Le réseau RTM (13 Marseille) dans la presse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le réseau RTM (13 Marseille) dans la presse

Message par Man Lion's City 43 le Lun 10 Oct 2011 - 21:23



Le tramway de Marseille s'allonge, l'usager s'accroche

Publié le mardi 19 juillet

Bientôt des rames de sept voitures contre cinq actuellement et des "barres de maintien" pour plus de sécurité


Karim Zéribi (président de la RTM), Robert Assante (maire centriste des 11e et 12 e arr.), Marie-Louise Lota (vice-présidente UMP de la Communauté urbaine, déléguée aux Transports) et Eugène Caselli (président PS de la Communauté urbaine) s'accrochent au tramway, au propre comme au figuré. Fin 2012, les Marseillais disposeront de 26 rames agrandies et plus confortables.
Photo Patrick Nosetto


Il paraît qu'en terme de fréquentation, le tramway n'atteint pas vraiment ses objectifs. Pas assez de monde. Pourtant, on va rallonger ses rames. Autrement dit, on va l'agrandir et prendre le pari d'embarquer plus de monde.

"La réussite de la communauté urbaine se mesure à la pertinence de ses transports en commun" a résumé, hier, Eugène Caselli, son président PS. Alors c'est vrai qu'à gauche, on n'a jamais vraiment approuvé le tracé de ce tram mis en place sous l'ère de Renaud Muselier (à l'époque 1er adjoint UMP de la ville). Mais puisqu'on l'a, autant le soigner. C'est ce à quoi va s'attacher MPM qui a présenté hier ce nouveau tram, au dépôt de Saint-Pierre.

Monter en puissance à l'approche de Marseille 2013

" On l'a fait pour améliorer le confort des usagers, explique Karim Zéribi, le président de la RTM, présent au côté du président de MPM, mais on veut aussi monter en puissance dans l'optique de Marseille 2013 et pouvoir accueillir le plus grand nombre de voyageurs à l'occasion de toutes les manifestations, comme la Fête Bleue, organisées par la Ville de Marseille." Concrètement, on va passer de cinq à sept voitures pour toutes les rames, au rythme de deux rames par mois.

Des travaux fini pour la fin 2012

La transformation ("une prouesse technique" selon Karim Zéribi) a déjà démarré, trois rames étant en services. Et il faudra attendre fin 2012 pour que le constructeur Bombardier équipe complètement le réseau. MPM s'accroche donc au tram. L'usager aussi. Mais au sens propre. Autre transformation : les voitures vont être équipées de "barres de maintien" pour éviter, quand les coups de freins sont trop violents, de heurter le voisin d'en face ou de s'étaler entre deux sièges. "On a eu des petits soucis, poursuit le président de la RTM, avec des voyageurs qui ont chuté quand le tram a freiné." On va donc renforcer l'équilibre des usagers et assouplir le… freinage.

23 M€ d'investissement

Dans le même temps, on soignera leur dos ou, plutôt, leur confort en position assise. "Les sièges avaient des bouts pointus. On les a arrondis." Quel est le coût de l'opération ? Hier, à MPM, on soulignait : "L'allongement des rames représente un coût de 18,6 M€ hors taxes. Quant au réaménagement des intérieurs, il s'élève à plus de 4 M€. Au total, ce sont près de 23 M€ HT investis par Marseille Provence Métropole pour améliorer les performances du tramway."

Objectif : 60 000 voyageurs par an

À MPM, on veut donc que l'usager soit roi dans le tram qui offre aussi un avantage qui fait terriblement défaut au métro : la climatisation. Entre les petits soins apportés au confort de l'usager et l'air beaucoup plus respirable que celui des stations souterraines, la RTM entend porter la fréquentation à 60 000 voyageurs quotidiens à la rentrée. À ce jour, on tourne autour de 53 000 alors qu'à l'époque où le tram n'était qu'un projet, on pensait bien pouvoir atteindre la barre des 100 000 usagers/jours. Le pari de la fréquentation gagné, il faudra alors se pencher sur le problème de la vitesse, la plus basse de France avec un tram qui roule à une moyenne de 15km/h alors qu'il devrait aller à 18 (et 70 au maximum !). Quand les automobilistes se garent sur la voie et que les piétons la traversent sans cesse, on ne peut évidemment pas aller plus vite.

_________________


Jean-Baptiste DESCHAMPS-BONHEUR
43000 Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire, France
avatar
Man Lion's City 43
Membre

Masculin Gémeaux Chien
Nombre de messages : 642
Age : 59
Localisation : Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire (43000)
Emploi : Retraité Courly (Grand Lyon)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau RTM (13 Marseille) dans la presse

Message par Man Lion's City 43 le Lun 17 Oct 2011 - 20:11



Grand Sud Marseille : frappé pour avoir refusé l'accès de son bus à deux femmes intégralement voilées
Midilibre.fr
12/07/2011




Le chauffeur est en arrêt de travail. (Capture d'écran du site Leparisien.fr)

Selon les informations du Parisien.fr, un chauffeur de bus de la RTM, la régie des transports marseillais, a été agressé lundi soir par des voyageurs à Marseille (Bouches-du-Rhône).

"Il était aux environs de 18h30 lorsque le machiniste, en service sur la ligne 19, a marqué l’arrêt au niveau [d'un rond point], aux abords de la plage du Prado. Deux femmes intégralement voilées ont souhaité monter dans le bus. L’homme leur a demandé de se découvrir. Dans un premier temps, elles auraient refusé de s’exécuter", écrit le journal.

Le chauffeur aurait alors décidé de quitter son véhicule, en annonçant aux passagers qu'il refusait de repartir tant que les deux femmes n'auraient pas accepté de se découvrir. Elles auraient fini par quitter le bus, tout comme d'autres voyageurs.

"Plusieurs passagers ont demandé des comptes au chauffeur, le traitant notamment de raciste, raconte Le Parisien. Le ton a monté, et le machiniste a été frappé d’un coup de poing au visage. Il est actuellement en arrêt de travail. A l’arrivée des forces de l’ordre, plusieurs témoins de la scène avaient pris la fuite."

L’une des deux femmes voilées aurait été auditionnée par la police. Contactée par le journal, la direction de la RTM et le syndicat CFDT n'ont pas souhaité s'exprimer sur cette affaire, expliquant seulement "qu'une enquête interne a été commandée par la direction générale".

_________________


Jean-Baptiste DESCHAMPS-BONHEUR
43000 Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire, France
avatar
Man Lion's City 43
Membre

Masculin Gémeaux Chien
Nombre de messages : 642
Age : 59
Localisation : Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire (43000)
Emploi : Retraité Courly (Grand Lyon)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau RTM (13 Marseille) dans la presse

Message par Man Lion's City 43 le Lun 17 Oct 2011 - 20:15



Un chauffeur de bus "sauvagement agressé" hier par trois individus cagoulés
Publié le mardi 20 septembre 2011


Hier, à 16h20, un chauffeur de la ligne 38 s’est fait "sauvagement agresser" (RTM) par trois personnes à l’arrêt des Cèdres à Marseille.

Les trois individus, portant cagoules, ont en quelques secondes brisé la vitre de protection du chauffeur avec un marteau brise-vitre, gazé la victime et tenté de lui arracher sa sacoche. N’y parvenant pas, ils ont alors délibérément arraché la chaîne en or de l’Agent RTM.

La Direction de la régie marseillaise, en accord avec les organisations syndicales, a pris immédiatement des mesures de modification temporaire d’itinéraire.

Aussi, à compter d’hier soir et jusqu’au vendredi 23 septembre inclus, les lignes 32 et 38 ne desservent plus les arrêts situés sur l’avenue St Paul et la Rue de Marathon.

Les usagers de ces lignes sont informés par voie d’affichage aux arrêts.

Source : RTM

_________________


Jean-Baptiste DESCHAMPS-BONHEUR
43000 Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire, France
avatar
Man Lion's City 43
Membre

Masculin Gémeaux Chien
Nombre de messages : 642
Age : 59
Localisation : Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire (43000)
Emploi : Retraité Courly (Grand Lyon)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau RTM (13 Marseille) dans la presse

Message par Man Lion's City 43 le Lun 17 Oct 2011 - 20:17



Trafic de bus suspendu dans le secteur d'Arenc après une bagarre
Publié le mardi 20 septembre 2011


A la suite d'une bagarre entre des chauffeurs de bus et des jeunes, le trafic des lignes suivantes est interrompu à Marseille : 25, 26, 28, 30, 31, 35, 36, 38, 70, 72, 89, 95, 96 et 97.

Les bus de nuit 526 (Canebière Bourse - Hôpital Nord), 530 (Canebière Bourse - La Savine) et 535 (Canebière Bourse - Estaque Riaux) ne circuleront pas non plus ce soir.

Enfin des terminus sont modifiés :
- 21 et 41S : terminus Bourse ramené à la Préfecture.
- 32, 33 et 34 : terminus Bourse et Réformés ramenés à la place Marceau.
- 57, 61 et 80 : terminus Bourse ramené au cours Jean Ballard.
- 27 : terminus St Exupéry ramené au Carrefour le Merlan.
- 37 : terminus Malpassé ramené au Métro la Rose.

D'après la RTM, un début d'altercation s'est produit sur la ligne 30 vers 16 h, entre un chauffeur et des jeunes. Arrivés au terminus à Bougainville, ces derniers ont trouvé du renfort et d'autres chauffeurs sont venus soutenir leur collègue.

Un grave incident ayant déjà eu lieu hier, les syndicats ont appelé les 14 lignes du secteur d'Arenc à rentrer au dépôt.

La Provence

_________________


Jean-Baptiste DESCHAMPS-BONHEUR
43000 Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire, France
avatar
Man Lion's City 43
Membre

Masculin Gémeaux Chien
Nombre de messages : 642
Age : 59
Localisation : Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire (43000)
Emploi : Retraité Courly (Grand Lyon)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau RTM (13 Marseille) dans la presse

Message par Man Lion's City 43 le Sam 22 Oct 2011 - 20:26



Bus, métro et tramway vont se croiser à MPM
Publié le vendredi 21 octobre 2011


L'agrandissement du réseau est au menu du conseil communautaire.


Les travaux du prolongement du tramway rue de Rome devraient démarrer fin 2013. Reste à discuter de l'agrandissement du réseau vers le Nord et le Sud de la ville.
Photo Franck Pennant



Renaud Muselier ne sera pas à la séance du conseil communautaire à MPM cet après-midi. L'absence du président UMP du groupe d'opposition, pris par des obligations d'ordre privé, n'a en soi rien d'extraordinaire. Elle prend toutefois une résonance particulière après son abstention et le discours enflammé qui l'avait précédée, lundi en conseil municipal, sur le projet de parc national des Calanques.

Adopté à Marseille et dans les communes concernées, avec des réserves toutefois à La Ciotat, Cassis, Carnoux, Ceyreste et Roquefort-la-Bédoule, le rapport sur les calanques arrive justement à MPM, mais de la manière la plus sobre qui soit. Il s'agira de "porter les remarques adoptées par les communes", en rappelant simplement que les projets d'aménagement déjà programmés ne soient pas mis de côté. Rien ne devrait permettre à la polémique de s'immiscer, donc. Même si certains maires rappelleront leurs exigences et les écologistes se démarqueront en rappelant qu'ils auraient préféré un périmètre plus étendu.

Les débats s'annoncent vifs

L'opposition de droite adoptera la délibération. C'est plutôt sur les transports que les débats s'annoncent un peu plus vifs. Un accord de gouvernance entre la Ville, gérée par l'UMP, et la Communauté urbaine, dirigée par les socialistes, conduira à la mise en chantier du tramway de la rue de Rome. Malgré les oppositions des communistes et des écologistes, ainsi que les réserves émises à droite comme à gauche.

Longtemps discuté, mis chaudement sous couvertures par une série d'études préalables, le tram reliant la Canebière à Castellane se fera. La délibération est d'ailleurs passée sans le moindre débat au conseil municipal lundi. Moyennant un budget estimé à 45 millions d'euros, les travaux démarreront fin 2013, afin de ne pas gêner la capitale européenne de la culture. Mais au-delà de ce tronçon, le rapport qui va être mis au vote aujourd'hui évoque des prolongements vers La Capelette à l'Est, Arenc et Saint-André au Nord.

Une foule d'interrogations

En discussion également, le prolongement du métro vers Capitaine Gèze au Nord et la mise en place de bus à haut niveau de service (BHNS) vers l'université de Luminy au Sud et Saint-Antoine au Nord. "Pour la première fois, explique Jean-Paul Giraud, directeur de cabinet d'Eugène Caselli, le président PS de la Communauté urbaine, on va réfléchir globalement au problème des transports à Marseille en agrandissant le réseau au Nord et au Sud. Cette réflexion engage l'avenir." Donc une foule d'interrogations.

"L'urgence est de prolonger le tramway vers Capitaine Gèze plutôt que dans la rue de Rome, pointe ainsi l'écologiste Pierre Sémériva. Le BHNS, c'est bien, mais c'est surtout un bus confortable et un moyen de requalifier la voirie. On préférerait le prolongement du métro vers la technopole de Château-Gombert, par exemple." Au moment où la RTM passe commande d'une cinquantaine de bus à haut niveau de service pour les prochaines années -ils pourraient être mis en service vers Luminy dès 2013- chacun se dépêche d'affûter ses arguments. Sur fond d'élections législatives 2012 et, naturellement, de municipales à l'horizon 2014.

François TONNEAU

_________________


Jean-Baptiste DESCHAMPS-BONHEUR
43000 Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire, France
avatar
Man Lion's City 43
Membre

Masculin Gémeaux Chien
Nombre de messages : 642
Age : 59
Localisation : Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire (43000)
Emploi : Retraité Courly (Grand Lyon)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le réseau RTM (Marseille) dans la presse

Message par Billy le Ven 20 Jan 2012 - 1:25


Publié le jeudi 12 janvier 2012 à 10H19

Plus de navettes entre Marseille et l'aéroport en heures de pointe

Le Conseil général des Bouches-du-Rhône a amélioré depuis le 1er janvier ses services sur la ligne 91 Marseille / aéroport Marseille-Provence, en proposant notamment un titre de transport aller-retour, des combinés avec la RTM et la création de tarifs réduits pour les moins de 26 ans, mais aussi une offre renforcée à 15 minutes en heure de pointe (au lieu de 20 minutes précédemment) et un service de bagagistes présent de 7h à 19h.

Les navettes seront également climatisées et accessibles aux personnes à mobilité réduite dès l'été prochain.


_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 26
Localisation : Île-de-France
Emploi : Master Exploitation et Développement des Réseaux de Transports Publics

Voir le profil de l'utilisateur http://www.t-u-f.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau RTM (13 Marseille) dans la presse

Message par caramel 04 le Lun 27 Fév 2012 - 18:20

Bonsoir,


Publié le lundi 27 février 2012 à 07H04

Marseille : le chantier du tramway rue de Rome débutera le 5 mars


La date du début des opérations a été annoncée officiellement vendredi par le président de la communauté urbaine Marseille Provence Métropole (MPM) qui s'exprimait devant les élus consulaires réunis en assemblée plénière, au Palais de la Bourse. Les premiers coups de pioche du chantier d'aménagement de la nouvelle ligne de tramway, entre la Canebière et la place Castellane, via la rue de Rome, seront donnés le lundi 5 mars prochain.

Invité du président de la CCIMP Jacques Pfister, Eugène Caselli a également fait part de sa volonté de voir "un tramway relier à l'horizon 2017 le lycée Saint-Exupéry (15e) à Sainte-Marguerite-Dromel (9e) et peut-être au-delà". Un thème "transports" que le président de MPM a d'ailleurs longuement abordé lors de son intervention à la Chambre de Commerce, évoquant notamment sa rencontre avec le président de la SNCF, Guillaume Pépy, la veille, lors d'un petit-déjeuner au Sofitel Vieux-Port.

Création d'un pôle métropolitain

Une rencontre au cours de laquelle Eugène Caselli a fait connaître à son interlocuteur son intention d'une part de "créer d'ici 2016-2017, un service VAL (métro automatique) entre la gare de Vitrolles et l'aéroport international Marseille Provence, sur une distance d'environ 800 à 1 000 m", et d'autre part de "disposer d'ici 2022 d'une liaison ferroviaire rapide entre les deux bassins Est (Marseille) et Ouest (Fos) du Grand port maritime".

De grands projets qui traduisent surtout l'ambition plus que jamais affirmée d'Eugène Caselli de constituer une véritable métropole régionale avec les neuf communautés d'agglo provençales. Et une première étape que le président de MPM aurait souhaité pouvoir éviter mais à laquelle il dit devoir se résoudre, à moins que les prochaines élections présidentielle et législatives ne changent radicalement la donne : la création d'un pôle métropolitain s'appuyant sur le socle des 18 communes de MPM. En accueillant son invité, Jacques Pfister avait d'ailleurs donné le ton, avec l'humour pince-sans-rire qui le caractérise : "Mon cher Eugène, vous feriez un formidable président de chambre de commerce… régionale."



Philippe GALLINI
avatar
caramel 04
Membre

Masculin Poissons Chat
Nombre de messages : 1538
Age : 30
Localisation : grenoble et à cotés de Sisteron ( 04 ) et aussi sur la 1
Emploi : en recherche

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau RTM (13 Marseille) dans la presse

Message par caramel 04 le Lun 27 Fév 2012 - 18:25


Publié le lundi 27 février 2012 à 08H51

Ils agressent un contrôleur de la RTM


Ils n'ont pas supporté l'idée de devoir rendre des comptes. Alors, samedi matin, deux individus ont agressé un contrôleur de la RTM à la machette et au couteau, au Vieux-Port à Marseille. La victime a été blessée à la main et les deux agresseurs ont été interpellés et placés en garde à vue.



La Provence
avatar
caramel 04
Membre

Masculin Poissons Chat
Nombre de messages : 1538
Age : 30
Localisation : grenoble et à cotés de Sisteron ( 04 ) et aussi sur la 1
Emploi : en recherche

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau RTM (13 Marseille) dans la presse

Message par Billy le Mer 14 Mar 2012 - 12:26



Marseille : la RTM et Veolia prennent la mer
13 Mars 2012

Une navette maritime a été mise à flots à Marseille le 1er mars 2012 entre le Vieux Port et la Pointe Rouge, sept kilomètres à l'ouest du centre ville. Un premier bilan sera dressé à l'automne. La fréquentation sur ce nouveau service a été au rendez-vous le jour du lancement avec 1 500 passagers.


Avec le bateau-bus les marseillais mettront 40 mn pour aller du vieux port à la Pointe rouge © D.R.

A Marseille, l'idée d'utiliser la mer pour se déplacer n'est pas nouvelle. Cela a même été l'objet de débats pendant la campagne pour les élections municipales. C'est chose faite depuis le 1er mars, avec la mise à l'eau de deux bateaux entre le Vieux Port et la Pointe Rouge, sept kilomètres à l'ouest du centre ville, en bord de mer.

Deux secteurs particulièrement embouteillés, surtout en période estivale. Conséquence : des temps de parcours variables et surtout très aléatoires. Situation à laquelle n'échappent pas les bus de la Régie de transports de Marseille (RTM). D'où l'idée des navettes maritimes. "Elles viennent compléter le dispositif de transport public présent dans ce secteur", explique Pierre Reboud, directeur de la RTM. "Certes le système est moins performant en terme de fréquence avec un départ à l'heure, mais beaucoup plus rapide que les bus en été".
Le temps de parcours est de 30 minutes par beau temps et de 40/45 minutes quand la mer est un peu chahutée. "En sachant qu'il n'y a jamais de tempête dans la rade sud".


Six mois de test

Les deux bateaux en exploitation ont une capacité de 100 places. Ils sont exploités par la Société varoise de transport, filiale de Veolia Transdev, dans le cadre d'un contrat de sous-traitance. "Comme il s'agit d'une expérimentation, il n'était pas justifié que la RTM s'équipe en matériel et recrute des marins".
Ce service représente un investissement de 2,2 millions d'euros pris en charge par la Communauté urbaine. Il sera testé pendant six mois, le temps nécessaire pour savoir si cette navette tiendra ses promesses. "Si les premiers résultats sont indécis, l'expérimentation sera reconduite pendant six mois".

En attendant, les bateaux-bus fonctionnent tous les jours de 7h à 19h, puis jusqu'à 22h à partir de mi-mai. Il sont accessibles gratuitement pour les clients de la RTM et pour 2,50 euro le trajet pour les autres. "Nous visons à la fois une clientèle de pendulaires et de touristes", précise le directeur. Lequel ne se fait pas d'illusions : "le report modal ne peut être que modéré car nous ne pouvons pas mettre autant de passagers dans le bateaux que dans le bus".


1 500 personnes à bord

Alors que les objectifs de fréquentation sont de 700 passagers par jour, plus de 1 500 personnes ont pris le bateau le 1er mars. Par curiosité, mais aussi en raison de parfaites conditions climatiques : grand beau, mer d'huile et absence de vent.
Autrement dit, une journée quasi estivale propice à ce type d'expérience. "Ce ne sera pas tous les jours comme cela", prévient le directeur. Qu'importe, les jours de mistral ou de mauvais temps, ceux qui redouteront d'affronter "une mer déchaînée", pourront alors prendre le bus ou le métro, des modes présents aux deux débarcadères des navettes.

"C'est une première à Marseille : nous donnons le choix de prendre le bateau à la place du bus. Ainsi nous complétons notre palette de solutions de déplacement", rappelle Pierre Reboud. "De plus, le bateau-bus est un joli produit et un mode de transport plaisant".

Christine Cabiron



Dernière édition par Billy le Mar 17 Avr 2012 - 20:20, édité 1 fois

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 26
Localisation : Île-de-France
Emploi : Master Exploitation et Développement des Réseaux de Transports Publics

Voir le profil de l'utilisateur http://www.t-u-f.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau RTM (13 Marseille) dans la presse

Message par Billy le Jeu 15 Mar 2012 - 16:22



A Marseille, les transports scolaires peuvent rapporter gros
Article rédigé par Diane-Isabelle Lautrédou le 15/03/2012 09:00:00 dans la rubrique Autorites organisatrices

A Marseille, une affaire de détournement de fonds publics présumé au sein du Conseil général des Bouches-du-Rhône a été révélée par le quotidien La Provence. Un employé territorial créait de faux dossiers d'élèves, sous de faux noms, avec de fausses dates de naissance, pour de faux trajets de ramassage scolaire.

Pendant au moins six ans, un employé du service des transports du Conseil général des Bouches-du-Rhône qui jouissait de la double casquette de référent informatique et d'administrateur, aurait détourné près de 550 000 euros.


Faux élèves, faux transport

Pour parvenir à réunir ce butin, la tactique de l’employé était de créer de faux dossiers d'élèves, sous de faux noms, avec de fausses dates de naissance, pour de faux trajets de ramassage scolaire. De leur côté, les familles complices percevaient des indemnités financières pour compenser l'absence de transports collectifs dans les zones mal desservies, des indemnités pouvant atteindre 10 000 euros par an. Les sommes détournées étaient alors reversées à l'employé du Conseil général, qui cédait une commission à ses complices. L'homme détruisait ensuite tous les papiers et les données informatiques.

Des complices en interne ?

C’est en détruisant ensuite tous ses fichiers, que le suspect est passé entre les mailles du filet depuis six ans. Finalement, le pot aux roses a été découvert sur la base d'anomalies et de dates de naissance incohérentes, avec par exemple des enfants nés dans une même famille à quelques mois d'intervalle. L'agent a été suspendu de ses fonctions et une plainte a été déposée à son encontre. Les investigations doivent déterminer si l'auteur principal a bénéficié de complicités au sein du Conseil général des Bouches-du-Rhône. Une plainte a été déposée. L'agent a été suspendu. Il devrait faire l'objet d'une révocation.

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 26
Localisation : Île-de-France
Emploi : Master Exploitation et Développement des Réseaux de Transports Publics

Voir le profil de l'utilisateur http://www.t-u-f.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau RTM (13 Marseille) dans la presse

Message par Le DosFin le Sam 21 Avr 2012 - 14:31


Marseille : la RTM met le son

Capitale européenne de la culture en 2013, Marseille met déjà ses transports en musique. La Régie des transports (RTM) s'est choisie une “signature de marque”, autrement dit une nouvelle baseline : “RTM changer de mode” et une nouvelle "identité sonore" diffusée dans le métro, les bus, et les trams.

De brefs éclats de voix féminine qui s’enchaînent sur un fond rythmé par des orgues synthétiques, une batterie, puis le morceau part sur un rythme décousu évoquant le trajet d’un usager dans l’agitation du métro marseillais.

Une bande son conçue par l’agence Sixième Son qui a travaillé sur le même sujet pour la SNCF et Castorama. Depuis avril 2012, une version courte sert de jingle avant les annonces commerciales ou d’information dans le métro de la cité phocéenne.
Les Marseillais pourront bientôt l'entendre sur l’ensemble du réseau des transports de la ville : tram et bus. La version longue sert de thème pour l’attente téléphonique au standard de la RTM.

"L’identité sonore est plus qu’une musique publicitaire, c’est du design musical", décrit Laurent Cochini, directeur clientèle chez Sixième Son.

Alban Elkaïm
Source : Mobilicites.com

Le DosFin
Membre

Masculin Capricorne Cochon
Nombre de messages : 905
Age : 22
Localisation : Saint-Malo

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau RTM (13 Marseille) dans la presse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum