Le réseau KSMA (35 Saint-Malo) dans la presse

Aller en bas

Le réseau KSMA (35 Saint-Malo) dans la presse

Message par Man Lion's City 43 le Mar 11 Oct 2011 - 6:04



Saint-Malo : le réseau de bus gratuit pendant toute une journée
transports vendredi 16 septembre 2011



A Saint-Malo, le réseau de bus transporte 2 millions de passagers par an.


Mercredi prochain, à l’occasion de la Journée du transport public, on pourra emprunter gratuitement le bus sur l’ensemble du réseau malouin de KSMA (Kéolis Saint-Malo agglomération), urbain et périurbain.

Le ticket de bus donnera aussi le droit à des réductions pour accéder à de nombreux lieux publics (musées, piscine, activités sportives, parcs de loisirs, etc.) à Saint-Malo et à Saint-Méloir-des-Ondes.

Mercredi 21, Journée du transport public, à Saint-Malo, avec un bus-info sur l’esplanade de la gare SNCF.

_________________


Jean-Baptiste DESCHAMPS-BONHEUR
43000 Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire, France
avatar
Man Lion's City 43
Membre

Masculin Gémeaux Chien
Nombre de messages : 642
Age : 60
Localisation : Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire (43000)
Emploi : Retraité Courly (Grand Lyon)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau KSMA (35 Saint-Malo) dans la presse

Message par Billy le Dim 12 Fév 2012 - 18:21



Keolis Saint-Malo a rencontré 150 usagers du bus - Saint-Malo
Vendredi 27 janvier 2012

La semaine dernière, le directeur de Keolis Saint-Malo (KSMA) et son équipe ont été à la rencontre des usagers du bus. Une nouvelle opération de proximité menée par Laurent Vandamme. Plus de 150 personnes ont ainsi été rencontrées et se sont exprimées sur des sujets tels que l'accessibilité, les véhicules, les arrêts de bus, mais également les horaires des différentes lignes. « KSMA mène chaque année de nombreuses actions sur le terrain pour faire connaître et promouvoir le réseau », souligne le directeur. Il existe même un Club KSMA qui propose des avantages et des réductions permanentes chez des partenaires commerçants et de loisirs, des offres ponctuelles, des envois d'informations ciblées.

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 27
Localisation : Île-de-France
Emploi : _

Voir le profil de l'utilisateur https://www.mobilys.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau KSMA (35 Saint-Malo) dans la presse

Message par Le DosFin le Mar 28 Fév 2012 - 19:08

Petit rappel d'un fait qui s'est déroulé au mois de janvier, et qui m'a profondément énervé...
Maville a écrit:A Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) le service de transport local «Kéolis» a repris progressivement son activité, samedi
en milieu de matinée. Il avait été totalement interrompu à la suite d'un tir contre un bus.

La conductrice ramenait son bus vide au dépôt
Depuis
5 h, les chauffeurs de bus de Saint-Malo exerçaient leur droit de
retrait après un grave incident survenu la veille au soir. Vendredi,
vers 19 h 30, une conductrice qui ramenait seule son véhicule au dépôt, a
entendu un violent impact derrière elle. Un impact à hauteur de tête
En
fait, un projectile (non retrouvé) du genre bille d’acier venait de
trouer le verre «Sécurit» d'une vitre à hauteur de tête, trois ou quatre
mètres derrière elle, alors qu’elle roulait à environ 50 km/h, sur une
voie périphérique, avenue de Gaulle, peu après les feux tricolores du
carrefour René Boltz.
Une réunion est prévue en début de semaine
avec les pouvoirs publics et le personnel malouins pour faire le point
et envisager des mesures de sécurité
Ouest France a écrit:La vitre d'un bus transpercée avenue De Gaulle - Saint-Malo


lundi 09 janvier 2012





L'enquête
policière se poursuit après le tir d'un projectile non identifié
vendredi soir contre un busqui regagnait son dépôt rue des Rougeries.

Le
bus rentrait à vide, circulant à 50 km/h dans le sens Croix de
l'Espérance- La Découverte, avenue De Gaulle. Il venait de passer le
carrefour avec les rues René Boltz et du tertre aux Nielles, vendredi
vers 19 h 30, lorsque la conductrice, une mère de famille âgée de 37
ans, a entendu une sorte de déflagration contre une vitre latérale,
trois ou quatre mètres derrière elle.
Très choquée, elle a compris
qu'on venait de tirer depuis la gauche, avec un projectile qui a
traversé les deux voies en sens inverse, avant d'occasionner un trou de
la taille du doigt dans le verre feuilleté pourtant épais d'un
centimètre. Précision : l'impact s'est produit à hauteur de tête. Bien
que le projectile n'ait pas été retrouvé, on pourrait penser à une bille
d'acier propulsée par une fronde.
Malgré une quinzaine d'années de
métier, la jeune femme a mis deux bonnes heures à s'en remettre avant de
pouvoir regagner son domicile en voiture. Et pourtant, elle a tenu à
reprendre normalement son service le lendemain samedi.

« 3 e fois en 23 ans »
L'émoi
a été très vif parmi les 70 salariés de Keolis (9 lignes de bus, 53
chauffeurs dont une douzaine de femmes). Ils ont immédiatement exercé
leur droit de retrait, par solidarité. Après avoir reçu l'assurance
d'une concertation rapidement avec les pouvoirs publics, ils ont repris
le travail samedi en milieu de matinée.
Le délégué syndical CFDT, Jean-Claude Cailleul, estime qu'on a volontairement visé la conductrice. «
Je n'ose pas imaginer ce qui aurait pu arriver. C'est la troisième fois
en vingt-trois ans que j'ai connaissance d'un incident dans le même
secteur.
Cela nous inquiète d'autant plus que des aménagements de voiries y sont
attendus avant que notre nouveau dépôt soit ouvert près de la station
d'épuration du Routhouan. »
Cela signifierait pour les bus de traverser l'aire d'accueil des gens du voyage.
Rien
ne permet de les incriminer avec l'incident qui s'est produit, même si
ce n'est effectivement pas le premier en bordure de la montagne
Saint-Joseph : jets de projectiles par des adolescents contre des
patrouilles de police, contre pare-brise de voiture de particulier,
contre un scooter, ainsi qu'à travers le volet d'un appartement à
l'Espérance.
Samedi matin, lors d'un contrôle au camp des gens du
voyage, la police a interpellé un garçon de 14 ans qui tirait à la
carabine sur une casserole. L'arme a été saisie et le mineur sermonné en
présence de son père par le procureur de la République, mais il est
hors de cause pour le tir contre le bus.
Du côté des enquêteurs, on
ne privilégie aucune piste, mais on considère que la cible était
fortuite et gratuite, probablement le jeu totalement inconscient et
dangereux d'adolescents.
Gérard LEBAILLY.
et le dernier article...
Ouest France a écrit:Le tir d’un projectile contre un bus de Kéolis, vendredi dernier, a
suscité une grande émotion parmi le personnel. Le projectile a brisé une
vitre. Le lendemain, l’ensemble des chauffeurs a cessé le travail
pendant toute la matinée, faisant valoir son droit de retrait.
Une
réunion s’est tenue ce soir en mairie de Saint-Malo, autour de René
Couanau. Le sous-préfet, le procureur de la République, le commissaire
de police y participaient, ainsi que des représentants de Kéolis et de
Saint-Malo agglomération, la collectivité locale en charge des
transports. « Il s’agit d’un acte inacceptable », condamne Laurent Vandamme, le directeur de Kéolis Saint-Malo, tout en saluant « la réactivité des pouvoirs publics », ainsi que l’attitude du personnel, qui a fait preuve « de professionnalisme, de sang-froid et de raison ».
L’enquête se poursuit, mais l’auteur n’a toujours pas été identifié. Le projectile n’a pas été non plus retrouvé.

Le DosFin
Membre

Masculin Capricorne Cochon
Nombre de messages : 905
Age : 22
Localisation : Saint-Malo

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le TSCP, on en parle mais c'est pour quand ???

Message par Le DosFin le Mar 17 Avr 2012 - 13:40

Bonjour à tous
Je vais vous apprendre quelque chose, pour introduire autre chose après :

Le TCSP, le transport en commun du futur (très lointain, NDLA)


Sur cette vue aérienne de Saint-Malo, le tracé du futur transport en commun en site propre (TCSP). Il reliera le parking Paul-Féval à l'esplanade Saint-Vincent, avec une extension future (en pointillés) jusqu'à la gare maritime de la Bourse.

Le transport en commun en site propre (TCSP) sera bientôt sur les rails. Une ligne est prévueentre l'hippodrome et les remparts, avant d'être étendue dans d'autres quartiers.

Un dossier déposé au ministère

La communauté d'agglomération va déposer un dossier d'ici début 2010. En effet, le Grenelle de l'environnement s'est engagé à multiplier par six la longueur totale de ces infrastructures de transport. Saint-Malo espère être retenue dans l'appel à projets du gouvernement. Si c'est le cas, le TCSP malouin bénéficiera d'une subvention de 25 % pour ses dépenses d'infrastructures.

Les navettes insuffisantes

Il existe déjà une navette gratuite de bus au départ du parking-relais Paul-Féval, mais elle fonctionne essentiellement en période estivale. « Elle ne permet pas de traiter efficacement les problèmes de déplacement des habitants. » La desserte, la vitesse ou encore l'amplitude annuelle (seulement 100 jours par an) ne sont pas suffisantes. Le niveau de service n'est pas à la hauteur des enjeux.

Ligne en site propre

Elle partira du parking Paul-Féval, dont la capacité pourra être augmentée à l'avenir (de 800 places actuellement à plus de 3 000 places). À l'écart de la circulation, sur une voie dédiée, ce nouveau transport en commun desservira La Découverte et l'Espérance, la gare TGV, la médiathèque, le futur musée d'histoire maritime, le Palais du grand large, l'espace Duguay-Trouin, l'esplanade Saint-Vincent.

Une extension future

Ultérieurement, le tracé sera prolongé jusqu'à la gare maritime de la Bourse, où chaque année plus d'un million de passagers transitent à bord des ferries. « À la différence de la navette estivale, le TCSP fonctionnera toute l'année et pour tout le monde », souligne René Couanau, le maire, qui imagine un maillage encore plus étendu à l'avenir. Pourquoi pas du nord au sud de la ville.

Pas de tramway

Pas de tramway, encore moins un métro... Pour sa ligne en site propre, Saint-Malo s'oriente vers un bus à haut niveau de service (BHNS), le plus adapté aux villes moyennes. Ses performances sont proches de celles d'un tramway, avec une capacité d'environ 2 500 passagers par heure et dans chaque sens.

180 000 habitants en 2030

D'ici 2030, on prévoit 22 000 nouveaux logements dans le pays de Saint-Malo (71 communes), dont une part importante sur le territoire de Saint-Malo. Le pays devrait passer de 145 000 à 180 000 habitants, avec un taux de croissance démographique supérieur à la moyenne bretonne.

Coupure urbaine

Saint-Malo concentre logiquement les plus forts besoins de déplacements de l'agglomération, pour des motifs professionnels, d'achats ou de loisirs, ou événementiels. « Pour autant, certaines parties de la ville, comme les quartiers de l'Espérance ou de la Découverte, souffrent de la coupure urbaine liée à la voie ferrée et d'une liaison moins directe avec le centre historique. »

Olivier BERREZAI. Ouest-France

NDLA : Je tiens à préciser qu'aujourd'hui, on attend toujours..
Un autre article est paru aujourd'hui dans Ouest France, mais il est pas encore sur le net. ;)

Le DosFin
Membre

Masculin Capricorne Cochon
Nombre de messages : 905
Age : 22
Localisation : Saint-Malo

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau KSMA (35 Saint-Malo) dans la presse

Message par Le DosFin le Mer 18 Avr 2012 - 20:31

Bonjour à tous !

Bus en site propre : un loupé selon les s**********

Les élus s********* municipaux se montrent très offesifs sur le dossier des transports en commun en site propre.

Les élus socialistes malouins estiment que pour n'avoir "présenter à temps un projet de qualité, la Mairie a perdu l'occasion d'obtenir un soutien financier de l'Etat pour la réalisation d'un système de Transport Collectif en Site Propre (TCSP) utilsant une voie ou un espace affecté à sa seule exploitation, bénéficiant généralement de priorité aux feux, fonctionnement avec des matériels allant des autobus au métro en passant par le tramway..."

Parmi les avantages : rapidité et temps de parcours fiables, véhicules confortables et silencieux, intégration des pistes cyclables, caractère structurant de ces lignes, limitation des émissions de gaz à effet de serre...
Le TCSP constitue une mesure phare du Plan Ville Durable lancé en Novembre 2008, au même titre que les Ecoquatiers, les Ecocités et Nature en ville.
"Eb 2009, l'Etat a soutenu financièrement 50 projets. La ville de Saint-Malo n'était pas prête. En 2010, nous ne faisions pas partie des 78 retenus; idem en 2011.. L'année 2013 verra-t-elle un projet de TCSP qui tiendra la route ? Cet échec traduit le manque de volontée réelle de développement durable. [...] Aujourd'hui, la "Grenelle de l'environemment"est vidé de sa substance par l'Etat et malheureusement, force est de constater que, pour la municipalité de Saint-Malo comme pour l'Agglomération, ici aussi. "

"Désenclaver les quartiers"

Le ** (neutralité politique en période d'élection, NDPosteur) milite en faveur des transports en communs "pour désenclaver les quartiers, et les relier entre eux; et pour permettre aux citoyens les moins favorisés d'accéder aux services publics comme Pôle Emploi, la Santé, les Services Sociaux ou les associations comme les Restos du coeur... " [...]
Selon eux, le TCSP est vidé de sa spécificité " alors que les navettes de parking-relais doivent être rapides et régulières, celles proposées par la Mairie ne correspondent en rien aux éxigences d'un transport en site propre. Finalement après avoir construit un parking souterrain au coût pharaonique (la piscine selon certains (NDP)) aux pieds des remparts, la municipalité et l'Agglo signent leur renoncement à une politique d'avenir audacieuse et responsable. [...]"

Source : Ouest France
Je suis sans commentaires face à cet article, à part que je vais voter ** aux prochaines municipales ( 10 ).

Le DosFin
Membre

Masculin Capricorne Cochon
Nombre de messages : 905
Age : 22
Localisation : Saint-Malo

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau KSMA (35 Saint-Malo) dans la presse

Message par Le DosFin le Ven 27 Avr 2012 - 19:23

Bonjour à tous !

« Inciter les usagers à utiliser les bus »



Le TCSP circulera sur 4 km environ, il desservira des lieux très fréquentés comme le parking Paul-Féval (notre photo). D'ici peu, ce dernier va être ouvert toute l'année, accessible gratuitement. © Photo d'archives

Claude Renoult, l'adjoint chargé des grands projets, répond aux doutes de l'opposition socialiste sur le Transport en commun en site propre (Ouest-France du 17 avril). Selon lui, le dossier avance.

Entretien

Claude Renoult, adjoint au maire chargé des grands projets et du développement durable.

Que signifie Transport en commun en site propre (TCSP) ?

Cela peut être un tramway, un métro ou un bus. Dans le cas de Saint-malo, ce sera la troisième solution avec un moyen de transport en surface. Le critère, c'est l'efficacité du transport, mesurée par la régularité et la fréquence.

Pourquoi à Saint-Malo ?

Il ne s'agit pas d'interdire les voitures en centre-ville, mais d'inciter les usagers à utiliser les transports en commun. Pas seulement les touristes, mais aussi ceux qui viennent travailler à Saint-Malo. Pour cela, il faut leur proposer un moyen de transport rapide et fiable pour se rendre en centre-ville. Une alternative efficace par rapport à la voiture.

Où en est le dossier ?

Le tracé est déjà défini, même s'il reste des ajustements à faire. La future ligne du TCSP partira de l'esplanade Saint-Vincent, puis remontera le quai Duguay-Trouin, passera devant la sous-préfecture, la gare, jusqu'à au rond-point de l'hôpital, avant d'emprunter l'avenue de Triquerville vers le parking Paul-Féval puis La Découverte. Il dessert des points importants, très fréquentés par le public.

Comment fonctionnera-t-il ?

Ce sera un bus à haut niveau de service, qui empruntera une voie qui lui sera propre. Il circulera à une vitesse de 16 à 18 km/h, avec des cadences soutenues. On peut imaginer qu'il passera toutes les dix minutes, voire moins. Pour cela, il faut aménager la voirie, éviter les points de rupture dans les ronds-points, les croisements ou les carrefours.

À quelle échéance ?

C'est un projet à long terme, qui va s'étaler sur les dix prochaines années. Mais les travaux débuteront dès 2013, avec l'aménagement de l'esplanade Saint-Vincent qui comportera un rond-point accordant la priorité au futur TCSP.

Quel sera le financement ?

Le TCSP sera financé conjointement par la Ville et par Saint-Malo agglomération, compétente en matière de transports en commun. Nous allons aussi répondre à l'appel à projets de l'État. En 2010 et en 2011, nous n'étions pas prêts. Cette fois, nous pouvons présenter le dossier. L'État accorde une aide entre 1 et 2 millions d'euros du km. Pour nous, cela représente entre 4 et 8 millions d'euros.

Et dans un avenir proche ?

La délégation de service public (DSP) des transports, actuellement attribuée à Kéolis, arrive à échéance. Un nouvel appel d'offres sera lancé en 2013. Dans le cahier des charges, on prévoit d'ouvrir gratuitement le parking Paul-Féval toute l'année. II sera desservi par des lignes régulières de bus, puis basculera le moment venu sur le TCSP. En fait, les usagers auront le choix. Soit laisser leur voiture gratuitement en périphérie. Soit s'approcher des remparts mais, à ce moment-là, il faudra payer pour stationner.

Recueilli par Olivier BERREZAI. Ouest-France

Source : Ouest France
Une bonne nouvelle, on saura quoi faire dans dix ans de nos GX 327 BHNS qui ne seront pas assez nombreux ! 55 15

Le DosFin
Membre

Masculin Capricorne Cochon
Nombre de messages : 905
Age : 22
Localisation : Saint-Malo

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau KSMA (35 Saint-Malo) dans la presse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum