Le réseau STAS (42 Saint-Etienne) dans la presse

Aller en bas

Le réseau STAS (42 Saint-Etienne) dans la presse

Message par Man Lion's City 43 le Jeu 22 Déc 2011 - 18:16



Loire. Mouvement de grève reconduit à la STAS pour le 24 décembre
Publié le 22/12/2011





Photo Yves Flammin

Les transports en commun de Saint-Etienne seront à nouveau perturbés vendredi par la poursuite de la grève débutée jeudi à l’appel de l’Unsa


«Dans le cadre du service minimum prévu, nous espérons assurer 25% du service de bus, comme aujourd’hui (jeudi), et 80% de celui des tramways car le taux annoncé de gréviste recule de 58% à 48%», a déclaré Philippe Louste, directeur de la communication de la Stas (Société des transports en commun de l’agglomération stéphanoise, groupe Veolia Transport).
Les grévistes demandent «une revalorisation salariale de 3% sur 2012, ainsi qu’une amélioration des conditions de travail, avec un rallongement des coupures permettant aux conducteurs d’avoir un temps de repos durant leur service», a indiqué José Oustlant, représentant Unsa, le syndicat majoritaire dans cette entreprise de près de 700 salariés.
Prévision de service pour le vendredi 23
- 132 salariés grévistes déclarés, dont 97 conducteurs sur les 202 requis soit 48%.
- la STAS assurera le 23 décembre un service à 80% sur les lignes de tramway et à 25% sur les lignes de bus.)

Prévision de service pour le samedi 24
- 78 salariés se sont déclarés grévistes pour samedi 24 décembre sur les 167 requis soit 46,7%.
- La STAS assurera le 24 décembre un service à 71% sur les lignes de tramway et à 30% sur les lignes de bus (hors lignes affrétées qui fonctionnent à 100%, cf. cidessous).

Bassin Stéphanois
Le service est perturbé sur les lignes de tramway T1, T2, T3 ainsi que les lignes de bus 1, 2, 3, 4, 6, 7 et 8.
Pour chacune d’entre-elles, les prévisions de trafic ci-joint précisent les heures de 1er et dernier départ ainsi que la fréquence de circulation.
Aucun service n’est pas assuré sur les lignes 9, 11, 12, 16, 17, 18, 19, 22, 23, 24, 25, 70, 83. Les lignes de soirée S3, S6, S7, S9 sont suspendues.
Le service est assuré à 100% sur les lignes 5, 10, 13, 14, 15, 20, 26, 27, 28, 29, 45, 76, 80, Taxi 2 (se référer aux fiches horaires en
vigueur).
Vallée de l’Ondaine
Le service est perturbé sur les lignes 1 et 2. Pour chacune d’entreelles, les prévisions de trafic ci-joint précisent les heures de 1er et dernier départ ainsi que la fréquence de circulation.
Aucun service n’est pas assuré sur les lignes 30, 31, 32, 33 et 35. Le service est assuré à 100% sur les lignes 26, 34 et le Taxi 2 (se référer aux fiches horaires en vigueur).
Vallée du Gier
Le service est assuré à 100% sur les lignes 40, 41 ainsi que sur les lignes 5, 29, 45, 46, 47, 48 et 49 (se référer aux fiches horaires en vigueur).
Aucun service n’est pas assuré sur les lignes 41, 42, 43, 44.

_________________


Jean-Baptiste DESCHAMPS-BONHEUR
43000 Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire, France
avatar
Man Lion's City 43
Membre

Masculin Gémeaux Chien
Nombre de messages : 642
Age : 60
Localisation : Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire (43000)
Emploi : Retraité Courly (Grand Lyon)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau STAS (42 Saint-Etienne) dans la presse

Message par Man Lion's City 43 le Sam 24 Déc 2011 - 17:40



Saint-Etienne: la grève de la STAS reconduite jusqu’à lundi
Publié le 24/12/2011



Claude Essertel

Les transports en commun de l’agglomération stéphanoise seront perturbés jusqu’à lundi par une grève débutée jeudi à l’appel de l’Unsa

Pour la journée de samedi, «le service des autobus est assuré à 30% et celui des tramways à 70%», a précisé la direction de la Société des transports en commun de l’agglomération stéphanoise (Stas, groupe Veolia Transport).

De son côté, José Oustlant, représentant Unsa, le syndicat majoritaire dans cette entreprise de près de 700 salariés, a indiqué que «40% des conducteurs» étaient grévistes.

Selon lui, «le mouvement va se poursuivre dimanche et lundi», jour où est attendue une reprise des négociations avec la direction sur la «revalorisation des salaires pour 2012 et sur l’amélioration des conditions de travail».
L’information sur le trafic en temps réel durant le mouvement, est accessible à la rubrique «Infos Trafic» sur le site et en appelant Allostas au 08 10 342 342.

Bassin Stéphanois

Le service est perturbé sur les lignes de tramway T1, T2, T3 ainsi que les lignes de bus 1, 2, 3, 4, 6, 7, 8, 11, 16, 21, 24 et 25.
Pour chacune d’entre-elles, les prévisions de trafic ci-joint précisent les heures de 1er et dernier départ ainsi que la fréquence de circulation.
Aucun service n’est pas assuré sur les lignes 9, 12, 17, 18, 19, 22, 23. ; ni sur les lignes 71, 72, 73, 75, Taxi 2 et Taxi 4, en raison des vacances scolaires. Les lignes de soirée S3, S6, S7, S9 sont suspendues, seules les lignes de tramway assurent une desserte de soirée.
Le service est assuré à 100% sur les lignes 5, 10, 13, 14, 15, 20, 26, 27, 28, 29, 45, 76, 80 (se référer aux fiches horaires en vigueur).

Vallée de l’Ondaine

Le service est perturbé sur les lignes 1, 2, 30, 31, 32. Pour chacune d’entre-elles, les prévisions de trafic ci-joint précisent les heures de 1er et dernier départ ainsi que la fréquence de circulation.
Aucun service n’est pas assuré sur les lignes 30, 33, 35 ; ni sur le Taxi 2 en raison des vacances scolaires.
Le service est assuré à 100% sur les lignes 34, Taxi 1 (se référer aux fiches horaires en vigueur).

Vallée du Gier

Le service est assuré à 100% sur les lignes 40, 41 ainsi que sur les lignes 5, 29, 45, 46, 47, 48, 49 (se référer aux fiches horaires en vigueur).
Aucun service n’est pas assuré sur les lignes 42, 43, 44 ; ni sur les lignes 58, 77, 78, 79, 81, 82 , 83 et Taxi 3, en raison des vacances scolaires.

_________________


Jean-Baptiste DESCHAMPS-BONHEUR
43000 Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire, France
avatar
Man Lion's City 43
Membre

Masculin Gémeaux Chien
Nombre de messages : 642
Age : 60
Localisation : Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire (43000)
Emploi : Retraité Courly (Grand Lyon)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau STAS (42 Saint-Etienne) dans la presse

Message par Man Lion's City 43 le Mar 27 Déc 2011 - 15:52



Saint-Etienne: la grève de la Stas reconduite pour une durée illimitée
Publié le 27/12/2011



Photo Yves Flammin

Les salariés grévistes des transports en commun stéphanois ont voté mardi en assemblée générale la poursuite du mouvement pour une durée illimitée, au sixième jour de grève

«La proposition d’amélioration des conditions de travail et de nouvelle négociation des salaires vendredi a été rejetée par la grande majorité de la soixantaine de participants à l’assemblée générale», a déclaré José Oustlant, responsable syndical Unsa.

L’Unsa, syndicat majoritaire de la Stas, (Société des transports en commun de l’agglomération stéphanoise, groupe Veolia Transport) exige des «engagements précis d’amélioration des conditions de travail, et une augmentation salariale pour 2012 au moins égale à celle du Smic, soit 2,1%».

Après l’échec dans la matinée d’une réunion de négociation avec la direction de la Stas, les grévistes prévoyaient une manifestation mardi après-midi devant les bureaux de la communauté d’agglomération Saint-Etienne Métropole, autorité organisatrice des transports urbains.

Aucune date de rencontre entre syndicats et direction de la Stas n’était connue mardi à la mi-journée.

_________________


Jean-Baptiste DESCHAMPS-BONHEUR
43000 Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire, France
avatar
Man Lion's City 43
Membre

Masculin Gémeaux Chien
Nombre de messages : 642
Age : 60
Localisation : Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire (43000)
Emploi : Retraité Courly (Grand Lyon)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau STAS (42 Saint-Etienne) dans la presse

Message par Man Lion's City 43 le Sam 31 Déc 2011 - 19:04



Transport. Fin de conflit à la Stas
Publié le 30/12/2011




Après 9 jours de conflit, l’UNSA a accepté de mettre fin au mouvement de grève à compter de ce soir. Le syndicat majoritaire parmi les 700 salariés de la Stas, a toutefois refusé les propositions de la direction dans le cadre des négociations annuelles obligatoires.

_________________


Jean-Baptiste DESCHAMPS-BONHEUR
43000 Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire, France
avatar
Man Lion's City 43
Membre

Masculin Gémeaux Chien
Nombre de messages : 642
Age : 60
Localisation : Le Puy-en-Velay, Auvergne, Haute-Loire (43000)
Emploi : Retraité Courly (Grand Lyon)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau STAS (42 Saint-Etienne) dans la presse

Message par Billy le Ven 20 Jan 2012 - 2:14


Publié le 11/01/2012

Ligne 26 de la STAS : aucun arrêt ne sera déplacé !



Transports en commun. La ligne 26 desservant Condamine et Saint-Victor ne verra pas ses arrêts déplacés. «La pétition en cours n’a pas lieu d’être» selon Marie-Hélène Sauzéa qui reconnait «il y a eu des erreurs d’arrêts».

Suite à l'article paru hier dans nos colonnes, il est nécessaire d'apporter une rectification. En effet, il n'est aucunement question que la ligne 26 desservant Condamine et Saint-Victor ne voit ses arrêts déplacés.

Le maire Marie-Hélène Sauzéa en accord avec la STAS assure qu'il n'en a jamais été question, qu'il s'agit d'une mauvaise compréhension de la part des gens et que la pétition actuellement en circulation n'a pas lieu d'être.

« Par contre, il y a eu des erreurs d'arrêts » reconnaît-elle. Il est arrivé en effet plusieurs fois que des chauffeurs oublient de rentrer dans Roche et ne passent pas à la gare routière pour déposer les passagers, les laissant alors à l'arrêt du cimetière. Des erreurs qui, selon elle, ne se reproduiront plus, les chauffeurs ayant été informés de ces problèmes.

De plus, il est apparemment difficile pour les chauffeurs du bus de la ligne 26 garé devant les Pompes funèbres Joubert à l'arrêt mairie de voir arriver la correspondance de la ligne 2 circulant sur le CD3. Les chauffeurs ne savent pas si la correspondance est arrivée ou pas. Ce qui a débouché sur une demande précise de la STAS.

« Et c'est là que les gens ont mal compris » indique-t-elle en ajoutant : « la STAS nous avait demandé et on a accepté cette solution que le chauffeur puisse stationner avec le bus au cimetière plutôt que d'attendre devant chez Joubert, et lorsqu'il voit au loin arriver la correspondance, il reprend la route de son trajet normal en remontant la rue Gambetta ».

Il n'y a donc rien de changé par rapport à avant : le bus 26 arrive de Condamine en remontant la rue Louis Comte, dépose tous les passagers à l'arrêt Roche gare comme avant. Ensuite le chauffeur, seul dans son bus, fait une halte au cimetière en attendant le 2 et lorsque ce dernier arrive reprend la route en direction du centre ville, prenant normalement les passagers à l'arrêt Gambetta devant la salle Amitié et loisirs puis à l'arrêt mairie.

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 27
Localisation : Île-de-France
Emploi : _

Voir le profil de l'utilisateur https://www.mobilys.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau STAS (42 Saint-Etienne) dans la presse

Message par Billy le Jeu 26 Jan 2012 - 15:12


Publié le 25/01/2012

SRT perd l’appel d’offres des transports en commun : la polémique



Agglomération stéphanoise. Après 60 ans d’exploitation de plusieurs lignes de bus, SRT n’accepte pas d’avoir été mise à l’écart par les élus.

Saint-Etienne Métropole est l’autorité organisatrice des transports en commun sur son territoire.

La communauté d’agglomération a lancé l’an dernier un appel d’offres afin d’attribuer ses lignes à différentes sociétés de transports qui les exploitent. Elle a rendu dernièrement sa copie. Le moins que l’on puisse dire, comme souvent dans les appels d’offres, ceux qui n’ont pas été retenus ont du mal à accepter le verdict.

C’est le cas à la société SRT, qui regroupe aussi Trans -Roche et Lux Cars. Cette entreprise qui exploite des lignes régulières, dans la région, depuis plus de 60 ans, jouit d’une renommée sérieuse. Le personnel, 90 personnes dont 70 chauffeurs, est aussi très attaché à l’entreprise.

Le gérant de SRT, Mick Collomb, indique qu’il a été retenu sur deux lots et qu’il en a perdu trois. Dans ses pertes, il cite entre autres les lignes 2 (Firminy/Saint-Jean-Bonnefonds), 27 (Saint-Etienne/Saint-Héand) et les extensions des lignes 10 et 14 (direction Marcenod, Saint-Christo, Fontanès, Valfleury). Des segments attribués à des concurrents à partir du 1 er juillet prochain, pour une durée de cinq ans.

« Nous ne comprenons pas pourquoi nous n’avons pas été retenus. Depuis des décennies nous proposons un service de qualité, avec un personnel expérimenté pouvant faire face à des situations difficiles. De plus il a été fait appel à des entreprises extérieures à l’agglomération qui viendront à vide prendre leur service à Saint-Héand ou Saint-Etienne. Ce n’est pas très logique alors que Saint-Etienne Métropole nous fait la leçon sur le développement durable », souligne Mick Collomb.

Alors, est-ce le coût proposé par SRT qui a été un frein ? « Je n’ose pas le penser, car il y a moins d’1 % d’écart entre notre coût et celui de nos concurrents. Nous avons prouvé notre savoir-faire mais le choix s’est fait sur des promesses faites par nos concurrents », précise Denis Collomb, cogérant de SRT. Le résultat de cet appel d’offres aura des conséquences sur les salariés de cette entreprise. Une quarantaine de chauffeurs devront quitter SRT pour rejoindre les sociétés qui ont obtenu les marchés, comme le prévoit une convention collective. Mais une grande majorité d’entre eux n’est pas prête à changer d’employeur.
Dominique Goubatian

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 27
Localisation : Île-de-France
Emploi : _

Voir le profil de l'utilisateur https://www.mobilys.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau STAS (42 Saint-Etienne) dans la presse

Message par Billy le Jeu 26 Jan 2012 - 15:13


Publié le 26/01/2012

Saint-Etienne: les salariés de SRT ont manifesté



Les salariés de l'entreprise SRT ont manifesté toute la matinée de jeudi à Saint-Etienne. Ils ont perturbé la circulation sans non plus créer un chaos total.

Ils ont notamment stationné devant le siège de Saint-Etienne Métropole, dans le quartier de la gare de Chateaucreux. La communauté d'agglomération a en effet décidé de retirer, après appel d'offres, une partie du marché des transports à cette entreprise de 90 salariés.

Les cars ont ensuite rallié le centre-ville pour tourner jusqu'à midi autour de l'Hôtel de Ville. Le trafic des trams a été ralenti sans être réellement interrompu.

> Plus de détails dans nos éditions payantes du vendredi 27 janvier.

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 27
Localisation : Île-de-France
Emploi : _

Voir le profil de l'utilisateur https://www.mobilys.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau STAS (42 Saint-Etienne) dans la presse

Message par Billy le Dim 12 Fév 2012 - 16:40



La fréquentation des parcs relais augmente tout doucement
Publié le 10/02/2012 à 06:00


Le parking de la Terrasse est le dernier né des parcs relais stéphanois, reconnaissables à leurs totems P + R. Photo Mélina Rigot

Stationnement. Un an après le déploiement d’une nouvelle offre de parcs relais par Saint-Étienne Métropole, le bilan est « encourageant » et « laisse espérer une augmentation régulière dans les mois à venir ».

Il y a un an, Saint-Étienne Métropole lançait une offre de parcs relais, en uniformisant le fonctionnement de ce type de parkings dans toute l’agglomération. L’objectif : inciter les automobilistes à y laisser leur voiture pour emprunter les transports en commun.

L’Agglomération les a divisés en deux catégories, en fonction surtout de leur proximité avec les trains, trams ou bus. Ainsi, les parkings du Zénith, du stade Geoffroy-Guichard ou du parc Jean-Marc sont libres d’accès. Pour les autres, il faut disposer d’un titre de transport Stas, TER ou TCL pour pouvoir y accéder et ne rien payer.

Pratique pour ceux qui habitent hors de Saint-Étienne mais y travaillent. Pratique aussi pour ceux qui veulent quitter Saint-Étienne en train. Pratique également par exemple pour ceux qui veulent faire du shopping en centre-ville.

Quoique ces derniers utilisateurs ne semblent pas nombreux. Les parcs relais sont en effet loin d’être complets le samedi et le gros des entrées se fait les matins de semaine. Les parcs relais stéphanois sont même quasiment vides le dimanche.

Escale : un réel succès

Celui qui a la préférence des automobilistes est le parc relais de l’Escale, situé près du terminus du tram, à quelques dizaines de mètres de l’hôpital Nord.

Auparavant accessible à tous, son utilisation est restreinte depuis un an aux seuls usagers des transports, ce qui n’a pourtant pas entamé son succès. « Il y a même des rotations », souligne Jacques Frécenon, vice-président de Saint-Étienne Métropole chargé des déplacements. Ainsi, 90 voitures en moyenne y entrent chaque jour, alors qu’il ne compte 76 places.

Le nombre d’entrées tombe en revanche à 50 le samedi et à 10 le dimanche.

Gare de Châteaucreux : plein à 60 %

Les Stéphanois qui vont travailler en dehors de Saint -Étienne en train sont chaque jour une centaine à laisser leur voiture au parc relais de la gare de Châteaucreux, avec des pointes à 150 véhicules, la plupart arrivant entre 6 et 9 heures du matin. « Il fonctionne à 60 % de sa capacité en semaine », signale Jacques Frécenon. Mais il n’enregistre que 40 entrées le samedi et 5 le dimanche.

Bellevue : un manque d’engouement

Rien n’y fait. Depuis sa création, le parking de l’Égalerie n’a jamais suscité l’intérêt des automobilistes. Et même depuis qu’il est devenu parc relais, il ne fonctionne qu’à un tiers de sa capacité. Avec pourtant 150 places, il n’enregistre que 60 entrées quotidiennes.

« Son accès n’est pas très simple et, une fois la voiture posée, il faut passer par la passerelle pour accéder à la gare de Bellevue », explique Jacques Frécenon.

La Terrasse : une belle progression en janvier

C’est le dernier né des parcs relais stéphanois. Mis en service en septembre dernier, il offre 215 places, sur l’îlot dit des Glacières, juste au-dessus du magasin Babou. Peu à peu, les automobilistes usagers de la Stas y prennent leurs habitudes.

En trois mois, il a enregistré en moyenne 84 entrées par jour. Mais, en janvier, ce chiffre est monté à 123. De quoi être optimiste : « Il monte en puissance », se réjouit Jacques Frécenon.

Petit bémol : l’aménagement de cet îlot a conduit à la disparition d’une voie de circulation, qui permettait de relier la Terrasse au centre de Villars. Du coup, aux heures de pointe, le carrefour devant le parc relais est saturé.

Mélina Rigot

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 27
Localisation : Île-de-France
Emploi : _

Voir le profil de l'utilisateur https://www.mobilys.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau STAS (42 Saint-Etienne) dans la presse

Message par Billy le Dim 18 Mar 2012 - 16:50



Montférré Ici aussi, les bus laissent tourner leur moteur au terminus
Publié le 12/03/2012 à 06:00


Les riverains se disent incommodés par le bruit des moteurs des bus à l’arrêt. Photo Josette Gente

Notre article sur les bus qui à l'arrêt laissent tourner leur moteur a fait réagir des habitants de la Cotonne qui vivent près du terminus de la ligne 3 : La Cotonne Terrenoire.

A la Cotonne, aussi, les bus ne coupant pas leur moteur sont cause de nuisances et « cela dure depuis 14 ans », affirment les habitants des immeubles qui sont à proximité immédiate de l’abribus qui marque le terminus de la ligne.

Ils exhibent les réponses à leurs multiples courriers auprès de la Siotas, puis de la Stas, des équipes municipales successives, des syndicats, et même du médiateur de la République.

Dans les appartements, un contrôle sonomètrique affiche plus de 60 DB. 74 lors du démarrage. Il n’est pas possible de maintenir le son de la télé à un niveau moyen. Les choses sont pires en été. Il n’est pas possible de laisser les fenêtres ouvertes à cause du bruit mais aussi des gaz s’échappant des moteurs. Et l’écologie dans tout cela ?

En fait, la ligne est électrifiée et il y a une alternance entre les bus et les trolleys. En semaine, les départs ont lieu toutes les 10 ou 11 minutes. Quelques chauffeurs coupent le moteur mais c’est loin d’être la majorité. Pourquoi ? Les réponses recueillies auprès des chauffeurs sont diverses : « On ne pourrait pas redémarrer. »

« C’est pour ne pas couper le chauffage. » « C’est pour assurer la ventilation du moteur. » « Il n’y a pas suffisamment de trolleys en état pour la ligne. » Quant à cet habitant, il avoue trouver cela « insupportable. Il m’est arrivé d’appeler la Stas quatre fois au cours du même après-midi. »

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 27
Localisation : Île-de-France
Emploi : _

Voir le profil de l'utilisateur https://www.mobilys.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau STAS (42 Saint-Etienne) dans la presse

Message par Billy le Dim 20 Mai 2012 - 18:42



Saint-Etienne, feu vert à Veolia Transdev, feu rouge à la SPL
Article rédigé par David Reibenberg le 18/05/2012 à 14:15 dans la rubrique Réseau urbain



L’agglomération stéphanoise ne créera finalement pas de SPL, et rempile avec Veolia Transdev pour neuf années supplémentaires.

Le pari était osé, risqué même, trop visiblement. Saint-Etienne Métropole ne va pas constituer de SPL pour gérer la Stas, son réseau de transport public. Cette option évoquée lors du lancement de l’appel à candidature a finalement été abandonnée. Chez nos confrères Les Echos, Maurice Vincent, le maire de Saint-Etienne a estimé que "l’agglomération aurait essuyé les plâtres" en tentant cette aventure. Il est vrai que par les dimensions de sa collectivité (43 communes pour 380 000 habitants), la SPL de Saint-Etienne aurait eu quelque chose d’exceptionnel. Après réflexion, les élus sont venus à la conclusion que les perspectives d’économies procurées par la SPL s’avéreraient trop hypothétiques et pas assez importantes.

La ristourne de Veolia Transdev

Il faut cependant signaler que l’opérateur en place a fait en sorte de rendre l’adéquation SPL moins alléchante. Veolia Transdev, pourtant seul en course (Keolis et RATP Dev s’étaient retirés de la bataille au moment de la remise des offres) a concédé une baisse de 3,5 millions d’euros (28,7 millions d’euros) sur la contribution annuelle qu’il percevra à partir du 1er juillet. Une partie de sa rémunération sera par ailleurs variable en fonction de la qualité de service et du niveau de fréquentation. L’opérateur va également mettre la main à la poche à hauteur d’un million d’euros pour financer l’acquisition de nouvelles rames de tramway dont la mise en service est prévue pour 2015. Pour séduire à ce point les élus stéphanois sur le plan financier, Veolia Transdev aurait prévu de rogner sur sa marge, la divisant par deux pour la ramener à 3 %, soit un peu plus de 1,2 million d’euros. Un discours qui a quelque peu surpris les élus car, l’opérateur s’était également plaint de perdre quelque trois millions d’euros par an sur le dernier contrat. Gageons que Veolia Transdev sache mieux piloter un réseau qu’une calculette.

Source : Bus&Car

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 27
Localisation : Île-de-France
Emploi : _

Voir le profil de l'utilisateur https://www.mobilys.net

Revenir en haut Aller en bas

stas

Message par MOUTI le Dim 28 Oct 2012 - 14:09

@st etienne stas a écrit:bonjour hier pendant le trajet du tram a hauteur de la rue docteurs charcot un accident c'est produit un homme agé de 50 ans a etée percuter par un tram violament selon les lecteur l'homme agé de 50 ans na pas réagi est c'est engager dangereusement et a etée percuter malgré les avertissements sonores du conducteur et le freinage d'urgence cette homme agé de 50 ans est grievment blessé a etée transporter a l'hopital nord le tram numero 915 a u le parbrise cassée a st etienne

Bonjour,

Le Progrès du lundi 22 octobre.

Saint-Etienne: un homme heurté par un tram grièvement blessé

Le dramatique accident s'est produit ce lundi vers 10h45. Un homme âgé de 50 ans a été heurté par
un tram de la STAS au niveau du n°46 de la rue Docteur Charcot à Saint-Etienne. Il a été transporté
à l'hôpital dans un état jugé grave, son pronostic vital est engagé.



La victime a été percutée de plein fouet par le Tram (ligne T1) qui circulait en direction de Bellevue
à hauteur du n°48 de la rue Docteur Charcot à Saint-Etienne. Le choc a été violent alors que le
quinquagénaire traversait les voies de droite à gauche. Souffrant d'un traumatisme crânien, l'urgence
médicale a nécessité que l'homme soit transporté en direction de l'hôpital nord sous escorte policière.
Son pronostic vital est engagé. Durant toutes les opérations de secours, la circulation dans le secteur
a été compliquée et celle du tram complètement interrompue jusqu'à 11h25.

Selon la Stas, la victime qui sortait d'une pharmacie n'a pas réagi aux avertissements sonores du
conducteur qui a vu la victime s'engager dangereusement sur les voies. Malgré le freinage d'urgence,
l'homme a tapé brutalement le pare-brise du Tram. Une enquête a été ouverte par la brigade accident
de la police de Saint-Etienne.
avatar
MOUTI
Membre

Masculin Sagittaire Buffle
Nombre de messages : 102
Age : 57
Localisation : .
Emploi : Conforme à mes rêves de jeunesse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau STAS (42 Saint-Etienne) dans la presse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum