tram Garonne

MISE EN SERVICE EN 2014

Prévue fin 2013, la mise en service n'interviendra pas avant avril 2014 au plus tôt. Mais Joël Carreiras, qui préside la Société de la mobilité de l'agglomération toulousaine, agacé par les réactions de l'opposition municipale toulousaine, ne veut plus avancer de date : « Nous n'avons jamais raisonné électoralement sinon on aurait commencé par d'autres lignes », martèle-t-il.

Quant à la procédure au fond contre le tram, le tribunal administratif de Toulouse, contacté hier, a fait savoir qu'il n'y avait pas, pour l'heure, de raison d'accélérer la procédure. Mais la porte ne serait pas pour autant fermée en cas de sollicitation. Le délai d'audiencement est actuellement d'un an et demi.

Déception chez les commerçants

L'imbroglio judiciaire autour du projet de la ligne Arènes-palais de justice n'a pas entamé les convictions des riverains et commerçants du boulevard Déodat-de-Séverac et de l'avenue de Muret, du côté des pro tramway, mais aussi, et surtout des plus réticents.

Les commerçants de l'avenue de Muret, tout en prenant acte de la décision, continuent de crier haut et fort leur désapprobation envers le projet, d'un point de vue urbain, commercial et économique. Parmi eux, cette gérante de supérette s'interroge sur le bien-fondé de la ligne T2 « alors que nous disposions de bus réguliers allant en centre-ville ».

Gilbert, boucher depuis près de 25 ans sur l'avenue de Muret se plaint : « J'ai perdu environ 30 pour cent de ma clientèle depuis le début des travaux. Ce n'est pas que je sois contre le tram en général, au contraire, mais il n'a aucune raison d'être ici. On va créer des problèmes là où il n'y en avait pas. Une fois de plus, personne ne nous a consultés pour avoir notre avis ».

Oussama, qui vit proche de la croix de Pierre, tout en admettant que « je changerais peut-être d'avis une fois les travaux terminés », pense d'abord aux difficultés pour circuler et stationner que les travaux occasionnent : « Nous avons deux voitures, et nous n'avions pas besoin d'un tramway, les bus suffisaient amplement ».

Autre rue, autre son de cloche. Sur le boulevard Déodat-de-Séverac, la circulation a été maintenue à double sens. Aussi, devant une sandwicherie située en face du lycée Déodat-de-Séverac, Jean-Luc, riverain, et Bewar, employé, ont accueilli la nouvelle avec satisfaction : « C'est une très bonne chose qui va permettre de redynamiser le quartier en l'ouvrant sur la ville. Certes, les travaux occasionnent des gênes, mais on ne peut pas faire d'omelette sans casser les œufs ».

Pour l'heure, les Toulousains ne semblent pas encore prêts à changer leurs habitudes de déplacement, en optant davantage pour les transports doux. Le retard sur d'autres villes est criant. Un sentiment qu'illustre cet originaire du Nord-Est de la France et employé dans un magasin de vélo de l'avenue de Muret. Il reconnaît perdre certains clients avec les travaux « mais le retard dans les alternatives au tout auto est criant lorsqu'on arrive à Toulouse, il fallait agir. Le parking du Capitole montre bien la place qu'on veut laisser à la voiture, centrale… mais il faut évoluer ». Les riverains du tram l'entendent autrement…

Réactions

Martine Croquette, adjointe au maire de Toulouse, dirigeante du PCF : Les élus et militants du PCF se félicitent de la décision du Conseil d'État qui valide le Tram Garonne à Toulouse permettant le développement et la poursuite ambitieuse d'une politique de transports en commun sous gestion publique dans l'agglomération toulousaine. Pour le PCF, le Tram Garonne préfigure un futur circulaire de Tramway pour la ville de Toulouse et les futures connexions vers St Orens et d'autres villes. C'est la victoire des Toulousains attachés à une politique forte de transports collectifs dans le cadre d'un service public, le conseil d'État a entendu l'intérêt général de la ville et de ses habitants.

Jean-Luc Moudenc Maire de Toulouse de 2004 à 2008 et président du Groupe d'opposition municipale « Toulouse pour Tous » : Au contraire du discours officiel, cette ligne ira à l'encontre de la « mobilité » et de la lutte contre « la congestion urbaine ». Son faible parcours - 3,5 km - offrira une desserte très limitée, qu'un trajet d'une dizaine de kilomètres aurait rendu plus utile. Enfin, la procédure contentieuse sur le fond n'est pas terminée : si le chantier débute bientôt, il sera à la merci d'une décision de justice future dont nul ne peut prévoir l'issue.



_________________


Jean-Baptiste DESCHAMPS-BONHEUR
43000 Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire, France
avatar
Man Lion's City 43
Membre

Masculin Gémeaux Chien
Nombre de messages : 642
Age : 59
Localisation : Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire (43000)
Emploi : Retraité Courly (Grand Lyon)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TISSEO (31 Toulouse) dans la presse

Message par Man Lion's City 43 le Ven 14 Oct 2011 - 4:19



PUBLIÉ LE 11/10/2011 | PIERRE VINCENOT
Fraude dans les transports : un manque à gagner de 400 000 €


Les voyageurs qui oublient de valider leur ticket risquent 30 euros d'amende./ Photo DDM archives.

Dans le tram, il est un peu plus simple de frauder que dans le bus ou métro. Tisséo renforce donc les contrôles pour faire baisser le taux de fraude sur le réseau.

Borsalino sur la tête et sac en bandoulière, Matthieu monte dans le tram sans valider ni ticket ni carte pastel. « C'est exceptionnel, je ne fraude jamais car j'ai un abonnement… Mais j'ai oublié ma carte et je n'ai que deux stations à parcourir », se justifie l'étudiant en lettres. Ce genre de comportement se développe à Toulouse avec l'arrivée du tramway. « On est passé d'un réseau totalement fermé à un réseau ouvert. Dans le tram personne ne vous rappelle qu'il faut valider », explique Olivier Poitrenaud, le directeur général de Tisséo. Sur la base des contrôles effectués à tout moment, l'entreprise évalue à 1 % la fraude dans les bus, contre 1,1 % dans le métro et 0,9 % dans le tram.

Cependant ces chiffres sont en deçà de la réalité. En mai, Tisséo a mené une enquête auprès des clients et 15 % des sondés déclarent ne pas valider leur ticket. « Nous sommes dans la moyenne nationale », se rassure le patron de Tisséo. Il prévient cependant les contrevenants : « Le dispositif de contrôle est aléatoire et peut se redéployer très rapidement. Chacun fera ses calculs, mais notre objectif, c'est que ça coûte plus cher de frauder que d'être en règle », insiste Olivier Poitrenaud. Les calculs, le directeur général les a faits, et il évalue à 400 000 euros de recettes en moins le coût de la fraude chaque année.

De son côté, le resquilleur pris en flagrant délit devra débourser 30 euros d'amende s'il n'a pas validé son ticket et 43,50 euros s'il n'a pas du tout de titre de transport.

Et dans le tram, le risque est grand d'être verbalisé, les contrôles y sont neuf fois plus nombreux que sur le reste du réseau. Enfin, ceux qui sont tentés de sauter les tourniquets du métro, devront avoir à l'esprit cet avertissement d'un agent de sécurité : « C'est à vos risques et périls, mais vous êtes suivis par les caméras de surveillance et le PC sécurité est informé… » A bon entendeur.

Le chiffre : 15

pour cent > De fraudeurs. Dans la dernière enquête réalisée par Tisséo, 15 % des usagers affirment monter dans le tram sans valider.

« Vous avez vos raisons pour frauder, mais ça va vous coûter très cher ». Olivier Poitrenaud, directeur général de Tisséo.

Dans la peau d'un resquilleur

Un billet à la main pour limiter l'amende en cas de contrôle, le fraudeur monte dans le tram sans valider. Pas totalement serein, à la station Purpan, il jette un coup d'œil dehors pour vérifier la présence de contrôleurs. Aux Arènes, impossible de sauter les tourniquets du métro, deux agents de sécurité rappellent les contrevenants à l'ordre. Le périple continue sur la ligne 45, de Jeanne d'Arc aux Abattoirs. Là encore, le fraudeur est obligé de passer devant le conducteur. « Vous avez oublié de valider votre ticket », lance l'agent. Quelques minutes plus tard, ligne 14, c'est un bus accordéon qui se présente à l'arrêt. Les nombreux voyageurs qui montent, couvrent le resquilleur, qui peut s'installer à l'arrière, la conscience toujours pas apaisée. Coup de poker, pas d'amende cette fois, mais la chance est aussi aléatoire que la présence d'un contrôleur.

_________________


Jean-Baptiste DESCHAMPS-BONHEUR
43000 Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire, France
avatar
Man Lion's City 43
Membre

Masculin Gémeaux Chien
Nombre de messages : 642
Age : 59
Localisation : Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire (43000)
Emploi : Retraité Courly (Grand Lyon)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TISSEO (31 Toulouse) dans la presse

Message par Man Lion's City 43 le Mer 19 Oct 2011 - 1:12



Leur film porno fait le tour de l'entreprise
Créé le 19/08/2011



Des DVD classés "X", dans une boutique spécialisée le 30 janvier 2007 à Los Angeles / AFP


Deux chauffeurs de bus de Toulouse sont devenus contre leur gré des vedettes dans leur entreprise quand un collègue peu délicat les a reconnus dans un film X qu'ils avaient tourné il y a une dizaine d'années et qu'il s'est empressé de faire circuler parmi le reste du personnel. Non seulement le couple n'avait pas cherché une telle publicité, mais il en est traumatisé, il a déposé un arrêt maladie et a porté plainte, dit la Dépêche du Midi, qui a révélé l'affaire jeudi.

Le couple - une femme d'une trentaine d'années et un homme de 20 ans plus âgé - avait participé au tournage d'une vidéo amateur en 2001, "Tranche de vit", avec le réalisateur du porno Pascal Galbrun.

Il y a trois ans, ils ont été embauchés comme chauffeurs par la régie des transports en commun de Toulouse, Tisséo. Mais il y a quelques mois, un amateur de vidéos X travaillant dans l'entreprise les a reconnus et a commencé à diffuser le film parmi ses collègues, rapporte la Dépêche.

La vidéo amateur pourrait être visionnée sur quelque 200 sites sur internet.

L'employé qui a propagé la vidéo fait l'objet d'une procédure disciplinaire, a dit Frank Delperier, secrétaire de Sud, premier syndicat de la régie de transports.

Sud a refusé de défendre l'employé en question. "Chaque personne à Tisséo a droit au respect sur le lieu de travail. La vie privée est sacrée, on ne doit pas y toucher", a expliqué M. Delperier.

Contactée, la direction de Tisséo s'est refusée à tout commentaire. Elle a déclaré attendre les décisions de justice avant de prendre les mesures qui s'imposeront.

(Avec AFP)



PUBLIÉ LE 21/08/2011 PHILIPPE EMERY
Film X à Tisséo. Le syndicat Sud prend ses distances



Le s deux chauffeurs de bus acteurs de porno devraient porter plainte la semaine prochaine./Photo DDM-archives



L'affaire du film porno tourné par un couple de chauffeurs de bus (nos éditions du 18 et 19 août) prend une tournure délicate au sein de Tisséo. Commentaires et discussions vont bon train au sein de la régie toulousaine des transports en commun.

Alors que la direction de l'établissement public observe un prudent silence, en attendant d'éventuelles suites judiciaires, le syndicat Sud Transport, majoritaire chez les conducteurs de bus, semble prendre ses distances avec un dossier délicat. Sud a certes pris la défense du couple, considéré comme victime de harcèlement de la part de certains collègues qui auraient diffusé abusivement les images de film sur le lieu de travail. Franck Delpérier, élu Sud de Tisséo déclarait dans nos colonnes le 18 août : « N'importe quelle conductrice a droit au respect sur son lieu de travail. On ne défendra pas ceux qui attentent à la vie privée d'une conductrice au travail ».

Hier, le responsable syndical a tenu à nous préciser que « si sanction il y a (contre ceux qui auraient diffusé ces images), cela ne peut aller jusqu'au licenciement ». Jean-Michel Coquerel, élu Sud au CHSCT, enfonce le clou : « à ce stade, dans cette affaire pleine d'incertitudes, on souhaite surtout qu'il n'y ait aucun licenciement ». Tisséo a embauché le couple bien après qu'il a participé, en 2001, à un tournage de vidéo X, dont des images ont resurgi plusieurs années après dans l'entreprise de transport.

Le couple est en arrêt maladie et devrait déposer plainte au pénal pour atteinte à la vie privée, cette semaine. Même si leur avocat, M° Alexandre Martin, reconnaît que la qualification est difficile à trouver : « La difficulté dans ce dossier, c'est qu'il repose sur un vide juridique. Il faut trouver un biais pour démontrer que l'utilisation qui est faite du film et sa diffusion l'ont été avec une volonté malveillante. »



PUBLIÉ LE 27/08/2011
Film X à Tisséo : une affaire gênante





Alors qu'une autre affaire classée X agite les couloirs du métro et les arrêts de bus parisiens (lire ci-contre), démontrant, s'il en était besoin, que la régie des transports toulousains n'a pas le monopole des transports en commun qui dérapent, le dossier du couple de chauffeurs de Tisséo ayant tourné dans un film X continue d'alimenter les discussions, mais surtout de gêner, au sein de l'établissement public.

SILENCE GÉNÉRAL

« Je ne réponds plus à aucune question des médias qui continuent d'appeler le syndicat », commente ainsi Franck Delpérier, du syndicat Sud Transport, qui avait relayé, au départ de l'affaire, les difficultés du couple victime du harcèlement, un de leurs collègues ayant téléchargé et largement diffusé les images litigieuses à destination au sein de Tisséo.

Depuis, le syndicat a précisé sa position : défense de la vie privée de la conductrice et du conducteur visés par leur collègue, mais pas de licenciement. Le syndicat a craint aussi d'être le jeu de certaines demandes d'évolution de carrière.

Les autres syndicats représentés à Tisséo, restés discrets sur cette affaire se félicitent sans doute aujourd'hui de leur prudence.

La direction de Tisséo reste fidèle, elle aussi, à son silence de départ. Nous n'avons pu joindre hier l'avocat des victimes pour savoir si la plainte qu'ils envisageaient de déposer au pénal l'avait bien été officiellement. Et sur quelle base juridique.


Dernière édition par Man Lion's City 43 le Mer 19 Oct 2011 - 1:54, édité 1 fois

_________________


Jean-Baptiste DESCHAMPS-BONHEUR
43000 Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire, France
avatar
Man Lion's City 43
Membre

Masculin Gémeaux Chien
Nombre de messages : 642
Age : 59
Localisation : Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire (43000)
Emploi : Retraité Courly (Grand Lyon)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TISSEO (31 Toulouse) dans la presse

Message par Billy le Mer 19 Oct 2011 - 1:27

"Ils sont traumatisés" ... Pff ils n'ont qu'à assumer leurs actes. En tournant dans ces films de fesses, ils savaient bien qu'ils seraient regardés. Faut arrêter de s'inventer des maladies. Ils ne se sont pas déclarés traumatisés quand des gars ont du commenter le film. Je trouve ce comportement naze.

Il faut assumer ses actes et arrêter de se plaindre ensuite.

Enfin bref, une info humoristique ! Elle prend une ampleur disproportionnée mais bien marrante !

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 26
Localisation : Île-de-France
Emploi : Master Exploitation et Développement des Réseaux de Transports Publics

Voir le profil de l'utilisateur http://www.t-u-f.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TISSEO (31 Toulouse) dans la presse

Message par MOUTI le Ven 2 Déc 2011 - 20:26

La Dépêche a écrit:Plaisance-du-Touch. Les bus rapides desserviront la ville en 2015

Des bus à haut niveau de service, ces tramways sur pneus, seront mis en place sur l'axe
Plaisance-Tournefeuille-Toulouse. Ils étaient présentés cet été place du Capitole à Toulouse.



La réunion de concertation sur le plan de déplacements urbains (PDU) a fait salle comble, ce mardi.
Devant les citoyens venus s'informer et débattre, des représentants de Tisséo-SMTC, visuels à l'appui,
ont expliqué les objectifs du PDU à l'horizon 2020 : réduire le trafic automobile, développer l'usage
des transports en communs et du vélo.

Les 118 communes de l'agglomération toulousaine sont concernées par le PDU. Pour l'ouest toulousain,
notamment, un des secteurs les plus peuplés de l'agglomération et sur lequel « rien ne s'est vraiment
fait » dit Joël Carreiras, de Tisséo-Smtc, le PDU prévoit et planifie la création d'un maillage en transports
collectifs, permettant de relier les habitants des territoires périurbains au cœur d'agglomération et aux
zones d'emplois et de services.

Ligne 55 à Plaisance

Pour les communes les plus éloignées, un équilibre est à trouver entre train, bus, tram, métro. Le réseau
de maillage s'appuie principalement sur les boulevards urbains multimodaux (transports en commun en
site propre, pistes cyclables, voies automobiles et trottoirs), avec la voie des Ramassiers (Colomiers) la
voie du Canal Saint-Martory (Cugnaux, route de Saint-Simon, Basso Cambo) dont les travaux ont débuté
et le boulevard Eisenhower. Un bus à haut niveau de service (tramway sur pneus) en site propre est
programmé, dès 2015, sur les axes Plaisance, Tournefeuille, Toulouse.

Une large place est donnée ensuite aux questions des auditeurs. Elles portent sur des cas concrets et
de proximité. Ils apprendront que rue du Petit Train, à Tournefeuille, le passage du bus en site propre ne
sera pas bruyant et que les emprises sont suffisantes, ou encore que la ligne 55 vers Colomiers, devrait
desservir le haut de Plaisance et les habitations des « Ocrelines » en début d'année.

L'aménagement de la RD50 est un sujet d'étude pour les prochains mois. Pour l'ensemble des projets,
Tisséo et les collectivités territoriales investissent plus de deux milliards d'euros. Dans les mairies des
118 communes concernées, un dossier de présentation du PDU est consultable et l'enquête publique
démarrera en janvier 2012.
avatar
MOUTI
Membre

Masculin Sagittaire Buffle
Nombre de messages : 102
Age : 56
Localisation : .
Emploi : Conforme à mes rêves de jeunesse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TISSEO (31 Toulouse) dans la presse

Message par Billy le Ven 20 Jan 2012 - 1:59


Publié le 13/01/2012

Le gel met le tramway en panne pendant 4 heures



Le brouillard givrant dans la nuit de mercredi à jeudi a perturbé la circulation du tramway hier matin. Le premier tram n'est parti qu'à 8 h 30, et le service n'a repris normalement qu'à 10h30.

Neuf heures, arrêt Casselardit, une jeune fille attend impatiemment un tramway pour rejoindre son lieu de travail en centre ville quand les haut-parleurs lui expliquent la situation : « Suite à un incident technique, la circulation du tramway est interrompue sur l'ensemble de la ligne ».

L'incident en question est survenu à 5 heures du matin, cinq minutes après le lancement du service.

Un tramway équipé d'un pantographe* racleur est mis sur les rails à 4 h 55 pour procéder au dégivrage des lignes aériennes de contact (LAC). Mais cinq minutes plus tard, la rame tombe en panne à la station Georges-Brassens à cause d'un court-circuit. « La couche de givre était trop importante et par un phénomène d'arc électrique, la rame s'est mise en sécurité », explique la direction de Tisséo. Le temps de remorquer la machine et d'en renvoyer une nouvelle équipée d'un pantographe racleur, les utilisateurs ont dû patienter jusqu'à 9 h 30 pour prendre la première rame en circulation. Et jusqu'à 10 h 30 pour que le service redevienne normal.

Franck Delpérier, représentant syndical Sud s'interroge : « Comment se fait-il qu'on puisse faire rouler des trams en Russie ou en Pologne et qu'on ait de tels incidents dans une ville du Sud de la France comme Toulouse ? Sans compter que ce n'est pas la première fois ». Selon Tisséo, la raison est à chercher du côté de la météo : « Il y a eu plusieurs événements météorologiques défavorables en même temps, un froid modéré, un fort taux d'humidité et l'absence de vent qui ont provoqué des conditions exceptionnelles. Dans les pays du Nord, le froid est sec et ne cause pas les mêmes désagréments ». Pour Météo France, « si ces conditions sont assez rares, il n'y a rien d'exceptionnel. Ces phénomènes surviennent une dizaine de fois par hiver ».

*Le pantographe est le bras articulé des rames en contact avec la ligne aérienne.

Quatre trams cette nuit

Pour éviter que de tels problèmes ne se reproduisent, quatre rames ont circulé à vide cette nuit pour empêcher le givre de se former. « Nous allons mettre ce type de système en place les jours qui viennent pour éviter la formation de givre. Nous resterons vigilants quand à l'évolution des conditions météorologiques », explique Tisséo. Pour le moment, la régie de transports en commun de l'agglomération toulousaine exclut de généraliser les pantographes racleurs sur toutes les rames : « Le système est abrasif et endommage les lignes », justifient-ils.

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 26
Localisation : Île-de-France
Emploi : Master Exploitation et Développement des Réseaux de Transports Publics

Voir le profil de l'utilisateur http://www.t-u-f.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TISSEO (31 Toulouse) dans la presse

Message par Le DosFin le Lun 12 Mar 2012 - 19:04

Bonjour,


9 Mars 2012

Toulouse les rames de Val 206 en prennent pour dix ans

Le réseau Tisseo de Toulouse a engagé la rénovation de ses 28 rames de métro automatique Val 206, pour prolonger leur durée de vie de 10 ans. La première rame ainsi rénovée a été présentée à l'atelier de Basso Cambo le 8 mars 2012.


Le Val de Toulouse © D.R.

Exploitée depuis l'inauguration de la première ligne de métro automatique de Toulouse, en 1993, les 28 rames de Val 206 arrivent à mi vie. Pour prolonger de dix ans leur durée d'exploitation (de 30 à 40 ans), elles vont toutes subir une grosse opération de rénovation qui va bien au-delà d'une simple révision technique.
Ainsi la capacité des rames et leur confort a été amélioré (de 208 à 222 places), par une implantation différentes des sièges et la suppression de certaines barres de maintien. L'accessibilité a été améliorée, par l'ajout d'un
bouton de signal d'urgence, la réservation d'un emplacement pour fauteuil roulant, la suppression de deux trapontins et l'ajout de barres de maintien.


Mise au niveau des rames plus modernes

Plusieurs améliorations techniques ont été adoptées pour se rapprocher du niveau des rames de génération plus récentes qui circulent sur le réseau : nouveau pupitre de commandes plus ergonomique pour la conduite manuelle des rames, intégration d'un nouvel éclairage Led, ajout de 4 afficheurs numériques pour l'info voyageurs, allègement de 500 kg etc.

Le coût de 'opération s'élève au total à 21,5 millions d'euros. Chaque rame est immobilisée 13 semaines et l'ensemble des opérations est réalisé à l'atelier de Basso cambo et mobilise, en plus des équipes Tisséo, une vingtaine d'industriels spécialisés dans le domaine : Safra, Faively, CIR Industrie...

Actuellement le parc se compose de 26 rames de Val 206, 14 rames de Val 208 AG, 56 rames de Val 208 NG et 18 rames de Val NG2.

Robert Viennet


Le DosFin
Membre

Masculin Capricorne Cochon
Nombre de messages : 905
Age : 22
Localisation : Saint-Malo

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TISSEO (31 Toulouse) dans la presse

Message par Billy le Dim 18 Mar 2012 - 16:27



Bus : menace de grève fin mars
Publié le 17/03/2012 06:55 | Philippe Emery


Hier à l'ouverture des dépôts Tisséo, une distribution de tracts a retardé et perturbé la sortie des bus sur le réseau./Photo DDM- Nathalie Saint-Affre

Les bus Tisséo sont sortis avec retard hier matin, perturbant la circulation jusqu'à 9h40, suite à un mouvement social. Les conducteurs contestent les propositions salariales de la direction.

Le réseau bus de Tisséo a été très perturbé hier matin dès l'ouverture des lignes. Les conducteurs, mécontents des propositions salariales de la direction après une quatrième réunion, jeudi, dans le cadre des négociations annuelles obligatoires, ont effectué une distribution de tracts et filtré le départ des bus dans les deux dépôts de Langlade et Atlanta, qui alimentent en bus toute l'agglomération toulousaine.

Les bus sortant au compte-gouttes jusqu'à 8 heures du matin, des retards et perturbations diverses ont été enregistrés. à 8 heures, 60 % du réseau avait retrouvé sa physionomie normale, selon la direction de Tisséo, et le réseau bus n'était totalement rétabli qu'à 9 h 40.

L'intersyndicale a déposé jeudi une demande de négociation préalable qui ouvre une nouvelle phase de négociation de huit jours avec la direction. S'il n'y a pas d'accord, les syndicats pourront décider d'un éventuel préavis de grève qui ouvrira une nouvelle phase de négociation de cinq jours. Une première rencontre est programmée ce lundi. « Si nous n'obtenons pas satisfaction, nous bloquerons les dépôts de bus au bout de cette période de treize jours », lance Franck Delperier, responsable Sud Transport. Soit un possible mouvement social à partir du 28 mars, qui s'appliquerait aux bus, voire au tramway, car toutes les catégories de salariés de Tisséo sont concernées par ces négociations salariales pour l'instant infructueuses.

« Nous disposions jusqu'ici d'une convention d'ajustement avec l'inflation, la direction nous la plafonne à 2 % pour la première fois. Si l'inflation est par exemple de 2,5 % on perdra un demi-point », argumente Franck Delperier.

La direction rappelle qu'elle a proposé de revaloriser le point d'1,5 % pour 2012 avec compensation de l'évolution de l'indice des prix à hauteur de 2 % annuels. Elle justifie cette limite par le contexte difficile sur le plan économique et financier.

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 26
Localisation : Île-de-France
Emploi : Master Exploitation et Développement des Réseaux de Transports Publics

Voir le profil de l'utilisateur http://www.t-u-f.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TISSEO (31 Toulouse) dans la presse

Message par Billy le Dim 18 Mar 2012 - 16:29



PDU : le plan révisé avant l'été
Publié le 17/03/2012 07:01 | Ph.E.


110 km de lignes nouvelles en bus à haut niveau de service sont prévus autour de Toulouse./Photo DDM-archives-Michel Viala

L'enquête publique du plan de déplacements urbains (PDU) de l'agglomération toulousaine, lancée depuis le 30 janvier, s'est terminée hier. Le PDU vise, à l'horizon 2020, à développer des transports en commun et modes doux (vélo, piétons) suffisamment incitatifs pour réduire l'utilisation de la voiture. Il comporte notamment l'aménagement programmé de 110 km de lignes en site propre (bus à haut niveau de service, voire tramway) et un partage accru de l'espace public entre voitures, transports collectifs, piétons et cyclistes (zones 30 et de rencontre, etc.). L'objectif est que l'usage des transports en commun passe de 16 % actuellement à 23 % des déplacements en 2020, celui du vélo double pour atteindre 10 % et que la part des voitures particulières soit réduite de 12 %.

Après la phase de concertation, du 16 novembre au 7 décembre 2011, traduit par plusieurs réunions publiques dans l'agglomération, et l'enquête publique en ce début d'année, la commission d'enquête devra remettre son rapport. Celui-ci reprendra sans doute certaines des remarques et observations formulées par les associations d'usagers ou d'habitants sur les registres ouverts dans les mairies des communes concernées et suite aux 13 permanences organisées par les commissaires enquêteurs.

Dans leur rapport, ces derniers pourront faire des recommandations, voire des réserves, et accorder un avis favorable, défavorable ou assorti de conditions au projet de PDU révisé. Le PDU ainsi commenté et analysé devra être déclaré d'utilité publique avant d'être présenté au comité syndical du syndicat mixte des transports en commun (SMTC) - Tisséo, pour le voter avant l'été.

Le PDU sera alors applicable et prendra le relais du précédent, dont on attendait la révision depuis plusieurs années.

Ce plan, qui représenterait près de 2 milliards d'investissement, concerne 118 communes soit plus du million d'habitants en 2020 (1,1 million). Un périmètre calé sur celui du Scot, schéma régissant l'urbanisme de l'agglomération, PDU et Scot ainsi articulés proposant l'intensification des logements autour des grands axes de circulation ou la préservation d'espaces agricoles ou naturels et la constitution d'un réseau « vert et bleu ».

Parmi les mesures du PDU, on relève l'extension de la ligne B du métro de Ramonville à Labège, la ligne Canal prolongeant l'actuelle ligne Garonne jusqu'à la future gare TGV de Matabiau, des transports en commun en site propre, radiaux, reliant Toulouse et Tournefeuille/Plaisance, nord Toulousain (Bun), L'Union-Saint-Jean ou Saint-Orens. Et même un téléphérique entre cancéropôle et Rangueil.

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 26
Localisation : Île-de-France
Emploi : Master Exploitation et Développement des Réseaux de Transports Publics

Voir le profil de l'utilisateur http://www.t-u-f.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TISSEO (31 Toulouse) dans la presse

Message par Billy le Sam 31 Mar 2012 - 23:02



Métro : Toulouse rénove sa ligne A
Article rédigé par Shahinez Benabed le 29/03/2012 15:32:00 dans la rubrique Réseau urbain



Depuis le 8 mars dernier, la rénovation des 28 rames de métros de la ligne A de Toulouse est en cours, et ce pendant 13 semaines. L'opération devra permettre de prolonger la durée de vie du matériel roulant de dix ans.

Après 1,5 million de kilomètres parcourus, les métros toulousains de la ligne A se refont une jeunesse. Ce lifting qui concerne les 28 rames VAL 206, a débuté le 8 mars et devrait durer 13 semaines. Son coût : 21,5 millions d’euros.

Cette rénovation a pour but "de garantir une continuité d’exploitation du matériel et d’harmoniser le parc", indique un communiqué de Tisseo, l'exploitant. Elle permettra notamment d’augmenter le nombre de places disponibles dans chaque rame (qui passeront de 208 à 222, grâce à l’installation d’appuis-ischiatiques), d’améliorer le confort et de mettre les rames aux normes d’accessibilité.

Un affichage numérique des stations à l'été 2012

Des innovations technologiques vont également faire leur apparition. En effet, des freins à disques sectorisés seront installés, ainsi qu’un nouveau pupitre de commandes pour le conducteur et quatre afficheurs numériques précisant le nom des stations et des correspondances (dès l’été 2012).

Les rames VAL 206 sont en service sur la ligne A depuis son ouverture en juin 1993. Conçues par le constructeur Siemens, elles ont été initialement construites dans une optique d’exploitation sur trente ans, soit jusqu’en 2023. La rénovation permettra aux rames de prolonger leur durée de vie de dix années supplémentaires.

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 26
Localisation : Île-de-France
Emploi : Master Exploitation et Développement des Réseaux de Transports Publics

Voir le profil de l'utilisateur http://www.t-u-f.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TISSEO (31 Toulouse) dans la presse

Message par Le DosFin le Sam 12 Mai 2012 - 13:08



Toulouse : une ligne de bus nocturne pour les étudiants


Les étudiants toulousains ne sont plus obligés de rentrer sur le campus à pied, à vélo ou en voiture, et pas toujours très sobres. Ils peuvent désormais rentrer en bus. Le réseau de transports Tisséo a en effet lancé fin avril 2012 la ligne Noctambus.

Désormais, un bus de nuit part toutes les heures du centre-ville de la ville rose vers les campus. Ce service est en place entre septembre et juin, du jeudi au samedi, entre 1h et 5h du matin.
Sur cette ligne Noctambus, le ticket à l'unité coûte 1,60€ et les abonnements du réseau Tisséo sont valables. Un ticket soirée valable à partir de 19h, avec trajets illimités sur le réseau des transports, coûte 2,70€.

Noctambus circule dans un seul sens entre Marengo-SNCF et Ramonville. Il dessert les trois principales cités universitaires de Toulouse. Le trajet a été décidé en concertation avec les associations étudiantes de Toulouse, et au vue des résultats d’une enquête sur les déplacements après 21h.

Objectif : “instaurer un climat de sécurité pour que les étudiants profitent des nuits toulousaines en toute sérénité”, explique Michèle Guallar, porte-parole de Tisséo. Pour le lancement : “nous avons eu près de 900 validations les trois premiers soirs, deux fois plus que ce à quoi nous nous attendions”, observe-t-elle.

Alban Elkäim

Source : Mobilicités

Le DosFin
Membre

Masculin Capricorne Cochon
Nombre de messages : 905
Age : 22
Localisation : Saint-Malo

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TISSEO (31 Toulouse) dans la presse

Message par gui-gui63 le Ven 19 Oct 2012 - 8:46



L'incroyable course-poursuite entre un bus et une voiture
Publié le 16/10/2012



Sans doute excédé par le comportement d'une automobiliste, un chauffeur de bus Tisséo de la ligne 15 s'est lancé, hier, dans une folle course-poursuite avec une voiture. Vindicatif, il n'a rien lâché pendant environ un quart d'heure. «Il y avait des enfants en pleurs à bord du bus mais lui n'avait qu'un seul but, rattraper la conductrice qui l'avait accroché», témoigne un jeune lycéen.

La scène surréaliste a débuté, hier, vers 7h30. Au volant d'un bus de transport en commun assurant la liaison Etats-Unis-Fondeyre-Jeanne-d'Arc, le chauffeur de Tisséo marque l'arrêt à la station Gounod, au centre-ville. Une voiture entame une manœuvre de dépassement et accroche maladroitement le véhicule de transport. «Le chauffeur est descendu et s'est approché de la conductrice pour faire un constat. Elle ne l'a pas attendu et a continué sa route.»

De rage, le chauffeur se lance à sa poursuite déviant son trajet sous les regards médusés des usagers qui souhaitent descendre. «Non, pas possible j'ai un constat à faire !», leur lance-t-il dans sa chevauchée, du boulevard de l'Embouchure, jusqu'à la gare Matabiau où il se hisse à la hauteur de la fuyarde pour lui dire ses quatre vérités. «Je lui ai proposé de relever la plaque d'immatriculation mais il voulait à tout prix la rattraper», poursuit Hugo-Pierre, l'un des quarante passagers du bus.

Le chauffeur a ensuite repris son trajet initial pour acheminer à Jeanne-D'Arc la poignée d'usagers restée à bord. Un écart de conduite inhabituel qui n'a pas laissé sans réaction la régie de transport en commun Tisséo. «Il n'est pas prévu qu'un chauffeur utilise son bus pour régler un différend avec un automobiliste.» Une enquête interne a été ouverte. Elle peut déboucher sur de possibles sanctions.
avatar
gui-gui63
Membre

Masculin Bélier Serpent
Nombre de messages : 175
Age : 29
Localisation : Clermont-Fd
Emploi : Etudiant

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TISSEO (31 Toulouse) dans la presse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum