Le réseau TRANSPOLE (59 Lille) dans la presse

Aller en bas

Le réseau TRANSPOLE (59 Lille) dans la presse

Message par Billy le Dim 12 Fév 2012 - 17:46



Les vacances scolaires, un enjeu pour Transpole
Mis à jour le 08/02/2012 à 03h49

Eric Quiquet est un usager de Transpole/Kéolis comme les autres. Mais c'est Eric Quiquet, vice-président (EELV) de Lille métropole en charge des Transports, qui a tapé du poing sur la table fin décembre. Motif de son coup de sang : le manque de rames constaté lors de la première semaine des vacances. « On était en pleine période d'achats de Noël, de nombreux usagers non habituels du métro ont voulu éviter les bouchons. Résultat ils se sont retrouvés compressés dans les rames bondées, et encore, quand ils pouvaient monter. »
Aujourd'hui, le transporteur reconnaît que la fréquence est traditionnellement diminuée pendant les vacances de Noël. « C'est le calendrier qui a poussé les Lillois à ne pas partir la première semaine, ce qui a amené un afflux d'usagers ». Mais Transpole assure avoir rectifié le tir sous 48 h : « Le réseau est suffisamment souple pour s'adapter à la demande ». « C'est un problème de réactivité, confirme Eric Quiquet. Je n'étais pas content car les vacances, c'est l'occasion de séduire un nouveau public. Mais ceux qui ont dû laisser passer une, deux voire trois rames bondées, on ne les reverra plus dans le métro avant longtemps, c'est rageant ».
Transpole rappelle tout de même que le principal effort prévu par le nouveau contrat signé avec Lille Métropole porte sur le réseau bus. Certaines lignes ont même abandonné la distinction entre période normale et vacances scolaires. Le résultat est là : +7 % de fréquentation en 2011.

O. A.

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 26
Localisation : Île-de-France
Emploi : _

Voir le profil de l'utilisateur https://www.mobilys.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TRANSPOLE (59 Lille) dans la presse

Message par Billy le Dim 12 Fév 2012 - 17:47



La TVA fait valser le tarif Transpole
Créé le 06/02/2012 à 06h26


Le carnet de 10 tickets passe à 11,40€. M/ Libert / 20 Minutes

Transports LMCU répercute la hausse
Hausse nationale, facture locale. Le conseil de communauté urbaine a décidé vendredi de répercuter une partie de la hausse du taux réduit de TVA (de 5,5 % à 7 %) décidée au 1er janvier par le gouvernement. L'impact le plus direct concerne les transports : les tarifs de Transpole vont augmenter de 1,4 % en moyenne au 1er mars. Pas vraiment prévu au programme.

Hausse pour tous
Pour le budget de la métropole, la hausse de TVA a un coût total de 3,4 millions d'euros. « Nous devions trouver de nouvelles ressources pour ne pas mettre nos finances en danger », a expliqué vendredi le vice-président aux Finances, dominique Baert (PS). En pratique, la hausse n'épargne pas grand monde, à part les lycéens titulaires d'un coupon mensuel Viva XS et XXS. Le prix des tickets à l'unité reste aussi inchangé. Mais le carnet de dix passe de 11 € à 11,40 €, comme le coupon mensuel tout public qui passe de 48 € à 48,70 € et le coupon hebdo de 13 € à 13,20 €. Dans l'opposition UMP, Bernard Gérard a estimé que certains arrondis sur la répercussion de la hausse étaient un peu trop « généreux » et que des pistes d'économies n'avaient pas été examinées.

Olivier Aballain

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 26
Localisation : Île-de-France
Emploi : _

Voir le profil de l'utilisateur https://www.mobilys.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TRANSPOLE (59 Lille) dans la presse

Message par Billy le Dim 12 Fév 2012 - 17:49



Info trafic chez Transpole
Publié le 27 janvier 2012.


Le temps d'arrivée du prochain bus sera bientôt donné en temps réel. M. Libert / 20 Minutes

Transports La société avertira ses usagers des incidents de parcours

C'est une petite révolution qui se prépare pour les usagers du réseau de transports en commun lillois. La prochaine version du site www.transpole.fr, qui devrait être disponible à la mi-février, permettra à l'usager de s'inscrire pour recevoir des alertes trafic sur son itinéraire métro. Via un compte personnel, Transpole pourra envoyer des textos sur les portables pour informer des éventuelles coupures de trafic. « Nous étions très en retard sur l'information aux usagers », estime Éric Quiquet. Le vice-président (EELV) de Lille métropole en charge des Transports raconte avoir lui-même été bloqué sur la ligne 2 du métro samedi dernier « sans avoir eu la bonne information »...

Temps d'attente réel

Le système des alertes n'est qu'une petite partie des améliorations prévue par le contrat de délégation de service public, renouvelé avec Transpole l'an dernier. Ainsi à partir du mois d'août, grâce à un PC centralisant toutes les infos GPS des véhicules Transpole, la société proposera une info trafic en temps réel. Le temps d'attente avant le prochain bus sera alors disponible sur une application smartphone, et via le site www.transpole.mobi. Ça vaut le coup d'attendre encore six mois.

Olivier Aballain

V'Lille
Dans Ville, Rail et Transports, Transpole indique travailler à une appli V'Lille « plus performante » que l'existante, développée par un particulier.

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 26
Localisation : Île-de-France
Emploi : _

Voir le profil de l'utilisateur https://www.mobilys.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TRANSPOLE (59 Lille) dans la presse

Message par Billy le Dim 18 Mar 2012 - 16:40



Transpole recrute : il lui faut 150 chauffeurs de bus pour septembre
mercredi 25.01.2012


Au total, Transpole doit pourvoir 300 postes d'ici 2013. PHOTO ARCHIVES C. LEFEBVRE.

Transpole sera au salon « 48 h pour l'emploi » demain, au Kinepolis à Lomme, dans la métropole lilloise. La société recrute des chauffeurs pour accompagner le plan de développement des bus. Il lui en faut 150 pour septembre 2012, et 150 pour 2013.

Corolle, citadines de Roubaix et de Tourcoing, navettes du Vieux-Lille, nouvelles lianes, amplitudes horaires plus grandes... Le réseau de bus de la métropole lilloise, déjà étoffé depuis 2006, est appelé à se développer davantage d'ici 2013. Résultat : il lui faut des chauffeurs. Transpole chiffre le besoin à 150 pour septembre 2012, et 150 pour 2013. « Nous recrutons depuis que le réseau se développe, nous avons embauché une petite centaine de chauffeurs en 2011 », indique Anne Taverne, responsable recrutement, mobilité et formation chez Transpole. La logistique est « compliquée », il faut « anticiper ». Deux personnes à temps complet examinent et traitent les candidatures.

La société recrute des temps pleins, tous en CDI, et sur des critères plus que séduisants : avoir 21 ans au moins et le permis de conduire B.

Qualification et expérience professionnelle ne sont pas mis en avant, même si 10 % des recrues viennent de l'armée ou de sociétés de poids lourds. Savoir lire et écrire suffirait ? « C'est plus compliqué que ça, le métier est difficile, répond Anne Taverne, tout le monde ne peut pas conduire un bus, cela demande des compétences techniques, la maîtrise des espaces. Mais il y a d'autres qualités attendues. On ne recherche pas des commerciaux, mais ces chauffeurs sont les premiers visages de l'entreprise. » Des chauffeurs souriants, aimant conduire, avec un « sens du contact » alliant « sang-froid et diplomatie ».

En somme, « des personnes sachant gérer leur stress » en cas d'incident ou d'accident. La responsable du recrutement n'ignore pas que conduire un bus en milieu urbain est compliqué, que sur certaines lignes, la clientèle est plus agressive. « Nous cherchons à travers un entretien et des mises en situation à voir si le candidat est susceptible ou non, calme ou réactif. (...) Notre entreprise est attractive, et toute notre difficulté, c'est de trouver ceux qui sont faits pour ce métier. » Et pour Transpole, cela peut être une femme (16 % de l'effectif des chauffeurs actuellement) ou des seniors, âgés de plus de 50 ans « et à qui on a trop dit qu'ils étaient foutus sur le marché de l'emploi ».

On n'accède à l'entretien de recrutement que si l'on a passé les tests collectifs écrits, faits d'exercices de calcul, niveau CAP-BEP (important pour le rendu de monnaie), et de situations à résoudre faisant appel « au bon sens, à la débrouillardise, aux connaissances de l'écrit ».

Une fois l'entretien passé, il y a le test de conduite (sur une camionnette en ville pour tester le comportement du chauffeur). Ensuite, débutent trois mois de formation, où le chauffeur découvre le métier et passe le permis D (camions et bus).

Ce processus n'est lancé qu'après une réunion d'information de groupe avec des postulants. « Nous leur tenons le discours le plus vrai possible , note A. Taverne, pour éviter les décalages entre ce qu'ils attendent et la réalité. » La réalité ? Des horaires compliqués et contraignants, un métier fatigant (lire ci-dessous), peu de possibilité d'évolution. Pour éviter l'usure - « On fait difficilement ce métier quarante ans d'affilée » -, Transpole offre une « politique de mobilité interne », de changer de dépôts, donc de lignes. Mais sans diplôme, peu de conducteurs accèdent au grade d'agent de maîtrise. « Nous pouvons leur proposer chauffeur de tramway, contrôleur fraude, ou quelques métiers du métro, mais c'est marginal. »

Refuser les candidatures des personnes trop diplômées (certaines avec des master 2 se sont présentées) contribue à éviter les frustrations. « Au bout de deux ou trois ans, elles s'ennuieraient... »


Transpole : les contraintes d'un service public

Du point de vue d'un chauffeur de bus Transpole, délégué FO, devenir conducteur est une belle opportunité « pour qui aime conduire et apprécie le contact avec la clientèle ». C'est aussi « la chance d'entrer dans une société qui se développe ». Mais, précise Francis Boitelle, il faut « s'accrocher ». La profession est en proie à des inquiétudes liées aux conditions de travail...

Certes, Transpole recrute à tous les âges quand, ailleurs, on est trop vieux après 50 ans. « C'est une bonne boîte pour ça, elle ne fait aucune discrimination, veut féminiser la profession, embauche des gens de 55 ans », souligne le syndicaliste.

Elle paie plutôt bien aussi : pour 34 heures payées 38, comptez 1 500-1 600 E nets à l'embauche, 1 800 E au bout de dix ans. « Pour des gens peu qualifiés, on est bien au-dessus du SMIC », indique la responsable recrutement. « Avec les services tardifs, les dimanches, on peut aller jusqu'à 2 300 E », ajoute F. Boitelle. Le salarié est augmenté trois fois la première année, puis tous les cinq ans. Mais la profession souffre de son manque d'évolution. « Il y a eu des erreurs de casting, des gens jeunes veulent passer agents de maîtrise et ça crée une frustration. Faut pas s'attendre à ça : 90 % des chauffeurs resteront chauffeurs », prévient le syndiqué.

Crainte sur les cadences

Il pointe les craintes liées à l'engorgement de certaines stations, qui nuit au confort des pauses. Il évoque les lignes longues, les cadences, les vitesses commerciales. « C'est pas impossible dans des couloirs dédiés, quand il y en a. Mais il suffit de six minutes de retard en bout de ligne. Si le temps de battement est de six minutes, le chauffeur repart aussitôt. Si ça se produit sur la future liane Halluin-Roubaix-Villeneuve, ça fera 3 h 30 de conduite sans pause. » Pour lui, les embauches ne sont pas à la mesure de l'injection de nouveaux kilomètres.

Le représentant FO souligne en outre les contraintes d'un service de transport public : « Être disponible en soirée, le samedi et le dimanche... Ça aussi, les candidats à l'embauche doivent le savoir. » Enfin, l'insécurité s'accroît. « Les agents de transports urbains ont subi 789 agressions physiques en France en 2011. Nous à Transpole, 135, soit 15 % du total... »

PAR STÉPHANIE FASQUELLE

_________________
Transports Urbains Français : 2007-2016

avatar
Billy
Fondateur T-U-F
Fondateur T-U-F

Masculin Sagittaire Chèvre
Nombre de messages : 10522
Age : 26
Localisation : Île-de-France
Emploi : _

Voir le profil de l'utilisateur https://www.mobilys.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TRANSPOLE (59 Lille) dans la presse

Message par Le DosFin le Mar 15 Mai 2012 - 19:16



LILLE CHOISIT ALSTOM POUR RÉNOVER LA LIGNE 1 DE SON MÉTRO


La commission d’appel d’offres de la Communauté urbaine de Lille vient de sélectionner l’offre du constructeur Alstom pour la rénovation de la ligne 1 du métro, qui doit aboutir au doublement des rames d’ici à 2015.
Ce sera donc Alstom. La commission d’appel d’offres de la Communauté urbaine de Lille a sélectionné l’offre du constructeur pour la rénovation de la ligne 1 du métro lillois, évinçant ainsi les offres de Siemens et Bombardier, qui s’étaient également positionnés. Ce projet, d'un montant total de 514 millions d'euros (rénovation des station incluse), doit aboutir au doublement des rames de métro d’ici à 2015.

10% de réduction
Le projet d'Alstom est d’abord avantageux en raison de son coût : 266,4 millions d'euros contre 297 prévus initialement dans l’appel d’offres, ce qui correspond à une réduction de 10%. Il prévoit la construction de 27 rames en forme de "boa", c’est-à-dire composées chacune de quatre wagons liés en accordéon, donc sans séparation interne. Chaque métro aura une longueur de 52 mètres contre 26 actuellement.
Autre atout : le matériel sera fabriqué en grande partie dans une usine basée sur le site industriel de Valenciennes, et prévoit une consommation d’énergie des rames réduite de 20% par rapport à celles actuellement en circulation. Les "futures-anciennes" rames de la ligne 1 seront, quant à elles, utilisées en complément sur la ligne 2.

Source : Bus&Car - Transport de Voyageurs

Le DosFin
Membre

Masculin Capricorne Cochon
Nombre de messages : 905
Age : 22
Localisation : Saint-Malo

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le réseau TRANSPOLE (59 Lille) dans la presse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum